1. //
  2. // 25e journée
  3. // Real Madrid/Villarreal
  4. // Portrait

Cheryshev, le tsar de Castille

Premier Russe à porter le maillot du Real Madrid, Denis Cheryshev est aujourd'hui la sensation de Villarreal en compagnie de Vietto. Né à Novgorod, bichonné à Gijón, façonné à Madrid, il a fait de sa double identité une force.

Le 1er février 1998, le Sporting Gijón se déplace au Camp Nou. Petit attaquant râblé culminant à un mètre 69, Dimitri Cheryshev est l'unique buteur des Rojiblancos. Un pion tout aussi flatteur qu'inutile, puisque le Barça s'impose finalement 2-1. 17 ans plus tard, jour pour jour, c'est le fiston des Cheryshev, Denis, qui fait trembler les filets de l'antre blaugrana. Une ouverture du score futile, comme celle de son paternel : Villarreal échoue à un but de Barcelone. Plus qu'un passage de témoin entre père et fils, ce hasard des calendriers de Liga raconte l'histoire d'un gamin né à Novgorod dans une Union soviétique qui s'apprêtait à imploser. Rapidement débarqué en terre asturienne pour suivre la carrière du padre, il passe « près de deux mois à pleurer car (il) ne comprenai(t) rien » . « Après trois, quatre mois, quand tu es un enfant, tu te fais plus ou moins comprendre avec des gestes » , poursuit celui qui dispose aujourd'hui d'un double passeport, russe et espagnol. Présentation du premier sujet de Poutine à évoluer au Real Madrid. Un Real qu'il ne retrouve pas aujourd'hui, la faute à une clause de « peur » dans son prêt à Villarreal.

Cheryshev : « Moi, je frappais du pointu »


Avant d'enfiler la tunique blanc meringue, Denis Cheryshev a effectué ses premières frappes de balle à Gijón. « J'ai commencé dans l'école de Mareo, pas au Sporting, se remémore-t-il dans les colonnes du Pais. Vu que je n'avais jamais joué avant, je frappais toujours du pointu. Mes entraîneurs me disaient de frapper de l'intérieur, mais je leur répondais de me laisser tranquille. Moi, je frappais du pointu. » De cette technique aléatoire, il conserve une conduite de balle atypique et des dribbles presque anachroniques. La dizaine d'années atteinte, il est repéré par le grand Real Madrid. Le deal avec la Casa Blanca rend le coup double pour la famille Cheryshev. Pendant que Denis intègre la cantera de Valdebebas, Dimitri prend en charge les commandes d'une équipe des catégories inférieures. Aucun cadeau ne lui sera pourtant fait : « En cadets, je jouais peu avec le Real et ça me prenait la tête. Je pensais que je n'étais pas aussi bon que ce que je croyais. De nombreuses fois, je n'étais même pas convoqué et je rentrais à la maison en pleurant. Mon père m'emmenait alors m'entraîner dans un parc et il me disait que je devais rester tranquille » .

Ce flegme, plus russe qu'espagnol, il le doit à sa double nationalité. Autrement dit, sa double identité. « Je me sens moitié russe, moitié espagnol. Je suis né en Russie et l'on parle russe dans ma maison. Mais j'ai grandi ici. J'y suis depuis mes cinq ans. Même si mon caractère est russe, un peu plus froid, mon comportement est espagnol puisque j'aime beaucoup parler avec les gens » , sourit-il. Malgré un castillan qu'il manie à la perfection, Denis Cheryshev n'en demeure pas moins le premier citoyen russe à porter le maillot merengue. Premier du centre de formation, et premier de l'équipe première, puisque le 24 juillet 2012, il est aligné par José Mourinho lors d'un amical face au Real Oviedo. Déjà bien au fait de la rivalité asturienne entre Oviedo et Gijón, il prévient son père : « Ce n'est pas contre toi, mais ils vont m'insulter » . De son propre aveu, il se sent « en partie asturien » et admet « avoir vécu l'un des plus beaux jours de (s)a vie » après avoir inscrit la banderille du 2-0. Reste encore la marche la plus ardue : s'imposer durablement dans l'effectif du Santiago-Bernabéu.

De saison blanche à saison en blanc


Sous contrat jusqu'en 2017 avec le Real Madrid, il doit pourtant s'exporter pour glaner du temps de jeu. Membre à temps complet de la Castilla, il prend la direction de Séville en début de saison dernière. Un prêt inutile, ou presque : toujours blessé, il ne dispute que quatre petits matchs de Liga. Cet été, lorsqu'il reçoit un coup de téléphone de Marcelino « alors qu('il) récupérai(t) de (s)es blessures au Brésil avec la sélection » , il dit banco au challenge de Villarreal. Épargné par les pépins physiques et avec un bilan de 7 buts et 11 passes décisives, il explose et en impose. Cette croissance lui permet également de devenir l'un des piliers de la sélection de Fabio Capello. Binational, le choix de sa sélection n'a rien eu de cornélien : « Mis à part le devoir de jouer avec la Russie, je savais que j'allais avoir plus de chance qu'avec l'Espagne. Je me sens russe, et quand résonne l'hymne, je le chante et ma peau se hérisse » . Alors, homme comblé le Denis ? « Ce que je veux, c'est jouer, c'est ma priorité. C'est un jeu, et si tu ne joues pas, ça sert à quoi ? Mais mon rêve reste de jouer au Real Madrid. » Dans la réalité, Carlo Ancelotti aurait donné son accord pour son rapatriement en fin de saison... Vivement le 1er février 2016.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Entre Vietto, Cheryshev, Giovanni et Uche, y a du talent en attaque à Villareal et Marcelino dispose de solutions de rotation intéressantes ! C'est dommage qu'ils s'affrontent si tôt mais j'ai quand même hâte de voir leur double confrontation contre Séville en 8e d'Europa League ! Ça promet d'être particulièrement indécis et si les Andalous partent peut-être légèrement favoris, leur défense - que je trouve un peu friable cette saison - risque de souffrir face à la puissance offensive du sous-marin jaune...
Merci pour l'article, la saison prochaine ça va être dur d'avoir autant de temps de jeu au Real Madrid, j'espère qu'il fera le bon choix, une prolongation de prêt ne serait pas bête. Sinon c'est clair que Villarreal a une belle petite équipe, d'ailleurs dernièrement ils ont prit le prometteur milieu Leo Suarez de Boca qui pour l'instant prend ses marques au Villarreal B en Segunda Divsion B.
C'est con parce qu'apparemment y a une clause dans son prêt qui le permettrais de jouer ce soir que si Villarreal paie une certaine somme.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
En tout cas, ça fait vraiment plaisir de voir des équipes comme Valence ou Villareal revenir sur le devant de la scène en Liga !
il y a 46 minutes Reading présente ses maillots en réalité virtuelle
il y a 2 heures Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 26 il y a 2 heures Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 22 il y a 3 heures Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 4 il y a 6 heures Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 23 il y a 7 heures Ronaldinho régale au beach soccer 15
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24
À lire ensuite
Dortmund dynamite Schalke