En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 27e journée
  3. // Leicester/Chelsea (1-3)

Chelsea y va tout droit

Menés à la mi-temps par Leicester, les Blues ont réalisé une belle deuxième période pour s'imposer, 1-3, au King Power Stadium, et se rapprocher encore un peu plus d'un titre déjà acquis.

Modififié

Leicester - Chelsea
(1-3)

M. Albrighton (47') pour Leicester , D. Drogba (49'), J. Terry (79'), Ramires (83') pour Chelsea.


L'orgueil du champion. Un trait de caractère que partagent José Mourinho, Didier Drogba et John Terry, et qui forme pratiquement l'ADN de Chelsea. Piqués au vif après une pluie de commentaires sur le « Boring Chelsea » et une première période stérile, où Albrighton a fini par les punir, les Blues ont pu compter sur leurs deux éternels légionnaires pour les remettre sur la voie du succès, et leur permettre de toucher du doigt le cinquième titre de champion de l'histoire du club.

Albrighton, le coup de poignard


Le coup d'envoi est donné sous une pluie battante, dans un King Power Stadium survolté par la perspective de voir son équipe faire un pas de plus vers le maintien. Rapidement, Vardy tente de faire parler sa vitesse, mais est bien repris aux abords de la surface par Ivanović. Bien en place, les Foxes récupèrent de nombreux ballons au milieu de terrain, et Vardy tente cette fois sa chance de loin, mais cela passe au-dessus de la cage des Blues, exceptionnellement gardée par Petr Čech. D'une incroyable passe en première intention, Cambiasso alerte ensuite Ulloa dans la surface, mais son compatriote manque son contrôle. Les Blues tentent de réagir, par Willian, auteur d'un impressionnant rush sur l'aile gauche, mais la reprise de Drogba, pourtant bien servi, est complètement loupée. Les joueurs de Nigel Pearson font bloc, mais perdent, coup sur coup, Andy King et Robert Huth sur blessure. Le leader reprend alors le contrôle du ballon et enchaîne les phases de possession face à un adversaire adepte d'un jeu long et direct vers Jamie Vardy. Trouvé dans la surface, Drogba se retourne, mais sa frappe passe à côté des montants. Les Blues maintiennent la pression et manquent de peu d'ouvrir la marque après un corner joué à deux, principalement à cause d'un Cahill qui manque d'un cheveu le ballon. N'ayant que peu d'occasions, les Foxes tentent alors leur chance de loin, mais la tentative de Drinkwater s'envole aussi. C'est alors que les locaux se décident à mettre le feu. Sur une reprise de Vardy, Čech sort un arrêt venu d'ailleurs avant que sa défense ne bloque la reprise d'Albrighton. Ce n'est que partie remise. Dans les arrêts de jeu, Vardy, toujours lui, lancé en profondeur, centre en retrait pour Albrighton qui fait exploser les supporters d'une reprise gagnante (1-0, 45e).

Drogba-Terry, les gardiens du temple


Les Blues reviennent sur la pelouse avec de bien meilleures intentions, et il ne faut pas deux minutes à Drogba pour égaliser, de près, à la suite d'un bon travail d'Ivanović côté droit (1-1, 47e). Piqués au vif, les hommes de Mourinho se ruent à l'attaque, mais bien trouvé par Fàbregas, Drogba envoie cette fois sa reprise dans les nuages. Sur un nouveau déboulé exceptionnel de Willian, Fàbregas manque ensuite l'immanquable, seul face au but, en ratant le ballon. Bien plus dominateurs et entreprenants, les Blues combinent parfaitement côté droit, et Willian, très actif, multiplie les centres devant la cage de Schmeichel. Lancé en profondeur, Drogba croise trop sa frappe, tandis que Willian, seul aux vingt mètres, voit sa tentative passer au-dessus. Le rythme retombe quelque peu ensuite, les longs ballons succédant aux têtes stériles dans les deux camps. Même si Ramires réchauffe les cœurs d'une frappe à l'extérieur de la surface, contrée, offrant un corner aux Blues. Un corner important, dont profite John Terry pour donner un avantage décisif à Chelsea (1-2, 79e). Un but qui libère les hommes de José Mourinho, avant que Ramires, pourtant emprunté pendant 80 minutes, n'envoie un missile du gauche dans la lucarne d'un Schmeichel impuissant (1-3, 83e). Après une dernière séance de passes à dix, les Blues peuvent avoir le sourire. Et donner rendez-vous dimanche, à Stamford Bridge, pour officialiser un titre déjà acquis.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40