Chelsea vicieux, Manchester poisseux

Manchester United rame dans la boue malgré un séduisant Januzaj, Chelsea se la joue fourbe, et Swansea punit Sunderland. Résumé de la première partie de la 8e journée de Premier League anglaise.

Modififié
2 10
Les fraîcheurs belges

Non pas qu’il soit absolument indispensable ou séduisant, mais Januzaj fait du bien. Avec une passe en profondeur sans prétention, il lance Rooney, puis Van Persie pour débloquer le score. Ensuite, il se contente de quelques éclats par-ci par-là. Les Red Devils peuvent se réjouir d’avoir prolongé Adnan Januzaj. Toute l’équipe brille quand elle joue avec lui. Pourtant, tout n’est pas encore huilé. Il faut dire que Southampton a poussé et que Lovren a fait payer aux Mancuniens leur fébrilité défensive sur un joli cafouillage en toute fin de match. David Moyes n'est pas rendu.

À Everton, Romelu Lukaku perce, transperce et tape fort. Il fait mal à chaque fois qu’il joue et, aujourd’hui, ça n’a pas raté. Les défenseurs de Hull ont fini sur les rotules. C'est pourtant un autre Belge qui a marqué. Kévin Mirallas ouvre le score et permet finalement à Everton de s’installer sur la quatrième marche malgré un match galère. 1-0, 1-1 avec un but de notre Yannick Sagbo, 2-1 Pienaar. Everton a eu chaud.

Hazard aussi a brillé du côté de Stamford Bridge avec un doublé, mais l'une de ses réalisations est tellement sale qu'on se rappellera simplement de la statistique.

Les buts casquettes

L’Angleterre, c’est aussi pour ça qu’on l’aime. Le résumé de Chelsea-Cardiff aurait eu une place de choix dans le « Foot en Folie » . Sur une passe en retrait, David Luiz s’endort et offre l’ouverture du score cadeau à Cardiff. En réponse, Eto’o la joue fourbe avec un geste que l’on n’a plus vu sur un terrain depuis les années 90. La fameuse technique du « je lace mes chaussures derrière le gardien en attendant qu’il relance et lui pique le ballon dès qu'il le lâche des mains » . Et le pire, c’est que ça marche et que l’arbitre ne siffle rien. Sauf qu’Eto’o a eu besoin d’Hazard pour le mettre au fond. Seule exception, la merveille d’Oscar.

Des buts, des vrais

Outre le fabuleux but d'Arsenal, Swansea aussi a eu son quart d'heure de folie. Ou plutôt ses dix minutes. Un passage incroyable qui leur a permis d'enterrer Sunderland et pendant lequel n’importe qui - même leur gardien - aurait pu marquer un but venu de l’espace. De Guzmán a touché la perfection l’espace de dix secondes. Une frappe qui ne vient pas seulement caresser la lucarne, mais aussi la rétine de tous les téléspectateurs. Quatre buts, ça s'appelle une rouste. Elle fait du bien au moral des Gallois.

Les défenseurs français

« Posez-moi encore une question et vous allez voir. » Yanga-Mbiwa n’aime pas prendre de carton rouge, il l’avait prouvé en Ligue 1. Reste à savoir maintenant s’il a réitéré sa menace en version anglaise. Il n’en reste pas moins que Mapou a trouvé plus rusé que lui aujourd’hui. Suárez ou le meilleur plongeur des surfaces. Un contact, penalty. Mapou offre donc à Liverpool l’égalisation et une supériorité numérique pour trois quarts d’heure. Mais il était écrit que ce n'était pas la journée des défenseurs français : Sakho est sorti après un bon tampon, Debuchy a vu jaune pour un tacle de traiteur kosovar. Newcastle fait quand même la bonne opération puisqu'à 10 contre 11, ils ont accroché le nul 2-2.

Un match nul

Pas de buts à Stoke, rien à signaler. Peut-être à cause d'Anichebe qui a passé son match à essayer de dribbler toute l'équipe adverse, et Sessegnon qui a manqué la balle de fin de match.

Résultats

LiverpoolNewcastle United : 2-2
Cabaye (23e), Gerrard (42e sp), Dummett (57e), Sturridge (72e)

Manchester UnitedSouthampton : 1-1
Van Persie (26e), Lovren (89e)

Swansea City - Sunderland : 4-0
Rangel (57e), De Guzmán (58e), Bony (65e sp), Chico (81e)

Everton - Hull City : 2-1
Mirallas (8e), Sagbo (30e), Pienaar (57e)

Chelsea - Cardiff City : 4-1
Mutch (11e), Hazard (33e), Eto’o (67e), Oscar (78e), Hazard (82e)

Stoke City - West Bromwich Albion : 0-0

Arsenal - Norwich City : 4-1
Wilshere (18e), Özil (58e), Howson (70e), Ramsey (83e), Özil (88e)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La tête de Terry sur la photo...
cul-terreux Niveau : DHR
Sakho n'est pas sorti sur blessure et le pénalty sur Suarez est largement valable. De rien.
cul-terreux Niveau : DHR
100ème but de Gerrard en PL !

Désolé du doublon.
Un Liverpool moyen aujourd'hui, il faut repasser au 4-3-3, le 3-5-2 est trop molaçon, les joueurs sont trop statiques.
Vivement le retour de Coutinho pour redynamiser l'attaque.
RahXephon Niveau : CFA
Note : 1
"Eto’o la joue fourbe avec un geste que l’on n’a plus vu sur un terrain depuis les années 90."

Années 90 ?

Van Persie avait fait quelque chose du genre (sans être dans le dos du gardien) : http://www.youtube.com/watch?v=60guzM4FEZA

Pareil pour Henry : http://www.youtube.com/watch?v=x73SRjWdrIA

Les deux fois, ça avait été refusé.
Note : 1
bon les "Sakho Hater", va falloir vous faire une raison, maintenant que tout le monde est disponible Sakho est toujours sur le terrain, Agger cire le banc et le 352 est toujours la...
Je suis pas réellement sur que Liverpool ne méritai pas de marquer et de gagner. D'un parce que Newcastle a développé autant de jeu voir moins. Ensuite parce qu'après le but de Sturridge ben y a bien 10 minutes où Newcastle se chie dessus et est à rien d'en manger trois, donc grosse chance de cocus. Cependant, on va me prendre pour un fou mais bon, on voit que Lucas manque au milieu et ça change tout le jeu de Liverpool
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 2
Suarez plongeur ? Sans déconner, vous avez vu comment le dernier défenseur chope l'épaule de suarez ? N'est pas Skrtel qui veut (voir son tacle chirurgical sur rémy peu après).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 10