Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Porto (2-0)

Chelsea sort le Porto

Dans son stade, Chelsea a sereinement maîtrisé Porto (2-0) et se qualifie grâce à sa première place. La marche était très haute pour les Dragons, troisièmes et reversés en Ligue Europa après cette défaite malgré un bon début dans la compétition.

Modififié

Chelsea FC 2-0 FC Porto

Buts : Marcano CSC (12e), Willian (52e)

Mourinho et la Ligue des champions, c’est avant tout une histoire de réussite. D’efficacité. De détail. Un poteau, un choix tactique payant, un petit coup de pression sur l’arbitre… Ce soir, c’est un coup de chance qui a fait la différence en faveur du Special One. À la 12e minute, quand Diego Costa foire son face-à-face devant Casillas, le Mou plante son regard sur la balle, hypnotise le cuir et lui ordonne de rentrer dans la cage. Bien reçu : le ballon cogne le portier espagnol, rebondit sur le bras de Marcano et dépasse la ligne juste avant que Maicon ne réalise son sauvetage. L’arbitre assistant informe son boss que le but est bien valable. Mourinho peut sourire. La qualification est déjà acquise, ne reste plus qu’à penser au tour suivant.

La suite de la rencontre et le deuxième but signé Willian sont presque anecdotiques. Chelsea, qui n’a jamais tremblé après le coup du sort du début de match, passe tranquillement en huitième de finale et s’empare du même coup de la première place du groupe. Un bonus non négligeable pour les Londoniens qu’on n’avait pas vus à ce niveau depuis longtemps. Porto poursuivra quant à lui sa route en Ligue Europa. Kiev ayant gagné, un seul point n’aurait de toute façon pas suffi aux Dragons.

Des Blues retrouvés


Face à son ancien coach, Porto se la joue tactique en se présentant sans véritable attaquant de pointe. C’est Corona qui est placé en numéro neuf. Le message est clair : l’équipe visiteuse, qui doit pourtant l’emporter pour empocher la qualif’, veut jouer en contre au Bridge. Côté Chelsea, Costa retrouve sa place. Ramires, Terry et Courtois sont de retour de blessure et bien présents dans le onze. Face aux offensives placées des Blues et portées par Willian, les Lusitaniens répondent par des projections rapides vers la surface du grand Thibault. Brahimi, très vif, fait passer les premiers frissons dans les gradins londoniens. Les seuls de la partie.


Car ce sont bien les Anglais qui ouvrent le score avant le quart d’heure de jeu : deux passes signées Ramires et Hazard brisent les lignes pour servir Costa, qui provoque le premier but de la rencontre, grandement aidé par Marcano et une réussite invraisemblable. Cela dit, ce goal récompense l’envie affichée par les hommes du Mou – bah oui, les compères de Zouma ont bien conscience qu’ils n’ont plus que la C1 pour faire quelque chose de leur saison. Une détermination illustrée par le carton jaune inutile récolté par Costa, même s’il y a avant tout du vice dans son geste à l’encontre de Casillas. Oscar bouge bien et s’entend pas mal avec Willian (qui se sent enfin un peu moins seul) alors que Matić marche sur des Portugais paumés. Ces derniers enchaînent les fautes en attendant la pause (trois cartons jaunes reçus à deux).

Un but de Willian… dans le jeu !

Puisque Chelsea a habitué ses fans à de lamentables spectacles depuis cet été, on s’attend à voir des Blues moins concernés en cette deuxième mi-temps. Même pas ! Après une première tentative de Willian, le Brésilien ne loupe pas sa deuxième possibilité et envoie une belle frappe dans les filets de Casillas sur un nouveau service d’Hazard. Visiblement, le meilleur joueur de Chelsea cette année avait envie de planter autrement que sur coup franc. Après ce break (et même avant d’ailleurs), la grande question est de comprendre pourquoi Lopetegui n'a pas effectué de changement pendant l’entracte, tant le manque de poids offensif se fait sentir. Imbula paye donc les pots cassés et cède sa place à Aboubakar après une heure de jeu. Mais remonter deux buts à Stamford Bridge alors qu’il reste trente minutes, c’est peine perdue. Même cette saison. Les soldats du Special One se mettent en mode bus et contres supersoniques. Courtois assure, Diego fait sa spéciale je-perds-le-duel/je-tombe/je-réclame-un-penalty/je-frappe-le-sol, Oscar régale. En face, les Dragons tentent bien quelques accélérations devant un Zouma intraitable. Sans succès, malgré un Brahimi inspiré. Hazard manque même d’aggraver la marque en touchant le bois. Soit. Qu’on se le dise : en C1, Mourinho garde le mojo. Et l’impression qui ressort, c’est qu’il n’est pas près de le perdre.


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures Le maillot du Maroc pour le Mondial enfin dévoilé 32
il y a 5 heures La finale de la C1 2020 à Istanbul 23 il y a 7 heures Roy Contout en garde à vue 30 il y a 7 heures Ronaldinho va se marier avec deux femmes 80
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 9 heures Falcao condamné à 9 M€ d'amende par la justice espagnole 55 Hier à 16:42 Will Smith interprétera l'hymne officiel du Mondial 68 Hier à 15:49 Un but chelou en D2 irlandaise (via Facebook SO FOOT)
Hier à 14:05 Pas de sanction pour Rabiot 79 Podcast Football Recall Épisode 20 : Vieira l'opportuniste, Real-Liverpool et la lutte contre la drogue Hier à 12:48 Six ans de prison requis contre Vincenzo Iaquinta 35 Hier à 12:29 Un but inscrit en seulement quatre secondes en Écosse 10 Hier à 09:04 L'équipe type des absents du Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT)