1. //
  2. //
  3. // Aston Villa-Chelsea (0-4)

Chelsea se balade à Villa

Venus avec une équipe bis, les Blues ont facilement battu Aston Villa (0-4), le dernier de Premier League. Avec notamment le premier but en Angleterre d’Alexandre Pato.

Modififié
58 13

Aston Villa 0-4 Chelsea

Buts : Loftus-Cheek (26e), Pato (45+3e sp), Pedro (46e, 59e)

« Proud history, what future ? » Villa Park n’est pas plein, la grisaille de Birmingham salit le tableau, le nouveau board de Villa tire la gueule dans les travées, et Chelsea est venu en touriste. Les supporters des Villans, conscients que ce stade accueillera des matchs de Championship l’an prochain, se demandent de quoi sera fait l’avenir. Pour cette rencontre, Aston Villa a laissé les clés à Chelsea, et les hommes de Guus Hiddink ne se sont pas privés d’enfoncer le dernier de la classe, se payant même le luxe de faire marquer Pato, entré en jeu.

La première réussie de Pato


Rapidement, ce match sent bon le kick and rush. Aucune trace du « plan de jeu » que Rémi Garde a tenté d’implanter avec son passage éphémère à Villa. Du côté de Chelsea, Loïc Rémy doit remplacer Diego Costa, suspendu pour cette rencontre. Si les écarts dans la défense du dernier de Premier League sont toujours aussi inquiétants, c’est bien Courtois qui est inquiété, sur une tête de Micah Richards. Les hommes d’Hiddink répondent rapidement avec une frappe de Pedro, juste au-dessus des cages de Guzan. Le quart d’heure de jeu passé, et le match est aussi intense que la scène de la mort de Marion Cotillard dans Batman. Le seul tout petit événement de la rencontre, c’est le premier match de Matt Miazga, jeune défenseur central américain recruté aux Redbulls de New York. Villa Park se permet même de chambrer ses protégés, qui alignent enfin trois passes sous les « Olé » . Bien servi par Fàbregas, Pedro voit son but refusé pour un léger hors-jeu. Jordan Ayew décide lui aussi de mettre un peu d’ambiance dans ce triste spectacle. Un raid solitaire et une frappe déviée pour l’ancien Marseillais. Blessé, Loïc Rémy doit laisser sa place. Et l’entraîneur hollandais décide enfin de sortir Alexandre Pato de la cave. Une entrée qui réveille les supporters de Chelsea qui ont fait le déplacement, et qui nous offre un long plan fixe de la réalisation anglaise sur Falcao, qui attend aussi son heure sur le banc.


Sur l’action qui suit, après la première combinaison intéressante des Blues menées par Mikel, Loftus-Cheek trompe le gardien des Villans. Une frappe contrée par Lescott. 0-1, le tout sans forcer. Un but qui accable encore plus Aston Villa, puisqu’ils n’ont jamais gagné un match cette saison après avoir concédé l’ouverture du score. À la demi-heure de jeu, Baba Rahman manque de relancer le dernier de la classe. Son dégagement est contré par Ayew, mais Courtois intervient. Villa galère toujours dans le jeu, et la défense tremble à la moindre incursion de Chelsea. Baba oublie Pato seul aux six mètres, et Miazga manque son premier but en Premier League après un arrêt de Guzan. À cinq minutes du terme de cette terne première mi-temps, Jordan Ayew inquiète enfin le gardien belge avec une frappe enroulée qui frôle le poteau. Avant la mi-temps, Pato obtient un penalty après un plaquage de Cissokho. Pedro et Fàbregas laissent à l’ancien prodige brésilien l’occasion d’ouvrir son compteur en Angleterre. 0-2, et coup de sifflet de l’arbitre. La seule lueur de football est venue des pieds d’Obi Mikel. C’est dire la pauvreté du match.

L’Oscar de la pire équipe de l’année


Au retour des vestiaires, Oscar remplace Kenedy. Et Chelsea se met enfin à jouer. Sur une superbe combinaison entre Pato, Oscar et Pedro, l’ancien Barcelonais marque le troisième but après quarante-neuf secondes de jeu. Chelsea plie tranquillement le match. La suite est une éternelle passe à dix des Blues face à onze hommes résignés. À l’heure de jeu, Pedro alourdit l’addition et s’offre un doublé, bien aidé par la faiblesse du gardien américain qui relâche une frappe de Pato dans les pieds du Canarien. Le départ de Rémi Garde n’a absolument rien changé, les Villans ont toujours autant de mal. Mathématiquement, le club de Birmingham peut toujours se sauver, mais l’opération semble totalement impossible. Les joueurs qui entrent en jeu sont sifflés par un public épuisé. Grealish manque la seule occasion de la deuxième période des relégables. Jordan Ayew décide d’activer le mode solitaire et oublie tous ses coéquipiers dans la surface. Guus Hiddink décide de laisser Falcao dans sa détresse et fait entrer le jeune Clarke-Salter. Le moment choisi par tout le public de Villa Park pour exhiber les banderoles de contestation envers les dirigeants.


La fin du match est un calvaire pour les joueurs de Villa, entre les sifflets du public, les chants contestataires, le carton rouge d’Hutton et la supériorité évidente de Chelsea. Eric Black, ancien adjoint de Garde qui a pris les rênes de l’équipe, va passer une fin de saison très compliquée. Et peut déjà préparer la saison prochaine en Championship. Chelsea rejoint en ce début de samedi après-midi Liverpool au classement, avant son déplacement délicat à White Hart Lane.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Hazard a fini par marquer en championnat ou pas?
    Message posté par popeye
    Hazard a fini par marquer en championnat ou pas?


    Il a pas joué.
    josip-illicite Niveau : DHR
    Pato, quel joueur sublime.


    Là n'est pas la question. Chaud de vendre un joueur offensif qui termine la saison à 0 but.
    Impliqué sur 3 des 4 buts . On peut dire qu'il a réussie ses débuts .

    Mais il m'a paru un peu désinvolte quelques fois , jamais au pressing , brouillons dans ses prises de balles et un peu trop fragile sur les duels .

    Bon il manque clairement de compète mais sa contraste vachement avec ce qu'on a l'habitude de voir depuis deux ans avec le Beau Diego .

    Bref faut penser a lui faire enchaîner les matchs qui restent pour voir s'il est revenue au top . Parce que sur le papier il peut vraiment être une solution de rechange a Costa et peut faire jouer l'équipe dans un tout autre registre .
    Sinon Gros gros Match d'RLC qui prouve qu'il faudra compter sur lui lors des derniers match et la saison pro. (Quel célébration magnifique !!)

    Et premier match tranquille pour l'élégant Matt Miazga .
    Putain, le coup franc de Payet est absolument magnifique. On dirait qu'elle va en tribune.
    La façon dont elle retombe!
    Griyad Raz-de-Mahrez Niveau : Loisir
    On en parle du CF de Payet ?

    https://vine.co/v/ijwZhvblPPH

    C'est du citron caviar !
    AnalDeuxRey Niveau : Loisir
    C'est pas bon pour le PSG tout ca !!
    Message posté par popeye
    Putain, le coup franc de Payet est absolument magnifique. On dirait qu'elle va en tribune.
    La façon dont elle retombe!


    Je demande un test anti-dopage sur le ballon ! Mon Dieu cette trajectoire...
    Payet est un joueur de classe mondiale. On ne pouvait pas le dire il y a un mois sans que les gens qui jugent les joueurs à la hype ne nous tombent dessus, mais maintenant on peut, tout le monde sur Twitter dit que Payet est un joueur de classe mondiale et personne ne trouve rien à y redire.

    Sinon, c'est chiant mais jouer à 10 ne justifie pas que Payet soit sevré de ballons en seconde mi-temps. Dès qu'ils ont orienté le jeu vers le milieu et la droite alors que Payet faisait des appels à la gauche, ils ont buté sur la défense de Crystal Palace avec des pertes de balles nullissimes. C'est tout le temps comme ça, à chaque match nul ou défaite, on remarque que la source du problème est qu'ils ne passent pas la balle à Payet. Payet est handicapé par ses coéquipiers par rapport à ses rivaux de PL.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    58 13