Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. //
  2. // Chelsea-Burnley (3-0)

Chelsea provisoirement leader

Porté par Eden Hazard, Chelsea n'a fait qu'une bouchée de Burnley. Dominateurs tactiquement, physiquement et tout simplement au niveau du talent, les Blues enchaînent un troisième succès consécutif en Premier League.

Modififié

Chelsea 3-0 Burnley

Buts : Hazard (9e), Willian (41e) et Moses (89e) pour les Blues

Mais comment fait-il pour avoir ce style ? Dans son costume trois pièces, Antonio Conte vit le match de son équipe avec un fanatisme qui ferait rougir (si c’est encore possible, bière oblige) les plus fervents supporters des Blues. Sous un doux soleil, le tacticien italien s’agite, multiplie les allers et retours sur le bord du terrain et enrage à chaque décision contre les siens, entre deux mains passées dans ses implants capillaires. Le tout sans gaspiller la moindre goutte de transpiration. Peut-être est-il finalement à l’image de sa formation : toujours en mouvement, mais jamais prise à revers. Dominateurs de la tête, des épaules et mêmes des aisselles, les Blues se sont offert une troisième victoire de rang face à Burnley. Sans sueurs froides, cette fois-ci.

Le fruit de Hazard


Dans ce duel entre Blues et Clarets (bordeaux, en VF), mieux vaut ne pas être daltonien. Ni même ce paresseux de Rantanplan, toujours en retard, au risque de rater les premières mèches allumées. Car pour sa seconde sortie à domicile, le Chelsea d’Antonio Conte ne veut pas perdre de temps. Moins de 10 minutes sont disputées qu’Eden Hazard se charge déjà de donner le tournis aux défenseurs de Burnley. Parti depuis le rond central, l’attaquant belge accélère jusqu’à la surface adverse, crochète et enroule dans le petit filet opposé. Ça semble aussi simple qu’à FIFA. Ça lance surtout une domination totale des Blues sur leurs adversaires.

La complicité entre Willian et Oscar est un délice pour les yeux, l’engagement de Diego Cosa un calvaire pour la défense de Burnley. Les visiteurs demeurent incapables de produire le moindre jeu, si bien que le tandem Kanté-Matić paraît se connaître depuis des lustres. À force de pousser, les efforts des Blues sont à nouveau récompensés. Peu avant la mi-temps, Diego Costa décale Willian qui croise une puissante frappe. Les filets tremblent à nouveau sous les hurlements de Stamford Bridge. Heureusement pour les Clarets, Arfield tente une frappe dans la foulée. L’honneur est sauf : ils ne rentrent pas au vestiaire sans avoir tiré de la première période.

10 tirs cadrés à 0


Histoire d’être sûr de ne pas retenter le diable, c’est dès l’entame de la seconde période que Burnley tente sa chance pour ne pas faire fanny. Une petite frappe et puis s’en va, en fait, puisque Chelsea reprend le contrôle de la joute sans aucun problème. Heaton multiplie alors les sorties aux poings et les arrêts sur sa ligne. Quand bien même battu, John Terry préfère envoyer une chiche dans les tribunes du Bridge plutôt que de pousser le cuir au fond des filoches. De facto, seules les maladresses des Londoniens face au but et les envolées du portier des Clarets permettent de sauver ces derniers d’une fessée, du genre à laisser la trace des doigts sur la peau. Plus les minutes filent, plus l’intensité diminue.

D’un côté, une équipe qui multiplie les passes latérales, sans profonde volonté d’enfoncer le clou. De l’autre, onze gaillards parfaitement conscients qu’il leur manque quelque chose pour pouvoir ne serait-ce qu'inquiéter les locaux. L’occasion pour Conte de faire reposer ses cadres et donner du temps de jeu à Moses, Batshuayi, puis Pedro. Un trio gagnant, à l’origine et à la conclusion du troisième et dernier but de Chelsea, après un contre rapidement mené. 3-0, net et sans accroc. Les voilà, les leaders provisoires.


  • Résultats et classement de Premier League

    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Eddy Abou Serres
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 50 minutes Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 7
    il y a 1 heure La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
    Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9