En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Chelsea-Tottenham (4-2)

Chelsea reverra Wembley

Après 75 minutes de douleur, les Blues ont réussi à se qualifier pour la finale de FA Cup au détriment d'un Tottenham dominateur et revenu deux fois à la marque. Willian a planté un doublé et Hazard a de nouveau été décisif.

Modififié

Chelsea 4-2 Tottenham

Buts : Willian (5e et 42e), Hazard (75e) et Matić (80e) pour Chelsea // Kane (18e) et Alli (52e) pour Tottenham

« On n'est pas venus ici pour souffrir, OK ? » Voilà la réflexion qu'ont dû se faire les supporters de Chelsea quand ils ont vu les choix d'Antonio Conte à Wembley. Eden Hazard et Diego Costa pas dans le onze ? What the fuck ? Et forcément, ils ont souffert. Mais ils ont fini par voir leur équipe l'emporter. Après avoir été rejoints au score par deux fois, après avoir été globalement dominés, les Blues ont su se faire mal pour attendre l'entrée d'Hazard et observer le Belge leur donner l'avantage en fin de partie en même temps que la qualification pour la finale. Fatigués, les hommes de Conte ? Peut-être. Mais toujours présents.

Bijou de Willian, malice de Kane


Sans Cahill, souffrant, Hazard ou Costa, laissés donc sur le banc par Conte pour les économiser en vue du sprint final de Premier League, les Blues alignent exceptionnellement Batshuayi et Aké. Mais c'est Willian, un autre remplaçant habituel, qui fait la différence dès les premières minutes de la rencontre sur un super coup franc. Sa spécialité. Tottenham, muni de son équipe type, démarre donc avec un but de retard. Or, mener au score devant une team qui joue au ballon, Chelsea adore. Kanté peut intercepter un maximum de ballons pendant que ses potes se font plaisir en contre-attaque. Pourtant, alors qu'on croit assister à une belle maîtrise, les Spurs recollent au score sur une incroyable tête décroisée-couchée de Kane. Sur le coup, Aké est en retard et montre qu'il n'a pas encore l'expérience nécessaire pour ce genre de rendez-vous. Bref, le leader du championnat gâche bêtement son avance. Et manque de craquer sur plusieurs coups de pied arrêtés.

Hazard supersub, Matić esthétique


Mais comme cette partie n'a pas trop de sens, un Chelsea dominé reprend finalement les devants avant même la mi-temps. La raison ? Son, ultra naïf en position défensive, concède un penalty en taclant Moses, intelligemment venu dans la surface uniquement pour récupérer la faute. Willian s'empare du cuir. Et marque, bien entendu. Scénario idéal pour les Blues, qui semblent toutefois pouvoir craquer à tout moment. Ce qui arrive au retour des vestiaires, lorsque Eriksen sert un caviar à Alli, buteur de près.

C'en est trop pour Conte, qui sort l'artillerie lourde avec les entrées simultanées de Hazard et Diego Costa à la place de Willian et du décevant Michy. En réponse, Pochettino sort Son pour Walker. Le jeu se resserre alors, le combat physique s'intensifie et Tottenham prend de plus en plus le dessus. Mais alors que les corners s'enchaînent devant le but de Courtois, Hazard sort de sa boîte et profite d'une balle mal repoussée pour crucifier l'ennemi. Le coup est dur pour Tottenham, mais ce n'est encore rien comparé au coup de massue qu'ils reçoivent cinq minutes plus tard. Décalé par Hazard, Matić envoie la reine de toutes les pralines se loger dans la lucarne de Lloris. Barre rentrante, celle que tout le monde préfère.


La sentence est irrévocable : les Blues se qualifient pour la finale de FA Cup. Et prouvent que le patron du royaume se trouve bien en tête du championnat.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 heures L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 19 il y a 8 heures Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 31 il y a 10 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40 dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 166