Angleterre - Premier League - 16e journée

Par Gaspard Manet

Chelsea respire, QPR étouffe

Ce samedi, en Angleterre on jouait la seizième journée de Premier League. Les Blues en ont profité pour faire oublier leur élimination en Ligue des champions, grâce à un Torres qui a retrouvé le chemin du but sur son GPS. On a aussi pu voir un match à sept pions entre Swansea et Norwich qui se sont pris pour des clubs allemands, donc. Et sinon QPR a enfin gagné…Non, on déconne.

Note
5 votes
5 votes pour une note moyenne de 4.9/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Fernando Torres auteur d'un doublé pour Chelsea contre Sunderland
Fernando Torres auteur d'un doublé pour Chelsea contre Sunderland
Torres, l’effet Benítez ?

En déplacement sur la pelouse de Sunderland ce samedi, Chelsea n’avait pas le droit à l’erreur, trois jours après son élimination au premier tour de la Ligue des champions. Heureusement, les Blues ne se sont pas manqués en s'imposant au Stadium of light, 3-1. Et s’il y a un joueur qui s’est distingué en particulier, c’est bien Fernando Torres. L’Espagnol y est allé de son doublé en première période, tranquille. Comme quoi le fait de voir Benítez sur le banc de touche lui a peut être rappelé l’époque de Liverpool, celle où il marquait des buts. Beaucoup de buts. Toujours est-il qu’El Nino a livré une belle prestation, qui aurait même pu se concrétiser par un triplé, si son bel enroulé n’était pas venu taper l’angle de la transversale. Dommage pour lui, mais pas pour Mata qui suit bien l’action et vient inscrire le troisième but de Chelsea cet après-midi. La réduction du score d’Adam Johnson, bien que très belle, ne sera qu'anecdotique, les Blues conservent jusqu’au bout cette précieuse victoire qui leur permet de conforter leur troisième place au classement.

QPR qui patauge encore et toujours

Toujours pas. Voilà qui pourrait résumer le samedi après-midi des Queens Park Rangers. Toujours pas de victoire, après seize journées. L’attente commence à devenir lourde, très lourde. D’ailleurs, sur la pelouse de Wigan, les hommes d’Harry Redknapp ont même concédé l’ouverture du score, James McCarthy plantant le premier but de la partie à la 19e minute de jeu. Sept minutes plus tard, Ryan Nelsen se dit que, peut-être, c’est le moment d’aller enfin la chercher, cette première victoire, alors il égalise. Plus rien, ensuite. Enfin, jusqu’à la 71e, moment choisi par ce tatoué de Djibril Cissé pour donner l’avantage aux siens. Les fans de QPR exultent, le premier succès de la saison leur tend les bras. Mais la vie, c’est cruel parfois, et ce diable de McCarthy se charge de le rappeler aux visiteurs, trois minutes, seulement, après le but du Djib’. 2-2, score final. Toujours pas de victoire, toujours dernier, finalement, même avec Redknapp, les jours passent et se ressemblent pour le club londonien.

Buts en pagaille

Fort de sa belle victoire à Arsenal, le week-end dernier, Swansea était plutôt serein au moment d’accueillir Norwich, dans son antre du Liberty Stadium. Seulement, dans le football certains matchs sont imprévisibles. C’est ce qu'a dû se dire Michael Laudrup à la pause, alors que son club était déjà mené 3-0. Les coupables : Hoolahan (16e), Bassong (40e) et Holt (44e). Revenus sur la pelouse avec de bien meilleures intentions, les locaux revenaient dans la partie grâce à l’inévitable Michu (51e) et Guzmán (59e). Belle remontée, mais pas suffisante malheureusement. D’ailleurs, Snodgrass (77e) fit bien comprendre au public local que la victoire reviendrait à Norwich. Même le deuxième but de Michu, dans le temps additionnel, ne viendra pas le contredire. Les Swans, à cause de cette défaite, retombent à la huitième place. Dur.

Après QPR, la deuxième pire équipe au niveau des victoires, c’est Reading. Les hommes de Brian McDermott ne se sont imposés qu’une seule fois cette saison. Et malheureusement pour eux, ils n’ont pas amélioré leurs statistiques aujourd’hui. Sur la pelouse de Southampton, les Royals se sont inclinés 1-0 sur un but de Puncheon à la 61e. Solidaire, Reading tient compagnie à QPR en queue de placement, à la 19e place, avec seulement deux points de plus que Cissé et ses potes.
Enfin, dans le dernier match de cet après-midi outre-Manche, Aston Villa recevait Stoke City. Les spectateurs présents à Villa Park ont dû s’ennuyer ferme, puisque les deux équipes se sont quittées sur un triste 0-0, aucun but à se mettre sous la dent, donc.

Par Gaspard Manet

Parier sur les matchs de Aston Villa

 





Votre compte sur SOFOOT.com

1 réaction ;
Poster un commentaire

  • Message posté par fredliga le 08/12/2012 à 21:32
      

    Michu pichichi de la premier, pas mal pour un milieu.


1 réaction :
Poster un commentaire