Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Watford-Chelsea (1-2)

Chelsea remet le couvert

Comme lors de la première journée, les Blues ont arraché la victoire en toute fin de match (1-2). Mené jusqu'à dix minutes du terme, Conte peut se féliciter de l'état d'esprit de son groupe.

Modififié

Watford 1-2 Chelsea

Buts : Capoue (56e) pour Watford // Batshuayi (81e) et Costa (87e) pour Chelsea

Antonio Conte n'a pas encore tout réglé à Chelsea. Loin de là. Mais une chose est sûre : l'Italien a d'ores et déjà transformé le visage de cette équipe. Comment ? En lui transmettant ce supplément d'âme qui permet à un homme de réagir à l'adversité et de ne jamais rien lâcher. Ce cri de guerre de Costa après avoir envoyé le but salvateur, c'est celui de son entraîneur. Cet entraîneur qui ne recule jamais devant une situation donnée comme désespérée. Alors que ses soldats n'avaient rien montré et étaient menés d'un but, dix minutes ont suffi pour renverser la vapeur. Trois remplacements, des gueulantes et un peu de talent : le Chelsea d'Antonio a arraché sa victoire en toute fin de match. Comme la semaine dernière. Ce qui donne deux victoires et six points en deux journées.

Un rythme de Serie B


Première mauvaise nouvelle pour les Blues : Willian est indisponible de dernière minute. Très problématique, tant le Brésilien représente le moteur de cette équipe. Surtout qu'il est remplacé par Pedro, pas franchement un top player. Devant son public, Watford profite bien de la lenteur défensive adverse. Sauf que derrière, Courtois ne se laisse pas faire. Fidèle à la philosophie de Conte, Chelsea préfère tout miser sur la verticalité. Du coup, on passe très vite d'une surface à l'autre.

Au fur et à mesure de la partie, les visiteurs prennent confiance et s'emparent de la possession de balle. Mais c'est beaucoup trop peu quand on vise les trois points. Le gros maillon faible s'appelle Oscar. Comme souvent, le milieu déçoit alors qu'il est placé au cœur du jeu. Le Brésilien n'est pas le seul à pointer du doigt. Costa fait le bourrin, Hazard manque d'inspiration, et Matić, en l'absence de Fàbregas, se doit de jouer plus haut. Pedro ? Mieux vaut l'oublier.

Un Chelsea pathétique... jusqu'à la 80e


Quant aux commentateurs, ils sont à l'image du spectacle proposé : ennuyeux. Est-ce à dire que Terry vaut le Christanval d'aujourd'hui ? Impossible de le savoir, vu que le défenseur anglais n'est soumis à aucune pression. Après 50 minutes de spleen, Conte élève enfin la voix. Conséquence : ses joueurs prennent peur... et encaissent un pion largement évitable suite à une jolie frappe de Capoue. Triste. Triste comme cette conduite de balle forcée de Costa. Triste comme ce Matić qui ne met plus un pied devant l'autre.

Triste comme le fantôme de Mourinho qui plane sur ces Blues-là. Triste comme les entrées de Michy, Moises et Fàbregas ? Eh bien non. Quelques minutes après son entrée, l'ancien de l'OM est au rebond après un tir d'Hazard et inscrit son premier but pour sa nouvelle team. La grosse activité des remplaçants bouleverse la physionomie du match... et, contre toute attente, arrache la victoire avec un goal de Costa. Il aura donc fallu que Chelsea joue dix minutes pour choper les trois points. Conte n'y est pas pour rien, soyez-en certains.


  • Résultats et classement de Premier League

    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
    Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 8
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 16
    À lire ensuite
    La Vlüt de Paname