1. //
  2. // 22ème journée

Chelsea plonge

Les Blues ont sans doute dit adieu à leur rêve de titre à Wolverhampton. Un nouveau Best s'est révélé à Newcastle, Aston Villa est relégable, le Liverpool d'Hodgson vit ses dernières heures et Tottenham a chuté à Goodison Park.

Modififié
0 1
Arsenal / Man. City : 0-0

Wolverhampton / Chelsea : 1-0


Buteur : Bosingwa (5è, csc)

Au bout de cinq minutes, on comprend rapidement que la soirée va être des plus galères pour les Blues. Ça commence par une frappe du gauche venue de nulle part de Ronald Zubar, détournée par Cech du bout des gants. On poursuit avec l'ouverture du score, après un corner des Wolves dévié par Bosingwa dans ses propres filets. Et on termine la première période par une seule occasion de Kalou. Dans le second acte, Chelsea va évidemment pousser, Kalou va enfumer une nouvelle situation chaude, Drogba touche le poteau et Malouda ne cadre pas de près. Bref, rien ne va plus à Chelsea, qui est battu par un Wolverhampton incapable de caler une seule attaque placée de la rencontre. L'idée du titre s'envole encore un peu plus pour Chelsea.

Aston Villa / Sunderland : 0-1


Buteur : Bardsley (80è) pour les Black Cats

Les victoires de Birmingham et de Fulham mardi soir avaient placé Aston Villa dans de sales draps avant même le coup d'envoi. Eh bien, ce soir Villa est officiellement relégable et le public très exigeant de Villa Park réclame tout aussi officiellement la tête de notre Gégé. Et pourtant, Houllier avait tenté un truc avec Heskey devant, soutenu par Young et Agbonlahor. Mais pas une seule fois en première période, Villa n'a touché les gants de Gordon. Ajoutez à cela une expulsion du frigo Emile Heskey peu après l'heure de jeu et vous finissez par une courte défaite à domicile contre les Black Cats.

Newcastle / West Ham : 5-0


Buteurs : Best (18è, 39è, 60è), Nolan (45è), Lövenkrands (63è) pour les Magpies

Il était de l'équipe de Southampton du temps de ses cadets Walcott et Bale. Il n'a pas un nom facile, il a subi toutes les moqueries possibles depuis son arrivée en janvier 2010 à Newcastle, pas bon et blessé. Aujourd'hui, Best s'est fait un prénom, Leon. Merci à Andy Carroll, légèrement blessé, qui lui a laissé l'opportunité de jouer et de coller un triplé. Deux choses à noter : Barton a encore été monstrueux et West Ham rechute lourdement, après quatre matches sans défaite.

Everton / Tottenham : 2-1


Buteurs : Saha (3è), Coleman (75è) pour les Toffees ; Van der Vaart (11è)

Un joli petit match entre deux des équipes les plus joueuses de cette Premier League. Tottenham semblait seulement avoir les jambes un peu plus lourdes ce soir, comme une sanction des matches contre Villa et Newcastle gagnés en infériorité numérique. Au mental, les Spurs ont bien répondu à l'ouverture rapide du score de Louis Saha, désormais roux comme une Josiane Balasko de la grande époque. Mais Everton a remporté la bataille du milieu sous l'impulsion d'Arteta et de Fellaini, pour finir en trombe sur un contre. Saha déclenche à vingt mètres du gauche, Gomes repousse sur la tête de l'opportuniste Coleman. Les Toffees mettent tout simplement un terme à une série de onze matches sans défaite des Spurs. Chapeau.

Bolton / Wigan : 1-1


Buteur : Rodrigo Moreno (54è) pour les Wanderers ; Stam (80è) pour les Latics

Ce n'était évidemment pas le match de l'année au Reebok Stadium mais Bolton aurait bien eu besoin d'une petite victoire contre les Latics pour gommer un après-Boxing Day plutôt pourri (deux défaites). Les Wanderers ont dominé les débats en première période, par du jeu et puis sont revenus à la méthode Allardyce en seconde : des ogives dans la boîte et on avise. Mais Wigan, à la lutte pour le maintien, a bien défendu son bout de gras et égalisé dans les dix dernières minutes. Rien de plus.

Blackburn / Liverpool : 3-1


Buteurs : Olsson (32è), Benjani (38è, 57è) pour les Rovers ; Gerrard (81è) pour les Reds

Encore une prestation terrible des Reds à l'extérieur, face à un Blackburn amputé d'une demi-douzaine de titulaires. Les vingt premières minutes n'ont été qu'illusion. Aux premières difficultés, Liverpool s'est couché, Benjani a mis un doublé fatal (un but avant et un but après la pause) et Gerrard a manqué un pénalty en fin de rencontre. Les fans de Blackburn ont pu faire les malins, chantant à Hodgson « Tu seras viré demain matin ! » . Pas de réponse des kops de Liverpool, qui ont laissé la tribune visiteuse déserte. On ne sentirait pas comme une cassure là ?



Ronan BOSCHER

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Upton Park c'est West Ham, pas Villa.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
United, seul vainqueur
0 1