Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Derby County/Chelsea (0-2)

Chelsea passe à la Chelsea

Modififié
Steve McClaren versus José Mourinho, ce troisième tour de Cup, (exact équivalent de nos 32es de finale) sentait bon le dimanche après-midi pluvieux sur les pelouses trempées de Premier League. Pourtant, aucune comparaison possible entre Derby County - plus habitué à se battre contre la descente en Football League One (division 3) que pour la montée en Premier League – et le Chelsea de Willian, Oscar et Eto’o, tous trois alignés aujourd’hui par le Portugais pour animer le jeu des Blues.

Sauf que dans les faits, les 33 000 supporters du Pride Park Stadium suffisaient amplement à combler l’écart de niveau entre les deux équipes. Pas aidé non plus par un Eto’o, 32 ans, qui fait peine à voir, et par un Essien, 31 ans seulement, mais définitivement moins percutant qu’il y a quelques années, Chelsea a encore dû s’en remettre à son schéma classique : provocation d’Hazard (à peine entré en jeu), faute, coup franc et coup de casque signé Mikel (66e). Pas terrible, mais suffisant. Comme depuis l’entame de la saison, Chelsea continue de faire peur, joue sans cœur, mais engrange.

Cela n’empêche pas le duo Eden-Oscar de régaler. Après un appui sur Hazard, le Brésilien assurait la qualif’( 71e) et permettait à Fernando Torres de gâcher son quota d’occasions hebdomadaires sans crainte de représailles. Comme d’habitude.

MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur