1. //
  2. // 14e journée

Chelsea n'avance plus

Manchester United a fait le job contre Wigan avec Rooney de nouveau sur pieds, profitant du nouveau faux-pas des Blues à Birmingham. Bolton et Elmander sont toujours perchés sur leur nuage tandis que West Brom coule.

Modififié
0 0
Liverpool / West Ham : 3-0


Buteurs : Johnson (18è), Kuyt (27è, sp) et Maxi Rodriguez (38è) pour les Reds

Comment West Ham va-t-il pouvoir s'en sortir cette saison ? Zéro agressivité, maladresses en pagaille (double main magique de Gabbidon dans sa surface sur le péno de Kuyt), passivité incroyable malgré une position alarmante pour un club de ce standing et une seule occasion digne de ce nom à Anfield. Zola n'était donc pas le problème. Côté Liverpool, on se remet en selle de façon convaincante après la défaite enregistrée à Stoke et le nul à Wigan. Reste à confirmer dimanche prochain à White Hart Lane.

Manchester / Wigan : 2-0


Buteurs : Evra (45è) et Hernandez (77è) pour MU

On semblait parti pour une des prestations habituelles des Diables Rouges : du moche, aucune invention si possible mais une victoire attendue en bout de course, même face à Wigan, qui a bien résisté en première période, mais qui ne pouvait guère faire mieux que résister. Mais MU a innové. Juste avant la pause, Park envoie un centre au deuxième poteau à son poto Evra qui marque d'une belle tête côté opposé. Quatre ans que le syndicaliste estival n'avait pas scoré avec les Red Devils. La seconde période fut beaucoup plus simple et enfin récréative pour les spectateurs d'Old Trafford. Rooney, ovationné, a fait son retour en claquant une tête sur la barre, Alcaraz et Rodallega se sont envoyés en l'air sur deux tacles de bouchers (exclusions pour les deux compères) et Hernandez a doublé la mise en fin de partie. MU a 28 points, comme Chelsea. Job done !

Birmingham / Chelsea : 1-0


Buteur : Bowyer (17è)

Il y a un peu de mieux pour les Blues de Londres. Mais cela ne doit sûrement pas suffire à Ancelotti, qui a encore dû se pincer plus d'une fois pour croire le tableau d'affichage final. Chelsea a canardé à tout-va, Drogba a touché la barre, Anelka a dézoné pour le bien de tout le monde, et Foster a écoeuré toutes les tentatives de Chelsea. Le haut-le-cœur ultime étant bien sûr le but vainqueur du bad-boy Lee Bowyer au quart d'heure de jeu. Birmingham a bétonné, a eu un peu de chance aussi. Chelsea perd pour la deuxième fois en une semaine et laisse Manchester revenir à sa hauteur. La PL est définitivement relancée.

Bolton / Newcastle : 5-1


Buteurs : Davies (18è sp, 92è sp), Lee Chung-Yong (39è), Elmander (50è, 72è) pour les Wanderers ; Carroll (52è) pour les Magpies

Les Wanderers avaient soufflé contre Everton il y a dix jours, après la fessée mise aux Spurs et avant une victoire de branleurs à Wolverhampton. Bolton a enfilé cinq perles aux Magpies qui n'arrivent pas à se remettre de leur victoire surprise à l'Emirates. Davies colle un doublé facile (deux pénaltys), Elmander est clairement revenu au top du top de sa forme (sans doute meilleur qu'à Toulouse) en ridiculisant tout le match un Coloccini scandaleux et pas que pour sa coiffure... 1000ème victoire de l'histoire de Bolton au passage et 4ème place provisoire pour fêter le « record » .



West Bromwich / Stoke : 0-3


Buteurs : Etherington (55è sp), Walters (85è sp, 93è) pour Stoke City

La remontée au classement continue pour Stoke. Les hommes de Tony Pulis avec cette troisième victoire de rang effacent peu à peu le trou d'air connu en octobre (4 défaites consécutives). Pas grand-chose à retenir en première période. Pas grand-chose de plus en seconde, mis à part les deux pénos, et surtout la seule régalade du match : le rateau-talonade de Kenwyne Jones en guise de passe dé pour le doublé de Walters, « super sub » cet après-midi.



Blackpool / Wolverhampton : 2-1


Buteurs : Varney (3è), Harewood (44è) pour Blackpool ; Doyle (86è) pour les Wolves

Deux beaux gosses dans ce match à Bloomfield Road : le prince William, d'abord, casquette de base-ball et lunettes de soleil, la grosse classe dans la loge du petit stade des Seasiders et Luke Varney, qui ouvre le score d'un missile somptueux et délivre une passe décisive sur le second but des locaux. Cela faisait 42 ans que Blackpool n'avait plus tapé les Wolves. Fin de série pour le promu qui rejoint Newcastle en milieu de tableau.


Ronan Boscher

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lille en tête
0 0