1. //
  2. // Chelsea/Manchester United (5-4)

Chelsea, la vengeance dans la peau

Au terme d’un match de fadas, marqué par de nombreuses erreurs défensives, Chelsea est venu à bout de Manchester United (5-4) et se qualifie pour les quarts de finale de la League Cup.

Modififié
14 22
Chelsea - Manchester United : 5-4
Buts : David Luiz (sp 31’), Cahill (52’), Hazard (sp 90+3’), Sturridge (98’) et Ramires (116’) pour Chelsea ; Giggs (22’), Hernandez (44’), Nani (59’) et Giggs (sp 120’) pour Manchester United.

Dimanche, Mark Clattenburg avait été le héros malheureux d’un match de très haut niveau entre Chelsea et Manchester United, commettant de nombreuses erreurs de jugement en faveur des Mancuniens. Trois jours plus tard, en huitièmes de finale de la League Cup, ce sont les joueurs qui ont multiplié les boulettes. Mésententes, pertes de balles, tacles en retard dans la surface, pénalties bêtement provoqués, tête en retrait ratée… Toute la panoplie du mauvais défenseur y est passée. De nombreuses erreurs saupoudrées de quelques gestes et actions de grande classe. Au final, un match totalement fou qui a vu l’équipe B de Chelsea s’imposer en prolongation. Après avoir mené trois fois au score, Manchester a totalement explosé physiquement.

Trois boulettes, trois buts

Totalement dominé pendant les trente premières minutes dimanche, Chelsea tente de mettre le pied sur le ballon en imposant un gros pressing d’entrée de jeu. Sur un bon ballon de récupération, Moses sert Sturridge qui se ramasse dans la surface alors qu’il allait se présenter seul face à Lindegaard. Malgré un coup franc de Nani bien capté par Čech, le début de match est particulièrement soporifique. Il faut dire que les deux équipes n’ont rien à voir avec celles qui se sont affrontées trois jours plus tôt, puisque Di Matteo et Ferguson ont respectivement effectué sept et dix changements, seuls Čech, Cahill, David Luiz, Mata et Rafael ayant été reconduits. La très inexpérimentée charnière mancunienne Keane – Wooton fait flipper, mais c’est bien Chelsea qui commet la première boulette du match. Sollicité par son gardien sur un renvoi aux six mètres, Romeu, pressé par deux joueurs, se mélange les pinceaux et perd le ballon à l’entrée de sa surface de réparation au profit de Giggs. Sans trembler, le papy gallois trompe Čech du gauche (0-1, 22’). Mais quand on aligne une défense d’une moyenne d’âge de 21 ans, on s’expose forcément. Sur un déboulé côté droit, Moses est bêtement fauché par Büttner, très clairement en retard. Penalty logique que transforme David Luiz (1-1, 31’). Totalement à la rue lors de sa dernière sortie, le défenseur brésilien se rattrape, jusqu’à ce qu’il déserte sa défense, perde le ballon au milieu de terrain et permette à Anderson de lancer Hernandez dans la profondeur. Plus rapide que Cahill, le Mexicain redonne l’avantage aux siens d’une frappe du gauche (1-2, 44’).

Wooton, héros malgré lui

Après une première période animée, mais particulièrement faible techniquement, les deux équipes reviennent sur la pelouse de Stamford Bridge métamorphosées. Vitesse, intensité, jeu à une touche de balle, occasions en pagaille… Le match devient fou. Cahill égalise d’abord d’une tête puissante sur corner (2-2, 52’). Très discret jusque-là, Nani initie ensuite un une-deux avec Anderson avant de piquer son ballon par-dessus Čech (2-3, 59’). Un but qui rappelle celui qu’il avait inscrit lors du Community Shield 2011 contre Manchester City. Impuissant sur les trois buts, Čech sauve les siens du break juste après l’heure de jeu en repoussant un tir à ras de terre d’Anderson. Avec les entrées de Ramires, Hazard et Oscar, Chelsea prend le contrôle du milieu de terrain et se montre de plus en plus pressant sur le but mancunien. Problème, les joueurs de Di Matteo ne parviennent pas à trouver le cadre, à l’image de Moses et Azpilicueta qui enlèvent trop leur coup de tête, alors que Mata voit son tir frôler la transversale. Et quand Moses et Oscar ajustent enfin la mire, Lindegaard s’interpose. Alors que Manchester se dirige vers les quarts de finale, Wootton pousse Ramires dans la surface. Au bout du temps additionnel, Hazard offre la prolongation aux Blues (3-3, 90+3’). Une prolongation au cours de laquelle les Red Devils, touchés physiquement et mentalement, ne voient pas le jour. Remuant mais maladroit, Sturridge profite d’une tête en retrait ratée de Wooton, encore lui, pour donner l’avantage aux siens pour la première fois du match (4-3, 98’). Cahill, David Luiz, Sturridge et Moses manquent tour à tour le but du break. Pas Ramires qui, parfaitement servi par Hazard, dribble Lindegaard et pousse le ballon au fond des filets (5-3, 116’). Le match se conclut comme il avait débuté, à savoir sur une erreur défensive, celle d’Azpilicueta qui commet une faute idiote sur Chicharito. Giggs transforme le penalty (5-4, 120’). Et dire qu’il ne s’agissait que d’un match de League Cup…

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

MisterBrasero Niveau : District
C'est pour ce genre de matchs qu'on aime le football anglais !
PeleGood-MaradonaBetter-GeorgeBest Niveau : CFA2
En vérité, il ne s'agissait que d'un match de League Cup seulement pour MU : Rafael est le seul titulaire indiscutable aligné dès le début. Sans parler de la défense centrale! Côté Chelsea : Cech, Cahill, David Luiz, Mata, puis les entrées de Ramires, Oscar, Hazard (pour...que des inconnus, hors Macheda, côté MU). Les Blues voulaient vraiment prendre leur revanche...
Match de fou a Stamford Bridge !!! Hazard en a profité, en tout cas, pour maltraiter la jeune défense des mancuniens ! Excellent match des Blues!
footchampagne Niveau : Ligue 2
Vive le foot putain* ces matchs qui partent dans tous les sens c'est tellement bon !
El Mehdito Niveau : DHR
Le mileu de Manchester s'est fait violé...

Sinon, a la Juve, y'a un certain Pogba qui est entrain de mettre le feu...

If you know what i mean?
chelsea est content ,ils on battu la reserve de MU,mais bon la meme defense a prit 7 buts en 2 matchs..bravo a chicharito qui prouve qu'il n'est pas qu'un "super substitute"
J'aime bien la vengeance. Ils alignent les titulaires face à une équipe B et ne parviennent à égaliser qu'avec 2 pénos, dont un sifflé après le temps additionnel. On fait pas de scandale cette fois?
Ils changent 7 joueurs mais alignent que des titulaires? Seriously?

Pour la défense, j'ignorais que Bertrand et Azpi étaient des titulaires et que Terry n'en faisait pas partie.
Mais après tout, ça ne fait que 3 joueurs habituellement pas titulaires sur... 4. Bref la défense type, c'est clair.
@irkdlagrace

J'etais au stade hier soir et Hazard a ete quelconque vraiment> Il n'a fait la difference qu'une fois le quatrieme but mis et les lignes completement etirees sinon il etait evident qu'il manquait de jus et de percussion.
Ce sont les entrees d'OScar et de Ramires qui ont fait la diff.
Fais pas semblant de pas avoir compris. C'est sûr que des réservistes de 18 ans c'est comparable aux remplaçants de Chelsea... D'ailleurs, à la fin du match, la somme d'achat du 11 de United valait moins que Hazard seul. Après j'enlève rien à la qualité de leur équipe, mais devoir attendre les prolongations pour battre une équipe pareille c'est pas très glorieux.
Note : 1
Faut avouer que Nani, Hernandez, Giggs, Anderson, Welbeck, Fletcher ou Lindegaard, sont des branques et partout ailleurs qu'a MU il serait sans doute sur le banc également...

Sans rire, si y avait pas pléthore de blessé dans la défense Mancunienne, on aurait eu une autre charnière.
D'ailleurs AW voir meme Rodgers devraient se pencher sur le cas Lindegaard>
Je l'ai vraiment trouve bon hier.
@RB: Les réservistes de Man U? Mais t'as regardé l'équipe alignée au moins? A part les deux centraux c'est que des titulaires en puissance... Le banc c'est autre chose, je te l'accorde, mais sur le terrain, l'équipe avait de la gueule je suis désolé. Donc je vois pas l’intérêt de dévaloriser la victoire de Chelsea. C'était des remplaçants (parfois titulaires) contre d'autres remplaçants (parfois titulaires) + 2 jeunes, alignés en raison des blessures.
A t'écouter on pourrait croire que c'était l'équipe champions league de Chelsea contre les poussins de ManU...
waynerooney Niveau : CFA
Et là on parle pas d'arbitrage? Le penalty à la 93è est scandaleux. J'avais déjà vu un arbitrage compensation sur un match, mais jamais sur deux matches...
nononoway Niveau : CFA
@irkdlagrace

Jeune défense ... qui a le même âge qu'Hazard !

Super match !
Note : 4
@Wayne : c'est chiant hein ?

Mais dis moi ce qu'il y a de scandaleux : Ramires arme une frappe et Wootton lui rentre dedans et l'envoie valdinguer. Désolé mon vieux mais rien de scandaleux...
Ahah tellement drole les commentaires des supp de MU! C'est à ce rouler par terre! L'autre qui dit que la somme de tout les joueurs du MU présent à la fin est inf à celle d'Hazard seul (soit 40M) avec Nani qui en vaut déjà 35... alors des joueurs comme Giggs, Rafel, Fletcher et Hernandez réunis n'en valent même pas 5? Bon, toi déjà tu sors! Après une équipe de réserviste à MU? WTF? Il n'y avait que deux réservistes à MU (Wootton et Keane) contre Piazon pour Chelsea qui était au passage le plus jeune joueur sur la pelouse au coup d'envoi. Lindegaard, Büttner, Rafael, Anderson, Fletcher, Nani, Giggs, Chicharito et Wellbeck se sont tout sauf des réservistes, la plupart d'entre eux sont même régulièrements titulaire en A. Et pour finir en beauté, la stat qui tue, celle qui vous donnera tord à tous autant que vous êtes, vous ête prèt? Allez j'y vais : au coups d'envoi, la moyenne d'age de MU était de 24,8ans contre 23,5ans pour Chelsea. Bref, soyons clair, je ne cherche en aucun à créditer cette victoire dont je me fiche complètement, je voulais juste vous remettre à votre place, que vous arretiez juste vos mensonges.
Gilbert Montagné pense que United s'est faite avoir, cette grosse coquine
Pour ceux qui nont pas vu le match,Manu a extremement bien joue avec une equipe bis tandid que Chelsea jouait avec une equipe type.....Manu a ete la meilleur equipe!!!!
Denoueix-touch Niveau : DHR
Moi ce que je vois avec le score c'est que les anglais ne savent toujours pas défendre, alors oui en liga y'a des viols made in Barca, ou Real sur le reste du championnat idem en Bundesligua avec les gros mais souvent c'est à sens unique et traduit une supériorité total d'une équipe sur l'autre et non pas une défaillance des défenseurs et des gardiens (quoi que le Barca en ce moment étant tellement à la rue en défense est obligé de planter comme un dingue et de se la jouer premier league), alors que là entre le match d'Arsenal et celui là on peut se demander où est à la rigueur défensive dans tous ça. Sérieux plus de 7 buts dans un match faut arrêter et s'acheter du grillage.
Après cela fait du spectacle mais moi c'est plus du Michael Bay du foot, du foot spectacle mais pas forcement beau (dans le sens le plus pur).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
14 22