En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e journée
  3. // Résumé

Chelsea garde son trône, Southampton impressionne

Cette huitième journée de Premier League était l'occasion pour Chelsea de conforter sa place de leader, et face à Crystal Palace, les Blues ne se sont pas loupés. De son côté, Southampton continue d'impressionner tout le monde pendant qu'Arsenal galère encore et toujours.

Modififié
En déplacement sur la pelouse de Crystal Palace, les hommes de Mourinho ont encore une fois fait parler leur solidité collective. Impressionnants de réalisme depuis le début de saison, les Blues sont allés chercher une septième victoire cette saison, en huit journées. C'est tout d'abord Oscar qui ouvre le score dès la 6e minute de jeu d'un magistral coup franc, avant que Fàbregas, en début de seconde période, ne vienne doubler la mise pour les Londoniens. Campbell aura beau réduire le score en toute fin de partie, cela n'empêche pas les coéquipiers de Loïc Rémy, titulaire aujourd'hui, de s'imposer. Absolument seuls en tête de la Premier League, les Blues comptent cinq points d'avance sur leur principal rival, City, qui s'est aussi imposé un peu plus tôt dans la journée, face à Tottenham, 4-1. Le duel s'annonce savoureux pour le reste de la saison, même si à ce rythme-là, les boys de Mourinho semblent pour l'instant intouchables.

Si tout le monde s'attendait à une lutte entre Chelsea et City pour la première place, personne, en revanche, ne voyait Southampton sur la troisième marche du podium, au soir de la huitième journée. Et pourtant, ils sont bien là, les Saints. Plus que bien, même. Cet après-midi, dans leur antre du St Mary's Stadium, les hommes de Ronald Koeman ont littéralement étrillé une triste équipe de Sunderland. Score final, 8-0. Oui, 8-0. Graziano Pellè, dans une forme étincelante en ce moment, y est allé de son doublé, tandis que Cork, Tadić, Wanyama et Mane ont tous collé leur petit pion perso. Voyant qu'ils n'arriveraient pas à trouver le chemin des filets adverses aujourd'hui, Vergini et Bridcutt ont décidé de marquer contre leur camp. Histoire de participer à la fête, quoi. Une large victoire qui permet donc aux Saints de conforter leur troisième place, tranquillement, à seulement un point du deuxième, Manchester City.

Si le début de saison de Southampton est absolument canon, on ne peut pas en dire autant de celui d'Arsenal. Mitraillée par les blessures, comme toujours, l'équipe d'Arsène Wenger n'a pu faire mieux que match nul, à domicile, contre Hull City, malgré une nette domination. D'ailleurs, c'est bien Alexis Sánchez qui ouvre le score dés la 13e minute de jeu. Un avantage de courte durée, puisque Momo Diamé remet les deux équipes à égalité quatre minutes plus tard. Et comme quand rien ne va, bah rien ne va, les visiteurs prennent l'avantage en tout début de seconde période par l'intermédiaire d'Hernandez. On pensait même voir les Gunners s'incliner avant que Welbeck, dans les arrêts de jeu, ne parvienne à égaliser à la suite d'un excellent travail d'Alexis. Au final, Arsenal s'en sort plutôt bien au regard de la rencontre. Pas de quoi remonter le moral de tonton Arsène qui voit son équipe végéter à la septième place du classement, avec déjà 11 points de retard sur le leader, Chelsea. On n'en est qu'à la huitième journée, et Arsenal semble déjà dire adieu à une éventuelle course au titre. Décidément, les années passent et se ressemblent terriblement pour les Gunners.

Enfin, mal en point en ce début de saison, les Toffees se sont donné un peu d'air, aujourd'hui, face à Aston Villa. Jagielka, Lukaku et Coleman sont les buteurs du jour, pour une victoire nette et sans bavure, 3-0. C'est seulement le deuxième succès de la saison pour Everton, mais un succès important puisqu'il permet aux coéquipiers de Samuel Eto'o de remonter à la 11e place. De quoi souffler un peu. Ce qui n'est toujours pas le cas de Burnley qui ne compte toujours aucune victoire depuis son accession à la première division. Alors qu'ils recevaient West Ham, ce samedi, les promus ont concédé une nouvelle défaite, la quatrième de la saison, sur le score de 3-1. De l'autre côté, la vie est plutôt belle pour West Ham qui arrive à grimper à la 4e place du classement en attendant les matchs de Swansea et United, respectivement dimanche et lundi.


Résultats et classement de Premier League

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3