En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Chelsea fonce vers le titre, Leicester poursuit son come-back

Vainqueur à Stoke City (1-2), Chelsea se rapproche encore un peu plus du titre de champion. Dans le même temps, Everton roule sur Hull City (4-0) et Leicester confirme sa belle forme du moment en décrochant sa première victoire à l'extérieur, sur la pelouse de West Ham (2-3).

Modififié

West Bromwich Albion FC 3-1 Arsenal

Buts : Dawson (13e et 75e) et Kanu (55e) pour West Bromwich // Sánchez (15e) pour Arsenal



Crystal Palace 1-0 Watford

But : Deeney CSC (68e) pour Palace

Plus que le jeu, inexistant, les supporters de Crystal Palace ne retiendront que les trois points. Au terme d’un match où les occasions se sont faites trop rares, les hommes de Sam Allardyce ont eu le mérite d’y croire un peu plus que leurs adversaires du jour. Et c’est sur un coup du sort que Crystal Palace ouvre le score. Un coup du sort qui se nomme Troy Deeney. À la réception d’un coup franc d’Andros Townsend, l’attaquant de Watford trompe de la tête son propre gardien. Un but à l’image de cette rencontre : moche.


Everton 4-0 Hull City

Buts : Calvert-Lewin (9e) Valencia (78e) et Lukaku ( 91e et 94e )pour Everton

Depuis l’arrivée de Marco Silva sur le banc de Hull City, les Tigers ont retrouvé des couleurs en championnat, mais continuent de se faire dompter à l’extérieur. Incapable de remporter une rencontre loin de ses bases, depuis sa victoire à Swansea lors de la deuxième journée, Hull City s’est de nouveau incliné à Everton. Appliqués, les Toffees ouvrent logiquement la marque par Dominic Calvert-Lewin qui s’offre son premier but en Premier League après une belle passe en retrait de Tom Davies. Déjà mal en point, Hull City va se compliquer la tâche lui-même avec cette expulsion de son capitaine Tom Huddlestone. À onze contre dix, la partie devient alors bien plus simple pour Everton, qui double la marque par Enner Valencia après un une-deux sublime avec Romelu Lukaku. Après avoir prouvé ses qualités de passeur, l'attaquant belge a voulu montrer qu'il était bien le buteur de cette équipe en s'offrant un doublé en fin de rencontre pour gonfler un peu plus la note.


Stoke City 1-2 Chelsea

Buts : Waiters (38e) pour Stoke // Willian (13e) et Cahill (87e) pour Chelsea

Si Chelsea n'est pas encore mathématiquement champion, les Blues ont tout de même une belle tête de vainqueur. À Stoke City, qui n'a plus perdu dans son antre depuis le 19 novembre 2016, Chelsea a fait ce qu'il fait de mieux : remporter un match par un but d'écart. Un score de champion. C'est le Brésilien Willian qui ouvre la marque sur un coup franc excentré à gauche. Dominateurs, les hommes d'Antonio Conte semblent alors sereins. C'était compter sans Gary Cahill, coupable d'une poussette dans la surface de réparation sur Waiters. L'Irlandais ne se pose pas de question et se fait justice lui-même. En seconde période, Chelsea pousse, mais n'arrive pas à forcer le verrou de Stoke, avant que Gary Cahill ne se rattrape en offrant la victoire aux siens en se muant en renard des surfaces quelques minutes avant la fin du temps réglementaire.


Sunderland 0-0 Burnley



Choc au sommet entre Sunderland, lanterne rouge du championnat, et Burnley, aucune victoire à l’extérieur en championnat. Un manque de confiance de chaque côté qui s’est répercuté sur le tableau d'affichage. Pourtant, Black Cats comme Clarets ont eu des occasions pour faire trembler les filets, mais ont préféré rendre hommage à ce week-end du tournoi des Six Nations en envoyant leurs frappes au-dessus des poteaux.


West Ham 2-3 Leicester

Buts : Lanzini (20e) et Ayew (63e) pour West Ham // Mahrez (5e), Huth (7e) et Vardy (38e) pour Leicester

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. » Leicester et son nouveau coach Craig Shakespeare ont mis à mal ce célèbre vers de Lamartine. Depuis le licenciement de Claudio Ranieri, les Foxes ont tout gagné et se sont qualifiés pour les quarts de finale de Ligue des champions. Si tout n’a pas été parfait lors de cette rencontre à West Ham, Leicester a retrouvé cette force offensive et ce brin de réussite qui avait fait de lui un champion d’Angleterre la saison dernière. Encore euphorique de leur qualification historique, Leicester réalise un début de match parfait avec deux buts signés Riyad Mahrez et Robert Huth, qui reprend de la tête un caviar extérieur du pied d'Albrighton. Preuve du renouveau de Leicester : même lorsque West Ham réduit la marque sur un coup franc de Lanzini, les Foxes gardent le moral et reprennent un avantage de deux buts grâce à l'inévitable Jamie Vardy. Après le but d'André Ayew, c'est la défense qui entre en scène. Leicester tient sereinement la baraque derrière, à l'image de Kasper Schmeichel une nouvelle fois en état de grâce.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 9 heures 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 12 il y a 10 heures Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4 Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 86