1. // Premier League – 33ème journée

Chelsea fait tomber Hodgson

Les Blues d'Ancelotti sont en train de sécuriser leur troisième place, Torres est en train de sécuriser sa place sur le banc, et Villa souffle une victoire importante à West Ham.

Modififié
0 0
West Bromwich / Chelsea : 1-3

Buteurs : Odemwingie (17') pour West Brom ; Drogba (22'), Kalou (26'), Lampard (45') pour les Blues

Carlo est de nouveau revenu sur les fondamentaux qui ont fait la force de Chelsea en début de saison : un 433 et un Didier Drogba. L'ouverture du score de West Brom par Odemwingie - lancé en profondeur, dribblant Cech pour marquer dans le but vide – ne fut finalement qu'anecdotique. Il n'y pas si longtemps, sans doute qu'elle aurait plongé les Blues dans un trou sans fond. Mais Chelsea est invaincu depuis deux mois en Premier League et aurait pu en enfiler cinq ou six à ses adversaires du jour. Roy Hodgson subit son premier revers à la tête de West Brom et Fernando Torres a encore fait pleurer ses statistiques personnelles : huit minutes de jeu, un hors-jeu et un raté devant Carson.

Everton / Blackburn : 2-0

Buteurs : Osman (54'), Baines (75' sp) pour les Toffees

Les Rovers pensaient début janvier qu'ils étaient confortablement installés au chaud du milieu de tableau de Premier League. Aujourd'hui, l'histoire est différente. Blackburn est 16ème, à deux points du premier relégable Blackpool et a égalé cet après-midi un mauvais record maison datant de 1986 : un dixième match consécutif sans victoire. À Goodison Park, c'est bien simple, Blackburn n'a pas mis un pied dans la surface adverse pendant toute la première période. Everton a fait le boulot en seconde, par les inévitables Osman et Baines, et par un bizut, le Français Magaye Gueye, transfuge de Strasbourg cet été, qui s'est mangé une standing-ovation de Goodison Park, pour sa première en Premier League.

Birmingham /Sunderland : 2-0

Buteurs : Larsson (44'), Gardner (66') pour Birmingham

Toujours pas d'essence dans le moteur des Black Cats. Pourtant, ils ont eu deux fois plus d'occasions que leurs hôtes mais se sont fait planter par des joueurs de Birmingham ultra-réalistes et un Ben Foster encore royal dans sa cage. Et quand Birmingham prend l'avantage au score, c'est en général miraculeux d'en ressortir indemne. Avec cette huitième défaite sur les neuf derniers matches, Sunderland revient ce samedi soir au point de départ, comme lors de la deuxième journée où il occupait la quinzième place au classement. Il est temps que la saison se finisse pour les Black Cats.

West Ham / Aston Villa : 1-2

Buteur : Keane (2'), Bent (36 ‘), Agbonlahor (91') pour les Villans

La victoire qui fait du bien de la journée. La victoire in-extremis qui remonte les Villans à une curieuse neuvième place. Les choses avaient pourtant mal démarré pour les hommes d'Houllier, Robbie Keane marquant d'entrée. Mais West Ham jouait cet après-midi sans Scott Parket, un des seuls joueurs à ne pas jeter par la fenêtre côté Hammers cette saison. Et sans le meneur Scott, West Ham n'a plus aucun ressort et a logiquement subi le jeu le reste de la partie, incapable de couper l'alimentation en ballon vers Bent, qui ajoute une septième barre sur sa fiche de buteur, incapable de contenir les rushs d'Ashley Young, notamment celui de la 91è minute où son centre arrive parfaitement sur la caboche d'Agbonlahor. West Ham n'est pas encore condamné – les cinq derniers de PL se tenant en trois points – mais s'il n'arrive pas à gratter quelques points à domicile, ce sera très difficile d'échapper à une relégation qui lui pend au nez depuis deux saisons.

Blackpool / Wigan : 1-3

Buteur : Campbell (83') pour les Seasiders ; Rodallega (3'), N'Zogbia (45+1'), Eardley (66', csc) pour les Latics

Ian Holloway a affronté cet après-midi son maître, Roberto Martinez ( « Roberto m'a inspiré un changement de point de vue dans la manière dont un match de football doit être joué » ) mais contrairement au match aller (victoire 4-0 à Wigan), il a pris une leçon par les hommes du technicien espagnol. Emmenés par un Charles N'Zogbia des grands jours, chassé continuellement à coup de tacles par les défenseurs de Blackpool, les Latics laissent enfin leur place de lanterne rouge et de rélégable, sautant à la 17è place ce samedi soir. Les Seasiders poursuivent donc par une nouvelle défaite (après celle contre Arsenal, ndlr) leur série de quatre matches consécutifs à domicile. Avec les prochaines réceptions de Newcastle, Stoke et Bolton, et les déplacements chez Tottenham ou Man United, le mission maintien à Blackpool s'annonce très très compliquée.

Le résumé d'Arsenal-Liverpool.

Par Ronan BOSCHER

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Manchester City a les crocs
0 0