Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 35e journée

Chelsea est dans la place

Chelsea, que l'on disait à la ramasse, a réussi à inverser le cours d'une partie mal engagée pour l'emporter et revenir sur les talons de Manchester United, à qui l'on a octroyé le titre peut-être un peu trop rapidement.

Chelsea-Tottenham : 2-1

Le premier des deux chocs de la journée a débouché sur un succès de Chelsea. Du côté des champions en titre, plusieurs interrogations planaient au-dessus de ce derby. Ancelotti allait-il faire confiance à Torres, maintenant qu'il a ouvert son compteur buts ? Allait-il une nouvelle fois faire une infidélité au traditionnel 4-3-3 de la maison pour associer Drogba à l'Espagnol ? Ni l'un ni l'autre, ou plutôt tout à la fois, mon capitaine. Peu dire que l'Italien a surpris son monde en titularisant ses deux stars sans pour autant abandonner le système de prédilection des Blues : c'est en effet l'Ivoirien qui avait pour mission d'animer le couloir droit et d'abreuver el Nino en centres. Certes, aucun des deux joueurs n'a marqué, mais l'option prise par Ancelotti a marché, puisque Chelsea a gagné. Si elle semble méritée au vu de la domination des hommes d'Ancelotti, la victoire des Blues risque toutefois de prêter à polémique. Les Spurs, qui avaient ouvert la marque sur un coup de canon de Sandro contre le cours du jeu, se sont faits rejoindre puis dépassés sur deux buts qui n'auraient pas dû être accordés. C'est Lampard qui a profité d'une nouvelle boulette de Gomes pour remettre les deux équipes à égalité à quelques secondes de la mi-temps. Sauf que la frappe de l'international anglais n'a pas entièrement franchi la ligne. Puis, à une minute du terme de la rencontre, ce qui devait arriver arriva : Kalou, hors jeu, donnait la victoire aux siens en même temps qu'il mettait une grosse pression sur Manchester United, qui jouera demain à Arsenal. Voilà les Blues revenus à trois points des Red Devils, qu'ils s'en iront défier lors de la prochaine journée. Pour Tottenham, en revanche, la perspective de rattraper l'autre Manchester dans la course à la C1 s'éloigne fortement.

Wigan-Everton : 1-1

Everton peut faire une croix sur la sixième place, directement qualificative pour l'Europa League. Elle semble effectivement semble promise au voisin Red, qui compte quatre points d'avance et un match de plus à disputer. Rapidement mené par les Latics après un nouveau but de Charles N'Zogbia, les Toffees ont attendu le dernier quart d'heure pour revenir dans la partie, sur un penalty de Leon Baines. Trop tard pour forcer la décision. Ce résultat ne fait donc les affaires de personne, et encore moins de Wigan, pour le moment dans la charrette pour l'étage inférieur à un but près. Au moment de faire le bilan de leur saison, les coéquipiers de Louis Saha pourront quant à eux regretter leur nombre excessif de matchs nuls.


WBA-Aston Villa : 2-1

Du soleil, une belle pelouse et des buteurs made in Ligue 1 : trois bonnes raisons de regarder ce derby de Birmingham, qui offrait une belle carotte au vainqueur. Celui qui prenait les trois points était en effet assuré à 99% de jouer en Premier League la saison prochaine. Les choses débutaient plutôt bien pour les coéquipiers de Bob Pires (rentré à la 67e) qui ouvraient le score dès la 4ème minute sur un grandiose csc de Meité, qui a saucissonné un dégagement de l'extérieur dans son propre filet. Mais cette saison, les Baggies sont coriaces. Les locaux égalisaient dans un premier temps par l'inévitable Odemwingie sur un cafouillage des familles, avant de l'emporter, à dix contre onze, sur un but de Mulumbu. Décidément, Aston Villa n'en finit plus de décevoir cette saison. Treizième, les Villans ne sont toujours pas mathématiquement sauvés. Ce n'est pas leur performance de samedi après-midi qui va accélérer le rétablissement de leur entraîneur Gérard Houiller.


Blackburn – Bolton : 1-0


C'est ce qu'on appelle un bon bol d'air. La courte mais précieuse victoire des Rovers face à un Bolton qui ne joue plus que pour le kiff leur permet de distancer le premier reléguable de trois points. Grâce à un but de Martin Olsson, les Rovers grattent leur première victoire depuis janvier et remontent à la quinzième place. Quant aux Wanderers, ils n'ont visiblement toujours pas digéré la valise reçue à Wembley face à Stoke, en demi-finale de FA Cup.


Sunderland-Fulham : 0-3



Deuxième victoire 3-0 de la semaine pour les Cottagers, après leur succès obtenu face à Bolton mercredi. Titulaire, Gael Kakuta en a profité pour marquer son premier but en Premier League avec Fulham, même si l'on retiendra avant tout la performance Bobby Zamora, pourtant stérile cet après-midi. Le maintien en poche, les protégés de Momo Al Fayed jouent désormais décomplexés, à la différence des Black Cats qui enchaînent revers sur revers depuis que Sessegnon les a rejoint. Ca veut dire quoi Black Cats déjà ?


Blackpool-Stoke 0-0


Petit évènement à Bloomfield Road : Blackpool a réalisé face à Stoke sa première clean sheet depuis le 28 décembre dernier. On se contente de peu. Sixièmes en janvier, les Seasiders n'en finissent plus de dégringoler au classement et de voir les trois dernières places se rapprocher. La dix-septième place des hommes de Ian Holloway, qui suffirait amplement à leur bonheur, ne tient pour le moment qu'à un fil. De son côté, Stoke peut tranquillement se concentrer sur sa finale de Cup.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 12 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 21 heures La drôle de liste d'invités de la finale 37 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3
À lire ensuite
L'Inter jusqu'à la mort