Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 6e journée
  3. // Ce qu'il faut retenir

Chelsea en promenade, Jagielka régale

Chelsea qui continue sa promenade, les deux Manchester aux forceps, et des derbys décevants, malgré un but d'extraterrestre de Phil Jagielka. Ailleurs, Southampton continue d'étonner et West Bromwich se relance. Un beau week-end de Premier League, quoi.

Modififié
  • L'équipe du week-end : West Bromwich Albion

    Deux matchs nuls, deux défaites, le début de saison des Baggies laissait présager un calvaire aux supporters, après l'opération sauvetage réussie in extremis par Pepe Mel l'an dernier, reparti aussitôt son objectif rempli. Pourtant, le mercato d'été avait bien fait naître quelques espoirs, du côté des Hawthorns. Renforcée par les arrivées de l'ancien Sochalien Ideye Brown, du guerrier grec Georgios Samaras ou encore du placardisé Joleon Lescott, l'équipe désormais dirigée par l'ancien coach de l'Academy d'Everton, Allan Irvine, pouvait logiquement s'attendre à proposer du mieux. Et c'est désormais chose faite. Après une précieuse victoire à White Hart Lane le week-end dernier (0-1, 5e journée de PL), les Baggies ont confirmé, avec la manière, en terrassant Burnley à domicile (4-0, 6e journée de Premier League) grâce notamment à un beau doublé de la pépite locale, Saido Berahino. De quoi se rassurer avant d'enchaîner coup sur coup un déplacement à Anfield et la réception de Manchester United. Rude.

  • Joueur du week-end : Graziano Pellè

    Graziano Pellè, c'est un peu ce mec beau gosse qui arrive trop tard aux soirées, une fois les plus belles filles reparties. Débarqué cet été contre 8 millions de livres pour calmer des supporters au bord de la crise de nerfs suite aux départs conjugués de Pochettino, Shaw, Lambert, Lovren, Chambers et Lallana, celui qui s'était forgé une réputation de tueur en Eredivisie (50 buts en 57 matchs avec le Feyenoord !) n'a pas tardé à rassurer son nouveau public. À coups de buts, toujours. 4 buts en 6 matchs, et une influence grandissante à la pointe du système mis en place par Ronald Koeman du côté des Saints. Samedi, c'est encore lui qui offre les trois points de la victoire à son nouveau club, en inscrivant un but fou, déjà en lice pour le titre de la plus belle réalisation de l'année outre-Manche. Attention, ça pique :


  • Le but du week-end : Phil Jagielka

    Si l'Italien a régalé les foules, que dire de Phil Jagielka ? Dans le toujours bouillant derby de la Mersey, l'international anglais a attendu la 92e minute pour glacer le kop d'une surpuissante reprise qui vient nettoyer la lucarne de Mignolet (1-1, 6e journée de PL). Une égalisation au buzzer et une place au chaud dans le cœur des supporters. Bien joué, Big Phil !


  • La décla du week-end

    « Je pense que j'ai l'un des meilleurs gardiens du monde et pas seulement de Premier League. Neuer, Szczęsny… Je pense qu'il y a beaucoup de bons gardiens et Lloris en fait partie. » Signée Mauricio Pochettino, cette décla en forme d'éloge souligne l'importance du gardien français dans le match nul arraché par Tottenham chez son plus grand rival dans le derby du Nord de Londres (1-1, 6e journée de PL). Une présence de tous les instants, comme avec cette parade dingue sur la tête piquée de Mertesacker, et une belle démonstration d'autorité dans sa surface. Abandonné par sa défense pendant une bonne partie de la saison dernière, l'ancien Lyonnais retrouve des couleurs cette année. Tout comme son back four d'ailleurs, à l'image de Younès Kaboul, véritable patron ce samedi. Et tout ça, c'est plutôt bon à prendre pour les Bleus. N'est-ce pas, DD ?

  • Analyse définitive : Berahino devrait-il être appelé en équipe d'Angleterre ?

    Un coup d'œil au classement des buteurs suffit pour voir que le meilleur buteur anglais de ce début de saison ne s'appelle pas Daniel Sturridge, ni Wayne Rooney et encore moins Danny Welbeck, mais bien Saido Berahino. Avec 4 buts en 6 matchs, le jeune attaquant originaire du Burundi (21 ans) confirme pour l'instant toutes les qualités entrevues la saison passée, qu'il avait terminée avec un total de 9 buts toutes compétitions confondues. Et si Sturridge, lorsqu'il n'est pas blessé, Rooney et Welbeck semblent intouchables chez les Three Lions, Berahino pourrait profiter du faible temps de jeu de Rickie Lambert à Liverpool pour tenter de gratter une place dans la prochaine liste de Roy Hodgson, histoire de valider avec les A un passage remarqué avec les espoirs (9 buts en 8 sélections). Tremble, Rickie.

  • Vous avez raté Hull City - Manchester City et vous n'auriez pas dû

    En règle générale, les matchs de Hull City, et c'est un euphémisme, sont rarement les plus attrayants du championnat. Un jeu souvent stéréotypé, et peu de coups d'éclat, un cocktail rarement gagnant proposé par les Tigers du KC Stadium. Mais ce week-end, le spectacle était au rendez-vous à l'occasion de la réception du champion en titre. Rapidement menés 2-0, les hommes de Steve Bruce ont pu compter sur le mauvais jour d'Eliaquim Mangala pour recoller au score à la demi-heure de jeu, dans une ambiance électrique. Un but splendide de Džeko et un dernier caramel de Lampard, auteur de son quatrième but en trois matchs, et les Citizens repartent finalement du Yorkshire avec trois nouveaux points dans leur besace. Fou !

  • La polémique autour de la théière

    Barré par le duo Škrtel - Lovren, et désormais passé derrière Kolo Touré dans la hiérarchie des défenseurs centraux à Liverpool, Mamadou Sakho ne vit pas un début de saison très facile, chez les Reds. Pire, l'ancien Parisien pourrait avoir aggravé son cas, le week-end dernier. Absent de la feuille de match, le numéro 17 s'est fait remarquer en quittant le stade avant le coup d'envoi du derby de la Mersey. Une attitude que n'a sûrement pas appréciée Brendan Rodgers, et que les supporters ont eu du mal à goûter. Du coup, l'international s'est fendu d'un tweet d'excuses dès le lendemain. Attention à l'Intandjisation quand même, Mamad'.


  • Le tacle anglais du week-end

    Le tacle de boucher du week-end est attribué à Tony Hibbert, qui s'est distingué en souhaitant, à sa façon, la bienvenue à Mario Balotelli dans le derby de la Mersey. Sale.


  • Et sinon...

    - Malgré une nouvelle victoire face à Aston Villa (3-0) et une solide place de leader, José Mourinho n'a pas apprécié la prestation d'Eden Hazard, et l'a fait savoir : « Aujourd'hui, Hazard était beaucoup trop lent. Que ce soit physiquement ou mentalement. Je ne suis pas du tout content de son match. » Jamais content.

    - Voilà qui devrait clore le débat sur le positionnement de Rooney. Non, Wayne n'est pas encore prêt pour être milieu défensif, n'en déplaise à certains. Suspendu trois matchs, le capitaine manquera les trois prochains matchs des siens, face à Everton, West Brom, et surtout Chelsea. Pénible.


    - La route est encore longue pour remplacer Luis Suárez dans le cœur des supporters de Liverpool. Pourtant, à quelques centimètres près, le fantasque Italien aurait pu faire un grand pas. Pas grave, il a ses ballons d'hélium pour se consoler.


    - Homme du match pour sa première face à Chelsea, Eliaquim Mangala s'est complètement manqué ce week-end, inscrivant un CSC et concédant un penalty face à Hull City (2-4). De quoi faire ressurgir les critiques. David Luiz peut souffler, il a un nouvel ami dans le « club des défenseurs centraux surpayés et surcotés. »
    - Peter Crouch est toujours là, un peu plus vieux certes, mais il marque toujours, et offre la victoire à Stoke City face à un Newcastle toujours plus embourbé dans la crise (1-0). Pour la peine, le géant a célébré son but d'une façon très gênante.




    Par Paul Piquard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Ne tirez pas sur le Aurier