En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Southampton-Chelsea (0-2)

Chelsea douche les Saints

Intouchable derrière et brillant offensivement, Chelsea s'est imposé facilement dimanche après-midi à Southampton (2-0) grâce notamment à Hazard et Diego Costa. La bande à Conte recolle au trio de tête et n'a désormais qu'un objectif : la couronne.

Modififié

Southampton FC 0-2 Chelsea FC

Buts : Hazard (6e) et Costa (55e) pour Chelsea

Qui aurait pu dire que tout aurait été si vite ? Qui aurait pu penser que les accrocs de septembre n'étaient que des accidents inévitables sur un chantier ? Non, Conte a bien modifié définitivement le visage du Chelsea champion échoué à la dixième place de Premier League la saison dernière. Il faut voir ses Blues, ce 3-4-3 sûr de lui, ce Costa redevenu tueur et plus que jamais meilleur buteur du championnat, ce Hazard en confiance et cet entraîneur qui vit comme peu dans sa zone technique. En déplacement à Southampton, contre la deuxième meilleure défense d'Angleterre, Chelsea faisait face à un réel test quant à ses ambitions. Peu importe, les bras armés d'Antonio Conte l'ont fait sauter sans trembler dimanche après-midi grâce à un excellent Hazard, un super Costa et à une nouvelle prestation défensive énorme au bout d'un quatrième match de championnat consécutif sans prendre le moindre but. Solide et ambitieux.

Les Saints de glace


Claude Puel voulait voir. Le St. Mary’s Stadium aussi. Voir si ce Southampton peut enfin aller voir plus haut, franchir une étape après des années à plaire sans conclure. Le nul ramené de Manchester la semaine dernière devait être la première confirmation des changements positifs apportés par l’entraîneur français depuis son arrivée cet été. Alors Chelsea et sa série de trois victoires consécutives ne pouvaient être qu’un beau test pour l’avenir. Puel a débarqué à la table de la Premier League comme il avait quitté la Ligue 1 : avec son poivre et sel, sa veste de costume serrée et ses petits gabarits. Son Southampton joue et le fait bien, alors il ne veut pas le changer. Le 4-3-3, Tadić libre derrière la paire Austin-Redmond, Clasie plutôt que Højbjerg et Bertrand de retour de blessure pour affronter son ancien club. Côté Chelsea, Conte veut aussi continuer dans ses idées, son 3-4-3 et n’a pas grand-chose à faire du retour de certains blessés (Ivanović). Willian est une nouvelle fois posé sur le banc, Terry aussi. Mais dans le fond, pourquoi changer ?

Pourquoi changer quand ce Chelsea va aussi bien, qu’il attaque sans complexe et qu’il avance avec une défense imperméable ? En réalité, Antonio Conte n’a pas vraiment eu le temps de se poser la question tant les Blues ont rapidement cueilli des Saints mangés par la puissance d’Eden Hazard, tueur à sa première balle tirée, après un bon relais de Moses, laissant Steven Davis au sol (0-1, 6e). Southampton est bloqué, vit dans la possession – 74% après vingt minutes de jeu –, mais bute dans la progression, à l’image de Tadić, seul à pouvoir profiter de l'unique faiblesse défensive du jour qu’est Marcos Alonso. Les seuls pétards allumés, un coup franc de Tadić, une tête d'Austin, une autre de Fonte, sont sans effet, et sans un grand Forster, la bande à Puel aurait pu se faire dépouiller juste avant la pause par la paire Costa-Hazard.

Diego, libre dans sa tête


Il est difficile de croire que ce Chelsea s’est fait exploser de la sorte face à Arsenal un mois plus tôt. D’autant qu’au retour des vestiaires, les solides Londoniens décident de confirmer leur avance, se montrant plus créatifs offensivement. Quelques minutes après un sauvetage énorme de Fonte, Costa sort une merveille du droit sur un coup franc rapidement joué pour poster le succès des Blues (0-2, 55e). Puel s’agite, tente de trouver des solutions et lance Boufal à la place d’un Clasie de nouveau décevant pour booster son attaque.


Chelsea est tout proche de tripler la mise sur une nouvelle occasion de Costa, Moses pousse à son tour Forster à deux reprises. Austin, lui, voit sa tête passer au-dessus du but de Courtois pour ce qui ressemble à la meilleure occasion des Saints de la rencontre. Claude Puel sent que la manche est perdue, mais son Southampton est un peu mieux, alors il balance ses dernières armes offensives (McQueen, Højbjerg) face à son public. Rien n'y fait, Conte se permet même de faire souffler tout le monde en fin de match et voilà Chelsea de retour à la quatrième place, deux points devant Tottenham, et à un point des leaders (City, Arsenal, Liverpool). Brillant.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
    il y a 4 heures Les maillots du PSG floqués en mandarin 10 il y a 8 heures La panenka ratée de Diego Castro en Australie 12 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur