En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 33e journée

Chelsea décolle, Benteke décoiffe

Chelsea s'envole au classement, Manchester City renoue avec le succès, et Harry Kane marque encore. En bas de classement, Leicester et West Bromwich Albion font les bonnes opérations du week-end.

L'équipe de la journée


Le retour du « Boring Chelsea » . Non, ce Chelsea-là n'était pas excitant à voir évoluer. À des années-lumière du jeu flamboyant proposé en début de saison, l'équipe de José Mourinho a laissé, volontairement, le contrôle du ballon à Manchester United samedi, dans ce qui était annoncé comme l'un des derniers gros obstacles dans la course au titre, avant le déplacement à l'Emirates dimanche prochain, et la réception de Liverpool. Mais voilà, les Blues, renforcés par la présence de Kurt Zouma au milieu de terrain, ont réussi à frapper une fois. Un but de Hazard, sur leur premier tir cadré de la rencontre, qui leur permet de prendre les trois points et s'envoler au classement, puisqu'ils comptent désormais dix points d'avance sur Arsenal, et onze sur Manchester United, avec un match en moins que les Red Devils. Ne cherchons pas, la bonne opération du week-end est clairement à mettre au crédit des Blues. Et tant pis pour le spectacle.

Le joueur de la journée


Christian Benteke a bien marqué ce week-end, mais c'était en demi-finale de la FA Cup, face à Liverpool. En effet, son incroyable performance remonte au mardi 7 avril, en match avancé de cette 33e journée de Premier League, avec la réception des Queen Park Rangers à Villa Park (3-3). Après avoir égalisé dès la dixième minute, le Belge avait donné l'avantage aux siens à la demi-heure de jeu. Ce qui n'avait pas empêché les Villans d'encaisser deux buts en seconde période, et d'être à nouveau menés, 2-3. C'est alors que le géant belge avait enfilé sa cape de super-héros en inscrivant un superbe coup franc à dix minutes du terme, offrant le nul à son équipe. En feu depuis l'arrivée de Sherwood sur le banc, Benteke a ainsi inscrit huit buts sur les six derniers matchs de son équipe en Premier League. Et pourrait donc la sauver de la relégation à lui tout seul. Costaud.

Le but de la journée


Certes, les coups francs directs d'Eriksen ou de Benteke mériteraient d'être mentionnés, tout comme le but d'Hazard, impressionnant dans sa construction. Mais que dire de la belle frappe de Craig Gardner, qui a permis à West Bromwich Albion de doubler la mise à Selhurst Park ? À la suite d'un corner, l'ancien milieu de Sunderland récupère le ballon au vingt mètres, et envoie un tir limpide dans le petit filet opposé de Speroni, sortant au passage les Baggies d'une spirale de trois défaites d'affilée. C'est d'ailleurs la première fois depuis août 2010 que Gardner inscrit deux buts sur deux matchs de suite en Premier League. Superbe, et utile, donc.

La déclaration de la journée


« Les grandes décisions ont été prises contre nous aujourd'hui » Sean Dyche

Sean Dyche l'avait mauvaise, au sortir de la défaite de Burnley, 1-0, à Goodison Park. S'il concède que l'expulsion était parfaitement justifiée, décrivant les tacles d'Ashley Barnes comme «  stupides  » , le manager rouquin était dégoûté du penalty sifflé à l'encontre des siens, la faute étant commise, selon lui, « en dehors de la surface » . Enfin, le manager des Clarets a pointé du doigt une faute de John Stones dans la surface, non sifflée, et un tacle très appuyé de Mirallas sur Boyd, qui aurait selon lui mérité un carton rouge. Quand rien ne va...

L'analyse définitive


Quelle renaissance pour Leicester ! Englués à la dernière place du classement depuis la 13e journée, les Foxes viennent d'enchaîner trois victoires d'affilée, qui leur permettent de remonter à la 18e place du classement général, à égalité de points avec Hull City, premier non-relégable. Un retour en forme qui tombe à pic, et qui est surtout marqué par une détermination inébranlable. Preuve en est, cela fait quatre matchs de suite que l'équipe de Nigel Pearson inscrit au moins un but entre la 80e minute et le coup de sifflet final. Du coup, alors qu'on les croyait déjà enterrés, les Foxes sont plus que jamais de retour dans la course au maitien. Pour le plus grand bonheur des supporters. Et des admirateurs d'Esteban Cambiasso.

Vous avez raté Stoke City-Southampton et vous n'auriez pas dû


Bien sûr, il y avait, de prime abord, quelques affiches plus alléchantes que ce Stoke City-Southampton ce week-end. Mais ce match a été le théâtre d'un beau retournement de situation, et a vu des joueurs français briller. C'est d'abord Morgan Schneiderlin qui a ouvert le score pour les Saints, suite à une déviation de Fonte sur corner. Puis Steven N'Zonzi, d'une frappe lobée échouant sur la barre, qui a indirectement donné une passe décisive à Diouf. Enfin, Charlie Adam a offert la victoire aux locaux à la 84e minute, au bout du suspense. Ce n'est d'ailleurs que la troisième fois, après le match d'ouverture face à Liverpool, et la défaite à domicile face à Manchester United, que les Saints encaissent plus d'un but depuis le début de la saison. Rien que pour cela, ça valait le détour.

La polémique autour de la théière


C'est LA grosse décision arbitrale du week-end : Manchester United aurait-il dû avoir un penalty ? On joue la dernière action de Chelsea-Manchester United lorsqu'Ander Herrera, visiblement accroché par Cahill dans la surface, s'écroule, mais Mike Dean ne bronche pas, et adresse un carton jaune à l'Espagnol pour simulation. Une décision lourde de conséquences, que José Mourinho a justifiée en éludant le sujet : « Si cela avait été un joueur de Chelsea, on aurait parlé de plongeon pendant une semaine. » La pilule avait semble-t-il plus de mal à passer chez Louis van Gaal, qui a d'abord conseillé au journaliste de regarder le ralenti à la télévision, avant de mettre fin à l'interview lorsque celui-ci lui demandait s'il y avait vraiment faute sur son joueur : « Donc, vous le savez... ok. » Louis van râle.

La stat inutile


102. Comme le nombre de clean sheets de Chelsea en Premier League sous les ordres de José Mourinho, en 190 matchs. Vous avez dit « solide » ?

What else ?


Avec 6 passes décisives sur coup franc, Chris Brunt est revenu à égalité avec Cesc Fàbregas dans cet exercice. Maître artificier.

Leicester a inscrit au moins deux buts lors de quatre matchs de Premier League consécutifs pour la première fois depuis mai 2000.

Harry Kane est le premier joueur depuis Garry Lineker en 91-92 à inscrire au moins 30 buts en une saison pour Tottenham. Le quatrième à inscrire au moins 20 buts en Premier League pour les Spurs après Klinsmann, Sheringham et Bale.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17