Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Chelsea/Liverpool (1-2)

Chelsea dans le rouge

Invisibles pendant une mi-temps, les Blues ont lâché les points dans les dernières minutes, battus par un Liverpool opportuniste et discipliné. Les Reds se replacent dans le paquet des poursuivants.

Modififié
Chelsea - Liverpool : 1-2

Buts : Sturridge pour Chelsea, Rodriguez et Johnson pour Liverpool

Le tableau commence sérieusement à se noircir pour la bande de Villas-Boas. Après une défaite contre Manchester United, une autre contre Arsenal à Stamford Bridge, les Blues repartent avec un nouveau zéro contre un gros bonnet. En première période, Chelsea n’a tout simplement jamais fait illusion. Enfin si, une fois en fait, lorsque Drogba cale un coup-franc dans le petit filet de Reina (20’). Le stade exulte, les supporters se tombent dans les bras parce que Chelsea avait jusque-là été compressé par les sangsues de Dalglish. Sacrée aubaine oui, mais illusion d’optique surtout, le petit filet dont on parle étant le petit filet extérieur. Mis constamment en panique par le pressing des Reds, Chelsea passe sa première période dans son propre camp, sans jamais trouver la profondeur ou Drogba dans de bonnes conditions et à multiplier les passes latérales, au petit trot dans le meilleur des cas. Pendant la première demi-heure, Liverpool réussit à gratter une foule de ballons, mais manque à chaque fois de justesse dans la dernière passe ou le dernier dribble (deux percées en pleine surface de Bellamy et Johnson notamment). Seulement, sur un énième coup de pressing d’Adam, Mikel perd le cuir aux abords de sa surface et assiste médusé à une séquence de toque, de une-deux entre Suarez, Bellamy et Maxi Rodiguez qui trompe Cech dans le contre-pied, du plat du pied. Bref, Chelsea n’a fait que traverser en victime un premier acte très décevant, le salut des hôtes du jour ne semblant passer que par un effondrement physique des Liverpuldiens.


Villas-Boas profite du break pour y mettre aussi un nouvel ingrédient. Le coupable Mikel est prié de prendre sa doudoune pour se poser sur le banc et laisser sa place à Sturridge. Option vitesse, percussion et Ramires à besogner en sentinelle défensive du milieu de terrain. Cette option s’avère rapidement payante puisque les Blues découvrent enfin le camp adverse, trouvent, grâce à plus de mobilité, des espaces qu’ils avaient vainement cherchés dans les 45 premières minutes, et reviennent au score dix minutes seulement après la reprise. Merci à la frappe faisandée de Malouda qui se transforme en centre parfait pour Sturridge. Liverpool vient de prendre un gros coup sur le casque et ne se maintient à flot qu’au prix d’une manchette grande classe de Reina sur une tête de David Luiz, d’un pied trop ouvert de Drogba et de la maladresse de Malouda (volée vendangée dans les six mètres). Les Reds sont essoufflés et laissent Cech plutôt peinard avec pour seul danger un déboulé d’Henderson, au Pento toujours impeccable, mal conclu par Kuyt à dix minutes du terme. Le rythme retombe quelque peu, l’entrée de Torres ne change pas grand chose, si ce n’est pour les supporters de Liverpool qui se voient offrir le plaisir de huer le blondinet. Le plaisir est même total lorsque, sans prévenir, Adam envoie une longue diagonale sur Johnson, toujours à l'affût de la moindre montée offensive. Le latéral droit repique vers l'axe, passe en revue les doigts dans le nez la défense adverse en pleine surface et renvoie Chelsea dans les cordes juste avant le temps additionnel. Avec 22 points, les Reds reviennent au niveau d'Arsenal, de Chelsea et de Tottenham.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3
À lire ensuite
Valenciennes récompensé