En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Chelsea coule, City cale, Liverpool rit

Arsenal a dû suivre cette journée avec appétit. Car ses deux principaux poursuivants ont lâché des points. Chelsea s'est fait surprendre à Stoke, tandis que City n'a pu ramener qu'un point de Southampton. Finalement, Liverpool réalise la bonne opération en venant à bout de West Ham au cours d'un match épique.

Modififié
La grosse contre perf'

Match fou au Britannia Stadium. Chelsea, dauphin d'Arsenal, se rend sur la pelouse de Stoke City pour enchaîner un 4e succès de rang en Premier League. Une tâche a priori aisée face à une équipe en panne offensive et dont l'argument principal se nomme Peter Crouch. Pourtant, Chelsea a coulé. Et ce, malgré un Schürrle très en jambes en début de partie. L'Allemand trouvait la faille dès la 10e minute en enrhumant la défense de Stoke d'un double crochet avant de trouver le petit filet droit d'une frappe chirurgicale. Récidiviste, c'est encore lui qui, à la 52e, relance Chelsea dans la partie (2-2) d'une demi-volée imparable consécutive à un corner. Salvateur, puisqu'entre-temps, Crouch, bien aidé par un Čech hésitant, puis Ireland, pourtant remplaçant au coup d'envoi, réveillent tout un stade. Car dans ce match branché sur courant alternatif, Chelsea a tenté de contrôler avant de se faire surprendre et d'exposer une nouvelle fois ses faiblesses défensives. Invisible dans le jeu, mais décisif sur deux coups de patte, Schürrle aura finalement été le parfait représentant de cette équipe et aurait même pu en être le héros si sa frappe à l'heure de jeu n'avait pas trouvé la transversale. Mais poussif, voire même bousculé par moment, Chelsea repart de Stoke sans le moindre point après qu'Assaidi est venu crucifier Čech à l'orée des arrêts de jeu. Champ libre à Arsenal pour creuser l'écart en tête de la Premier League.

Le but

Vidéo
Pablo Osvaldo ne marque pas beaucoup. Mais quand il le fait, il y met la manière. L'Argentin de Southampton a inscrit cet après-midi face à Manchester City un but somptueux pour permettre aux Saints de revenir dans la partie. Esseulé sur le côté gauche, le beau Pablo dribble, élimine et enroule une merveille de ballon dans la lucarne de Pantilimon. Splendide et suffisant pour priver City de la victoire malgré l'ouverture du score d'Agüero, à la réception d'un centre à ras de terre qui a invraisemblablement traversé la défense des locaux. Encore une fois, c'est Arsenal qui peut se réjouir de voir un autre de ses poursuivants lâcher de précieux points à l'extérieur. Ça mérite bien un bouquet pour Osvaldo.

CSC en pagaille

À lui tout seul, le match entre Liverpool et West Ham pourrait constituer une compilation. Sur la pelouse d'Anfield, les Reds l'ont emporté largement et assez logiquement avec un Sakho titulaire et un duo Allen-Coutinho plein d'allant. Mais la manière a de quoi surprendre. Car même si Suárez y est allé de son but, ce sont les défenseurs de West Ham qui par 3 fois ont trompé leur portier, laissant ainsi peu de place à l'espoir. Fair-play, Martin Škrtel leur a pourtant rendu la pareille à la 66e (2-1). Pas suffisant néanmoins face à ce festival de maladresses. Mention spéciale au premier but de la rencontre, inscrit par Demel suite à une relance ratée et une action ubuesque.

Chamakh plante, Norwich assassine Brom'


Dans les deux duels de bas de tableau, scores identiques. Honneur à Crystal Palace qui va mieux depuis l'arrivée de Tony Pulis sur le banc. Opposés aux Gallois de Cardiff City, les partenaires de Marouane Chamakh se sont logiquement imposés, notamment grâce à une belle frappe du Marocain à l'heure de jeu. Mais c'est surtout Jerome qui a porté Palace vers la victoire. Intenable sur le front de l'attaque, le buteur est décisif dès la 6e minute après un superbe travail de Puncheon sur le côté droit. Du coup, Palace s'éloigne de la dernière place et peut même espérer s'en extraire.

Du côté de West Bromwich, Amalfitano et Sessègnon peuvent nourrir des regrets. Pourtant dominateurs face à Norwich, les Baggies se sont fait surprendre par deux fois par le bon Hooper, avant que Fer ne ferme la marque dans les dernières minutes. Surtout, Brom' peut regretter ses occasions manquées, à l'image de Berahino, manquant le cadre à quelques mètres des cages.

Les résultats complets de cette 15e journée et le classement complet de la Premier League par ici.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
il y a 6 heures Les maillots du PSG floqués en mandarin 13 il y a 10 heures La panenka ratée de Diego Castro en Australie 14 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6