Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 20e journée
  3. // Tottenham/Chelsea (5-3)

Chelsea commence l'année par un naufrage

Une démonstration, une baffe, une volée. Dans un derby londonien dingue, Tottenham étrille Chelsea 5 buts à 3 grâce à une performance de MVP d'Harry Kane, le jeune attaquant des Spurs auteur d'un doublé. Les Blues sont désormais à égalité avec Manchester City.

Modififié

Tottenham - Chelsea
(5-3)

H. Kane (29'), D. Rose (44'), A. Townsend (45'), H. Kane (52'), N. Chadli (79') pour Tottenham , Diego Costa (17'), E. Hazard (61'), J. Terry (87') pour Chelsea.


José Mourinho a terminé l'année 2014 par un coup de gueule après le match nul des siens face à Southampton dimanche (1-1), la faute à un penalty non sifflé. Face à Tottenham jeudi après-midi, lorsque Jan Vertonghen tacle dans sa surface avant de tripoter le ballon d'une main sans un coup de sifflet de Phil Dowd, le Mou dégaine son meilleur sourire en coin. Il sait qu'il pourra entamer 2015 sur le même thème. Car à ce moment précis, Chelsea mène d'une courte longueur grâce au quatorzième but de Diego Costa. Avant de s'effondrer et d'encaisser trois pions en moins d'un quart d'heure. Puis un quatrième au retour des vestiaires et un cinquième un peu plus tard. Lâché par sa défense, pris à la gorge par une superbe équipe de Tottenham, Chelsea doit désormais partager son trône avec Manchester City. Putain de gueule de bois !

Big Daddy Kane


Une vingtaine de kilomètres sur la carte, mais six places et 15 points au classement : voilà ce qui sépare Tottenham et Chelsea au coup d'envoi. Entre les Blues qui bourrinent en tête du championnat et les Spurs qui tentent tant bien que mal de rester accrochés au wagon de tête, il y a un niveau d'écart. La preuve sur la première occasion des Blues. Après avoir brisé les reins de Danny Rose, Eden Hazard trouve le poteau. Oscar est au rebond. Le Brésilien sert Diego Costa sur un plateau qui n'a plus qu'à ouvrir le score à 50 centimètres du but (0-1, 17e). Sauf que jusque-là, Tottenham était bien mieux dans son match. Les hommes de Mauricio Pochettino accusent le coup, mais se reprennent superbement et renversent le match en un quart d'heure. Une frappe lourde de Harry Kane à l'entrée de la surface (1-1, 29e), un plat du pied dans le but vide de Danny Rose après un beau mouvement collectif (2-1, 44e) et enfin un penalty d'Andros Townsend après une faute d'un Gary Cahill pas dans son assiette sur un Harry Kane monstrueux (3-1, 45+3). C'en est trop pour Mourinho qui rentre aux vestiaires avant l'heure. Oui, Chelsea vient d'en prendre trois dans le buffet

White Hart Lane en voulait six


Bientôt quatre même. Après la pause, José Mourinho fait entrer Ramires, mais c'est encore et toujours Harry Kane qui régale. L'international espoir anglais enchaîne un contrôle orienté de la semelle plein de finesse et un plat du pied dans le petit filet tout aussi génial (4-1, 52e). Le tout au milieu de Terry, Matić & co, s'il vous plaît. Kane fait le match de sa vie pour le plus grand bonheur de White Hart Lane qui hurle de plaisir et en demande encore. Eden Hazard s'exécute et réduit la marque sur un déboulé tout droit dans la surface des Spurs (4-2, 60e). Ce qui n'empêche pas l'armada offensive de Pochettino de maintenir la pression et Harry Kane de continuer son festival avec un superbe enchaînement qui longe la ligne de but. Dans la foulée, il sert Nacer Chadli dans la surface qui se fait un plaisir de remuer un peu plus le couteau dans la plaie (5-2, 78e). « We want six » chantent les supporters des Spurs, ils n'auront que la réduction du score de John Terry (5-3, 87e). Peu importe, pour Tottenham, l'année commence parfaitement.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur