Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Burnley-Chelsea (1-1)

Chelsea coince à Burnley

Malgré l'ouverture du score rapide de Pedro, les Blues n'ont pu récupérer qu'un seul point à Burnley. Où il est toujours difficile de venir s'imposer. Surtout quand les Clarets affichent une telle détermination.

Modififié

Burnley 1-1 Chelsea

Buts : Brady (23e) pour Burnley // Pedro (7e) pour Chelsea

Des vestiaires minuscules, une pelouse en mauvais état et des supporters hostiles : voilà ce que découvrent les équipes anglaises à chaque fois qu'elles se déplacent à Burnley. Ajoutez à ça un temps neigeux et une team locale sur les dents, et vous comprendrez pourquoi il est si compliqué de venir s'imposer ici cette saison. Même quand on est largement leader de Premier League. Ce dimanche, Chelsea s'est donc heurté à un mur dans sa quête de titre. L'ouverture du score de Pedro n'a pas suffi, loin de là, et les Blues ont donc quitté le Lancashire fatigués, mais sans les trois points (deux tirs cadrés seulement malgré une énorme possession de balle).

Pedro veut garder sa place de titulaire, Brady lui répond


Le premier duel met aux prises Costa et Barton. Un avant-goût du spectacle proposé ? Pas vraiment. En conservant patiemment la balle, Chelsea trouve rapidement les espaces suffisants pour faire la différence. Après une première tentative d'Hazard, qui prend bien la profondeur, c'est Pedro qui ouvre la marque à la suite d'un très bon boulot de Moses. Incroyable que le Nigérian puisse se promener si tranquillement dans son couloir droit. Hazard, lui, jouit d'une liberté presque totale quand ses partenaires ont le ballon et évolue beaucoup dans l'axe. Menant 1-0 à l'extérieur avec une équipe capable de briller en contre, les Blues sont partis pour engranger une nouvelle victoire sans trembler, se dit-on. Sauf que la neige et l'environnement semblent propices à Burnley, qui peut compter sur le talent de Brady. Sur un coup franc provoqué par Barton, l'Irlandais envoie une merveille de frappe dans la lucarne de Courtois. Magnifique égalisation. Le portier belge doit même sortir un énorme arrêt pour ne pas regagner les vestiaires avec un but de retard.

Turf Moor, cet enfer


Trop faciles, les Londoniens se mettent en danger tout seuls. Pas sereine derrière, l'équipe de Conte ne trouve pas ses éléments de devant. Costa est inefficace devant le but, Hazard peine à exister, et Pedro ne parvient pas à combiner avec ses deux compères. En face, les Clarets sont portés par leur public et ne lâchent rien. Une habitude au Turf Moor, ravi d'observer une défense aussi acharnée. Finalement, la question est la suivante pour les Blues : un match nul est-il vraiment un mauvais résultat, quand on sait que Tottenham s'est incliné hier et que Burnley représente la quatrième meilleure équipe à domicile ? La réponse est non. Raison pour laquelle Chelsea ne se rue pas à l'attaque et conserve longtemps son organisation classique qui lui assure une certaine stabilité. Mais qui ne lui offre pas la victoire, pas plus que le 4-4-2 choisi pour le dernier quart d'heure. Pas grave : même si Manchester City s'impose lundi soir, le leader aura toujours une marge de huit points en tête de la Premier League. Une avance considérable.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom
    Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier