Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. //
  2. // Crystal Palace-Chelsea (0-3)

Chelsea brise le Crystal

Grâce à un match maîtrisé et une belle efficacité, les Blues ont remporté leur première victoire depuis l’arrivée d’Hiddink (3-0) face à des Eagles absents. Chelsea n’a plus perdu depuis quatre rencontres et le départ de Mourinho, mais reste à huit points de Crystal Palace, septième.

Modififié

Crystal Palace 0-3 Chelsea

Buts : Oscar (29e), Willian (60e), Costa (66e) pour Chelsea

Un contrôle, un petit coup d’œil, un toucher de balle serein, une passe dans la course, un timing parfait, un décalage créé et une défense renversée. Voilà ce que sait faire de mieux Cesc Fàbregas. Et voir l’Espagnol ne pas réaliser ces gestes simplissimes, mais si délicieux, alors même qu’ils avaient éblouis les pupilles tant de fois l’an dernier, ça commençait à inquiéter. Lorsque Hiddink, son nouvel entraîneur, ne l’a pas inscrit sur la feuille de match en début de semaine, on s’est même dit que c’en était fini de la technique de l’ancien du Barça sous le maillot bleu. Mais Fàbregas est revenu. Et en une action, en une passe quasi décisive pour Costa, il a rappelé aux fans que son talent ne s’était pas envolé. Qu’ils pourraient même le revoir plus d’une fois en 2016. Car c’est bien le meilleur passeur de Premier League 2014-2015 qui a fait la première et importante différence dans cette rencontre entre Chelsea et Crystal Palace, à la 28e minute pour le but d’Oscar. Omniprésent au cœur du jeu, Cesc a vu son équipe l’emporter sans difficulté

Un Costa qui réfléchit


Toujours invaincu sous Hiddink, Chelsea retrouve Costa en pointe et Fàbregas au milieu pour épauler Mikel. Matić est donc sur le banc au contraire de Zouma, titulaire. En face, Palace est privé de Cabaye, suspendu. Sous un temps tout pourri et un vent d’enfer, les choses débutent mal pour les Blues. Diminué, Hazard ne reste qu’un quart d’heure sur la pelouse avant de céder sa place à Pedro. Les Eagles jouent haut et exercent un bon pressing, empêchant le milieu blue de s’affirmer. À l’image de Mikel, Chelsea se rend coupable de pas mal de fautes, mais hormis quelques frappes de loin, aucun des gardiens n’est véritablement inquiété. Jusqu’à la 29e minute : sur une petite absence de la défense, Fàbregas délivre un caviar en profondeur pour Costa. Une action qui rappelle de bons souvenirs aux supporters. Intelligemment, l’attaquant prend son temps et sert Oscar au lieu de tirer comme une brute. Une belle ouverture du score un peu inattendue au vu du match, où aucune véritable occasion n’a été recensée avant cette action. Le but du Brésilien donne confiance à son équipe, qui reprend le ballon et se montre plus incisif. Fàbregas joue plus juste, Mikel est plus rigoureux, Costa plus disponible. À la pause, Chelsea n’a tiré qu’une seule fois de plus au but que son adversaire (5 contre 4), mais le réalisme est bien de son côté.

Mikel - Fàbregas – Willian, trio gagnant


Clairement, Hiddink a ciblé trois priorités pour sa bande : solidité, confiance, efficacité. Pas de football total mais un peu de possession, une once de patience, une poignée de solidarité et une cuillerée de justesse technique. Voilà la recette du Hollandais pour redonner à son président une équipe à la hauteur de son budget. Pour contrecarrer ses plans, Pardew ne fait pas de changements, mais transforme son 4-2-3-1 en 4-2-2-2, avec Zaha et Campbell en pointe. Pas vraiment convaincant, puisque les Eagles se heurtent à la muraille défensive blue. Pendant ce temps-là, les Londoniens font tourner, Pedro court dans le vide, Fàbregas, protégé par son garde du corps Mikel, manie tranquillement le ballon. Willian, toujours aussi généreux, semble toutefois un peu moins bien que d’habitude. Du coup, la touffe brésilienne s’excite, profite d’un ballon qui traîne pour envoyer une patate dans la lunette à l’heure de jeu. Cinq minutes plus tard, le milieu droit fout le bordel dans la surface de Palace, et Costa transforme. À 3-0, Pardew tente les coups Ledley, Williams et Chamakh (qui joue donc encore au football), mais le cœur n’y est pas. Les hommes du Guus se contentent de gérer et de rester concentrés pour garder leur cage inviolée, chose rare cette saison. Pari gagné. Première victoire pour Hiddink. Un résultat net et sans bavure qui amène à une conclusion plus globale : il n’en faut finalement pas beaucoup pour retrouver le vrai Chelsea. Juste le coup de patte d’un Fàbregas, par exemple. Les Blues reprennent six points d'avance sur la zone rouge. Pour les Eagles, septièmes, c'est un match à oublier.


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
il y a 4 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 8
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 56 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9