1. //
  2. // 32e journée
  3. // QPR/Chelsea (0-1)

Chelsea braque Loftus Road

Peu inspiré, Chelsea s'en est remis à la solidité de sa défense et au talent d'Hazard pour s'imposer, 0-1, à Loftus Road. Une victoire en forme de grand pas vers le titre de champion.

Modififié
4 7

QPR - Chelsea
(0-1)

C. Fábregas (87') pour Chelsea.


Il y a des matchs qu'il faut savoir gagner dans la douleur pour être champion. Des matchs qu'on ne devrait jamais gagner, tant son équipe paraît moins déterminée, et moins à l'aise techniquement qu'à l'accoutumée, mais où la seule préoccupation est de prendre trois points. Aujourd'hui, Chelsea a failli trébucher dans sa marche forcée vers le titre. Peu inspirés offensivement, les Blues s'en sont une nouvelle fois remis au talent d'Eden Hazard pour faire la différence. On joue la 87e minute lorsque le Belge sollicite un une-deux sur son aile gauche avant de servir parfaitement Fàbregas, pourtant transparent durant la rencontre, pour le but vainqueur. Un but qui vaut beaucoup plus que trois points.

De la sueur et des muscles


Le coup d'envoi est donné dans un Loftus Road chantant, et ensoleillé. Peu impressionnés par leur adversaire, les locaux débutent plutôt bien, mais ce sont les Blues qui se montrent dangereux les premiers, lorsque Willian touche le poteau sur un centre raté. La réponse ne tarde pas, et sur un petit ballon en profondeur de Zamora vers Austin, Courtois doit sortir de ses cages pour devancer la révélation des Hoops. Le match est engagé et les 22 acteurs n'hésitent pas à mettre le pied, ce qui nuit quelque peu à la qualité de jeu en début de partie. Bien en place et très concentrés, les hommes de Ramsey jouent leur carte à fond et empêchent Chelsea de déployer son jeu offensif habituel. Très actif au milieu de terrain, Joey Barton adresse un long centre vers Zamora, mais le vétéran de l'attaque est sanctionné pour une poussette sur Cahill. La réponse des Blues, timide, vient de Drogba qui s'écroule dans la surface adverse, mais l'arbitre ne bronche pas. On joue la 43e minute lorsque Charlie Austin se procure la première véritable occasion de la partie, mais sa frappe des 20 mètres est parfaitement sortie par Courtois. Dans la foulée, Fàbregas coupe un centre d'Ivanović au second poteau, mais sa tête passe largement au-dessus. Après un dernier dégagement de Courtois, l'arbitre renvoie les deux équipes au vestiaire.

Hazard, le facteur X


Les hommes de Chris Ramsey reviennent sur la pelouse avec de belles intentions. Sur une première incursion, Phillips voit son centre flirter avec le montant de Courtois. Dans la foulée, Hill tente sa chance à l'entrée de la surface, mais là encore, le grand Belge se couche bien. Neutralisés, les Blues s'en remettent à Drogba, dont la frappe à l'entrée de la surface s'envole dans les tribunes. Comme souvent dans ces moments-là, on se dit que la solution peut venir d'un coup de pied arrêté, mais sur un corner bien frappé par Oscar, Drogba, puis Ivanović passent à un cheveu de catapulter la balle au fond des filets. En pleine lutte pour son sauvetage en Premier League, QPR n'abdique pas, au contraire, et sur un centre en retrait, Phillips voit sa superbe frappe en pivot détournée miraculeusement par Courtois. Si les Blues reprennent ensuite la possession du ballon, notamment grâce à la bonne entrée d'Oscar, les occasions se font toujours aussi rares. Hazard, bien muselé par Isla durant la rencontre, tente à son tour de faire la différence de loin, mais cela passe encore largement au-dessus. Sur corner, c'est Charlie Austin qui tente sa chance, en deux temps, mais là encore, Courtois est vigilant. Alors que l'on se dirige logiquement vers un résultat nul, Hazard choisit la 87e minute pour sortir de sa boîte et servir Fàbregas pour le but de la victoire (0-1). QPR, sonné, ne reviendra pas. Pour Chelsea, en revanche, l'avenir semble aussi bleu que le ciel londonien de cet après-midi. Ce but permet à Mourinho et consorts de conserver leur avance de huit points sur Arsenal, avec un match en moins.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Est-ce-qu'on a le droit de considérer qu'un champion (quasi certain) est décevant ? Une seule vraie occase, un tir cadré, un but. QPR est en forme, certes, mais quand même ... Hazard porte l'animation offensive à lui tout seul. Le jour où Chelsea le perd sur blessure longue, j'aimerais bien voir ce que Mourinho mettra en place.
Nathan le blues belge Niveau : DHR
Steak ,peut-être bien, maintenant faut pas oublier que QPR se bat pour éviter la relégation et est en forme comme tu le dis. En plus de ces facteurs , y avait aussi le fait que Matic et Fàbregas étaient sous la menace d'une suspension de 2 matchs (United et Arsenal) d'où le manque agressivité au milieu qui a failli nous couter cher.
Après c'est vrai qu'on est en droit de s'attendre à mieux offensivement de la part de Chelsea. Mais faut se dire aussi que aujourd'hui la pointe c'était Drogba, et franchement c'est triste à dire, mais il est plus capable de combiner et de taper une acceleration comme autrefois. Enfin, Hazard est notre atout numéro 1 offensivement comme l'est Messi à Barcelone ou Ronaldo à Madrid.. De la à dire qu'il porte à lui seul l'attaque c'est un peu exagéré. T'es pas la deuxième meilleure attaque d'un championnat que grâce à un joueur..
Je rajouterais qu'il faut savoir gagner moche pour être champion. Il suffit de voir CIty et United sur les dernières années pour en être convaincu.
Un Hazard qui fait la diff ok mais il ne faut pas oublier qu'il est grandement aidé par Green avec son dégagement foireux... En tout cas qu'est ce que je me suis fait chier pendant le match et Ivanovic est vraiment insupportable à faire du cinéma à chaque contact...
Sinon une victoire de champion de Chelsea ce genre de match il faut les gagner et même si c'est moche Chelsea les gagne.
C'est vrai que les blessures de Costa et Rémy ont fait mal. En fait j'ai l'impression qu'en dehors de Hazard, les milieux ont beaucoup de mal a prendre la responsabilité du jeu offensif et qu'ils font passer leurs tâches défensives en priorité. Une tactique frileuse quoi, alors qu'à ce stade de la saison le titre est acquis.

Bon j'imagine que la fatigue joue un rôle puisque Mourinho aligne quasiment le même XI à chaque match depuis août ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 7