Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Ligue Europa – 8e de finale aller – Résumé de la soirée

Chelsea battu, la Lazio déroule

La contre-performance de Chelsea en Roumanie, la belle option prise par la Lazio sur le terrain de Stuttgart et par Fenerbahçe en terres tchèques, les fortunes diverses des clubs russes… Le résumé de la soirée de Ligue Europa.

Modififié
Chelsea petit bras

Les clubs anglais vont décidément bien mal cette saison sur le plan continental, puisque même en Ligue Europa, ça ne veut pas. Chelsea s’est incliné 1-0 devant 50 000 personnes à Bucarest et se met en position défavorable pour la course à la qualification. Mais est-ce vraiment si étonnant que ça ? Les Blues, pas forcément ultra concernés par la quête de cette petite coupe d’Europe, sont déjà passés ric-rac au tour précédent grâce à un but salvateur d’Eden Hazard. En face en plus, l’équipe du Steaua a des arguments à faire valoir : largement en tête de son championnat, elle surfe sur son exploit récent face à l’Ajax, sorti aux tirs au but après avoir échoué à conserver un avantage de deux buts au match aller. Comme souvent dans cette C3, c’est sur le plan de la motivation que la différence se fait. Le seul but de la rencontre a été inscrit à l’heure de jeu par Rusescu sur pénalty, l’attaquant roumain ayant été au préalable gêné illicitement dans un duel aérien par Ryan Bertrand. Sanction logique et plutôt méritée pour des Anglais incapables de bousculer la solide défense adverse, notamment Chiriches – retenez bien ce nom. Torres, esseulé en pointe et trop fébrile, s’est encore montré inefficace, tout comme Hazard, Oscar, Benayoun ou Marin, entré dans les dernières minutes. Clairement, il va falloir que la bande à Benitez montre plus de volonté au retour si elle veut continuer son parcours européen cette saison…

Steaua Bucarest/Chelsea 1-0

La Lazio déroule


Très belle opération de la Lazio, qui repart d’Allemagne la qualification quasiment en poche. Les Italiens ont scoré une fois par mi-temps, d’abord par l’ancien Lyonnais Ederson, qu’on avait un peu oublié il faut bien l’avouer. Pas gâté par les pépins physiques cette saison, il profite de la scène européenne pour se refaire une santé et marquer un joli but, d’une frappe subite du gauche en se retournant qui trompe le gardien Ulreich. Puis à la 56e, c’est le jeune Nigérian Ogenyi Onazi, 20 ans, qui fait le break d’une percée plein axe débutée au niveau de la ligne médiane. C’est son premier but en compétition avec l’équipe première. La Lazio a donc vite séché ses larmes, après s’être fait manger par Milan le week-end dernier en championnat, tandis que Stuttgart confirme son indisposition à domicile (une seule victoire en 2013).

Stuttgart/Lazio 0-2

Fenerbahçe assure l’essentiel


Plzen face à Fenerbahçe : il faut bien reconnaître que cette confrontation n’est pas la plus sexy de ces 8e de finale de C3. N’empêche, les deux équipes avaient de quoi l’aborder avec confiance. Les Tchèques d’abord, qui étaient invaincus depuis octobre en championnat comme en coupe d’Europe, ont créé la surprise au tour précédent en écrasant Naples 5-0 sur l’ensemble des deux matchs. Les Turcs ensuite, qui possèdent un joli trio d’attaque constitué de Dirk Kuyt, de Moussa Sow et d’Achille Webo. Si le premier joueur cité a loupé une ouverture du score toute faite en première période, les deux autres ont été décisifs à la 81e, sur le seul but de la rencontre : centre de Gönül pour Sow, qui profite de la sortie hasardeuse du gardien adverse pour remiser en direction de Webo, buteur de la tête. Avant le retour à Istanbul, le plus dur est fait.

Viktoria Plzen/Fenerbahçe 0-1


Bâle à l’arrache


La rencontre entre Bâle et le Zénith a mis du temps à se décanter, avec une ouverture du score pour les locaux à la 84e, signée de l’international chilien Marcelo Diaz, à l’affut pour reprendre une frappe repoussée de son coéquipier égyptien Mohamed Salah. La contre-performance d’Hulk et de ses coéquipiers s’est confirmée dans les derniers instants de la rencontre, quand ce même Salah a été fauché dans la surface de réparation, provoquant le coup de sifflet de l’arbitre et l’expulsion du fautif Neto. L’éternel Alex Frei transforme le pénalty et permet aux Suisses d’aborder le match retour avec sérénité.

Bâle/Zénith Saint-Pétersbourg 2-0

Une option pour le Rubin Kazan

Match nul entre Levante et Kazan, avec un score nul et vierge au tableau d’affichage et un score de parité au niveau des cartons rouges, un pour Christian Ansaldi du côté des Russes à la 52e, un pour Michel côté espagnol deux minutes plus tard. Sans M’Vila, le Rubin peut aborder le match retour avec confiance, d’autant que Levante confirme qu’elle est dans un temps faible en ce moment, malgré sa facile qualification du tour précédent face à l’Olympiakos (4-0 sur l’ensemble des deux rencontres).

Levante/Rubin Kazan 0-0

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE