Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Leicester (3-0)

Chelsea balaye le champion

Grâce au 3-4-3 dessiné par Antonio Conte, les Blues n'ont eu aucun mal à vaincre le champion en titre. Eden Hazard et Diego Costa ont profité de la faiblesse des Foxes pour donner la victoire aux leurs dès la première mi-temps, avant que Moses ne confirme le succès.

Modififié

Chelsea FC 3-0 Leicester City FC

Buts : Costa (7e), Hazard (33e), Moses (80e) pour Chelsea

C'est fou ce que les choses peuvent changer en quelques mois. Il y a un peu moins d'un an, un Leicester en feu dégommait un Chelsea triste à pleurer. En leader incontesté, la bande de Claudio Ranieri provoquait le licenciement de José Mourihno et démontrait sa large supériorité. Aujourd'hui, c'est presque tout le contraire. N'Golo Kanté a changé d'équipe, il joue haut, Riyad Mahrez n'est plus indiscutable, Jamie Vardy a arrêté de faire trembler les filets, les Foxes ont peur des gros, ils ont la moins bonne défense à l'extérieur, Diego Costa est le meilleur buteur du championnat, Chelsea a un entraîneur italien, les Blues jouent à trois derrière.

Et surtout, Chelsea est meilleur que Leicester. Le champion d'Angleterre 2015 l'a prouvé en battant facilement le champion d'Angleterre 2016 à domicile. Les buts de Costa et Hazard en première mi-temps ont logiquement confirmé que les Foxes, désormais douzièmes avant les autres résultats, n'étaient pas dans le coup cette saison et qu'ils ne défendraient pas leur trophée. Leurs adversaires du jour, eux, reviennent virtuellement à deux points du leader City et peuvent peut-être viser la coupe.

Conte et sa défense à trois


Pas mal d'absences sont à souligner pour ce soi-disant choc. Willian, Ivanović et Fàbregas ne sont pas de la partie, alors que Mahrez et Slimani débutent sur le banc. Conte en profite pour imposer petit à petit un 3-4-3 un peu bizarre sur le papier, mais qui permet une totale maîtrise sur le terrain. Lorsque l'inévitable Costa ouvre le score sur corner, les Blues affichent une possession de balle de plus de 70%.

Sur les ailes, Alonso et Moses se montrent omniprésents. En face, Leicester n'a rien d'un champion en titre. Incapables de proposer des séquences intéressantes, positionnés très bas, les Foxes n'arrivent à rien (hormis Drinkwater, le seul au niveau). Comme depuis le début de la saison en Premier League, quoi. Du coup, Costa se régale, et même Kanté se fait plaisir aux avant-postes avec de délicieuses passes.

Une deuxième période pour rien


Reste à confirmer cette domination en doublant le score. Car quand on a Luiz, auteur d'un super coup franc sur le poteau accompagné d'un immonde retourné, et Cahill dans une même défense, on n'est sûr de rien. Hazard se charge donc de rassurer tout le monde sur une action aussi improbable que révélatrice des difficultés de Leicester. Cela a au moins le mérite de réveiller partiellement les visiteurs. Pas chauds pour prendre une fessée, les potes de l'invisible Vardy, sûrement bien bougés par Ranieri à la pause, stoppent les frais.


Pas au point de faire peur à Courtois, cependant, qui voit quand même Luiz taper son propre poteau. L'envie est là, pas la précision ni le talent. En face, on se contente de gérer tranquillement en exploitant les contre-attaques. Kanté manque même de planter le troisième, ce que Moses fait à sa place. C'est officiel : le dernier match de Mourinho avec les Blues est désormais bien loin dans les esprits londoniens.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 27

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24
    À lire ensuite
    Un derby sans flamme