Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quart de finale
  3. // Manchester United/Chelsea (2-2)

Chelsea arrache le replay

Mené 2-0 après dix minutes de jeu contre Manchester United, Chelsea a réussi à recoller et à arracher un replay (2-2) grâce notamment à l'excellente entrée d'Eden Hazard, auteur du bijou du jour.

Modififié
Manchester United - Chelsea : 2-2
Buts : Chicharito (5e) et Rooney (11e) pour ManU. Hazard (59e) et Ramires (68e) pour Chelsea

Vous le connaissez tous, cet anniversaire pourri où tout va de travers. Cadeaux moisis, pas de chèque des grands-parents, soirée ratée, repas entre amis qui tourne au pugilat, oubli de certains potes, foutage de gueule d'autres potes sur votre âge avancé, embrouille avec votre copine... C'est un peu ce qui est arrivé à Chelsea aujourd'hui. Créé le 10 mars 1905, le club d'Abramovitch a fêté ses 108 ans d'existence en se faisant manger par Manchester United en quart de finale de la Cup avec deux buts encaissés dans les dix premières minutes. Mais la leçon n'a duré que 45 minutes. Parce qu'après, Hazard est entré, et la fête d'anniversaire a enfin démarré. Hazard a marqué, Hazard a mis le feu, et Chelsea a égalisé. Et aurait même pu s'imposer sans un grand De Gea. Sale semaine pour Manchester United qui, après l'élimination en LDC, va devoir se taper un replay.

Chelsea prend l'eau en dix minutes

Éliminé en Ligue des champions, mal en point en Europa League, largué en championnat, Chelsea comptait sur la Cup pour éviter une saison blanche qui ferait tâche. Après dix minutes de jeu, les Blues regrettaient probablement leur non-match en Roumanie contre le Steaua Bucarest en huitième de finale aller de la C3. Totalement passive, la défense londonienne se fait d'abord surprendre par une tête lobée de Chicharito à la réception d'une ouverture très coquine de Carrick et de son pied droit sous-coté. Pas exempt de tout reproche, Čech se fait à nouveau trouer cinq minutes plus tard sur un coup franc de Rooney que personne ne parvient à couper et qui termine sa course dans le petit filet. Pas si parfait que ça, « Pan Dokonaly » se rattrape en remportant son duel face à Rooney avant de repousser une tête aussi puissante qu'incompréhensible de son défenseur David Luiz. Sortis de leur sieste après vingt minutes de jeu, les Blues mettent enfin le pied sur le ballon, mais n'en font rien. Les accélérateurs Oscar et Moses n'accélèrent pas grand-chose, Lampard, qui a l'air aussi concerné que Pastore face à Nancy, fait enfin ses 35 ans, Demba se bat mais ne cadre pas et Mata a visiblement posé un RTT.

Et Hazard entra en jeu

Face à l'inconsistance de ses joueurs, Rafa Benítez lance Obi Mikel et Hazard, à la place de Lampard et Moses, dès l'entame de la seconde période. Le résultat est immédiat. Sur l'un de ses premiers ballons exploitables, à l'entrée de la surface côté gauche, Hazard enroule une merveille de frappe dans la lucarne opposée de De Gea. Sans élan, s'il-vous-plaît. Jusque-là maître de son sujet, Manchester panique légèrement et multiplie les erreurs techniques. Chelsea en profite pour récupérer le ballon très haut et tourne autour de la surface mancunienne. Comme en Carling Cup en octobre dernier, l'entrée de Hazard métamorphose complètement le jeu des Blues qui sont survoltés. À la conclusion d'un contre éclair, Ramires crochète Evans aussi facilement qu'Eddie Chapman crochetait les coffres anglais, et trompe De Gea d'un tir du gauche à ras de terre. Le match s'équilibre, Chelsea a le ballon, Manchester les contres, mais Valencia, entré à la place de Nani blessé, et Van Persie, qui a remplacé Chicharito, jouent très mal les coups. Alors que Ferdinand fait son fourbe en mettant un taquet à Torres avant de l'aider à se relever, Mata manque la balle de match en perdant son duel face à De Gea. Le portier espagnol repousse une dernière frappe d'Hazard et offre aux Red Devils le droit d'aller jouer un replay à Stamford Bridge. Mais attention, Hazard sera peut-être titulaire cette fois.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17