Chelsea a-t-il faussé l'Eredivisie ?

Une bombe ! L’ancien président du Vitesse accuse Chelsea, club partenaire, d’avoir interdit au club d’Arnhem d’être champion des Pays-Bas… Une accusation très grave qui met le foot néerlandais en ébullition, au point que la KNVB (fédé hollandaise) a diligenté une enquête. Explications.

Modififié
73 35
Jordania accuse Chelsea !

Mercredi dernier, Merab Jordania, ex-président géorgien du Vitesse Arnhem, a déclaré au quotidien néerlandais De Telegraaf que la direction de Chelsea avait interdit aux Jaune et Noir d’être champions des Pays-Bas. Pour quels motifs ? D’abord Vitesse et Chelsea sont des clubs partenaires. Les Blues prêtent leurs rookies à Arnhem pour qu’ils s’y aguerrissent en Eredivisie. Ils ont été jusqu’à sept jeunes prêtés par Chelsea cette saison (Kakuta, Piazón, Atsu, Cuevas, Hutchinson, B. Traoré, Van Aanholt). En retour, des cracks prometteurs de Vitesse sont proposés aux Blues, tel Marco van Ginkel arrivé à Londres l’été dernier. Merab Jordania déclare que Chelsea ne souhaiterait pas que Vitesse soit champion d’Eredivisie, car les deux clubs ne pourraient participer ensemble à la Ligue des champions en vertu de règles de l'UEFA interdisant à des clubs liés financièrement de participer à une même compétition. Question : les deux clubs sont-ils réellement liés financièrement ? Oui, selon Ted van Leeuwen, l'ancien directeur technique du club : « À Arnhem, c'est bel et bien Chelsea qui commande. Chelsea assume une partie de la masse salariale de Vitesse et prête un certain nombre de ses joueurs. Ce qui compte pour Chelsea, c'est le bon développement de ces joueurs et non que Vitesse soit champion. »

Ce qui ressemblerait à un conflit d’intérêts, ou plutôt à une subordination managériale déguisée, tomberait donc sous le coup des règlements UEFA… En réponse aux graves accusations de Jordania, corroborées par Van Leeuwen, la direction actuelle de Vitesse, propriété du Russe Alexander Tsjigirinski (un homme d'affaires associé de Roman Abramovitch, le président de Chelsea), a qualifié les déclarations de Merab Jordania de « mensonges dictés par la jalousie » . Sauf que… la KNVB - fédé hollandaise - a indiqué via son site Internet vouloir « des éclaircissements sur les allégations de M. Jordania. » Une enquête va donc être lancée. Voici donc pour les faits généraux. Il faut maintenant entrer dans les détails des deux dernières saisons pour mieux cerner les arguments des uns et des autres afin d’établir ou non des éléments de « fraudes » qui auraient faussé l’Eredivisie.

Le transfert de Leerdam avorté…

Commençons par la saison passée, édition 2012-2013. Au mercato d’hiver, le coach de Vitesse, l’excellent Fred Rutten, presse ses dirigeants de transférer à Vitesse le très bon latéral droit du Feyenoord, Kelvin Leerdam. Selon Rutten, cette recrue est indispensable pour pouvoir gagner le championnat 2013. Au dernier jour du mercato d’hiver, Leerdam se rend alors à Arnhem pour parapher un contrat en bonne et due forme. Mais à 30 minutes de la clôture du mercato, un ordre arrive de Londres pour que le transfert ne se fasse pas ! À ce moment, Merab Jordania est président du club et Ted van Leeuwen est directeur technique du club. Pour N.O.S TV, Van Leeuwen est revenu sur cette éventuelle « interdiction » faite par Chelsea à Vitesse de remporter l’Eredivisie : « On ne peut pas dire que Chelsea ait agi de façon aussi explicite. Je n’ai jamais vu un tel document écrit non plus. Mais Fred Rutten et moi avions le sentiment que cela était quand même bien le cas... Nous avons été confirmés dans ce sentiment avec le cas Leerdam dont le transfert fut interdit au dernier moment. Le transfert de Leerdam aurait-il pu interférer avec un joueur de Chelsea ? Ou bien interférer avec le développement du club voulu par Chelsea ? Soit ! Mais il aurait fallu formuler clairement les objectifs auprès du staff technique de Vitesse. Or, cela n'a jamais été fait. »

Ted van Leeuwen va plus loin. Invité à commenter les allégations de Jordania affirmant que Fred Rutten savait six mois à l'avance que Vitesse ne devait pas devenir champion, Ted semble approuver : « C'est exactement ce que je viens de dire... L’affaire Kelvin Leerdam. Nous avions des soupçons, et cela reste des soupçons, car rien ne figure sur aucun papier, je le répète. Peut-être pas que nous ne devions pas devenir champions, mais ils voulaient surtout que leurs joueurs se développent. Il était donc difficile de travailler dans une telle situation, en effet. Et nous avons alors mis Merab au courant de la situation telle que nous la ressentions. Il n'arrivait pas à s'imaginer cela et apparemment, il s'en est rendu compte maintenant… »

Une fin de saison 2013-14 troublante…

D’autres éléments factuels sèment le trouble. À la fin de la saison passée, Vitesse avait effectué une fantastique remontée au classement au point de disputer le titre à l’Ajax, leader. À la 30e journée, Vitesse mène 3-0 à 30 minutes de la fin chez le faible Roda (qui finira 16e). Score final : 3-3 ! Journée suivante, Vitesse est deuxième et peut quand même espérer jouer la C1 via le tour préliminaire. Mais Vitesse perd à Feyenoord 2-0 : rien de suspect. Mais à l’avant-dernière journée, Vitesse perd 3-2 chez le petit RKC Walwijk (qui finira 14e). Une défaite surprenante. Mais le plus étrange advient à la dernière journée : Vitesse perd 1-0 à dom face au 17e et relégué, le VV Venlo ! Bizarre ? En tout cas, Vitesse finira 4e et Fred Rutten quittera le club sitôt le championnat achevé. Un départ surprise qui n’avait pas provoqué de la part de sa direction une folle envie de le retenir… Le nouveau coach Peter Bosz le remplacera et Kelvin Leerdam arrivera bien au club à l’été 2013. Six mois après le mercato d’hiver...

Les choses s’accéléreront à la rentrée de septembre 2013. Ted van Leeuwen sera prié par le manager Joost de Wit de quitter Vitesse : « Mon contrat se terminait en juillet. De Wit m'a demandé de rester jusqu'en septembre, car mon successeur Mohamed Allach n'était pas encore disponible. Il n'y a pas eu de dispute à la séparation. Et je n'ai jamais reçu d'argent de la part du club pour me taire (il en était question dans la presse pour certains employés licenciés par le club, ndlr). » En octobre, le milliardaire russe Alexander Tsjigirinski devenait le propriétaire du club et Merab Jordania en restait officieusement le président… Plus récemment, Ester Bal, responsable-presse et figure très populaire de Vitesse, a été licenciée, provoquant immédiatement un comité de soutien des supporters relayé par Facebook. Une petite manif de supporters excédés a même eu lieu à Arnhem la semaine passée.

Qui commande Vitesse Arnhem ?

Et qu’en est-il des accusations de Jordania sur la saison en cours ? Ceux qui suivent l’actu de l’Eredivisie sur sofoot.com savent qu’on a abondamment relayé le passage à vide incompréhensible de Vitesse après la trêve, alors que les Jaune et Noir étaient époustouflants avant, en collant de près au leader Ajax, et après avoir été eux aussi en tête du classement… Questionné sur cet incroyable passage à vide qui a rétrogradé Vitesse à son actuelle 4e place, le coach Peter Bosz a été catégorique : « Tout ça, ce ne sont que des idioties ! Je n’ai jamais demandé à mes joueurs de ne pas gagner. » Ted van Leeuwen semble acquiescer : « Je pense que Bosz et son staff font tout pour devenir champion. Je me souviens d'un match où il a mis quatre joueurs de Chelsea sur le banc... Donc Peter trace son propre chemin. »

Ceci dit, le sentiment général émis par Van Leeuwen demeure très affirmé : « Est-ce qu’à Chelsea, ils décident de se qui se passe à Arnhem ? Apparemment, ils déterminent le nombre de joueurs, la qualité des joueurs qui peuvent venir et nous avions le sentiment que sous peu, ils allaient déterminer la composition de l'équipe aussi. (…) Je pense que Chelsea est le vrai patron de Vitesse. Et qui donc ? Je ne pense pas que ce soit Abramovitch, car il ne s'occupe plus de ces choses-là. Il faudrait aller voir l'organisation sur place, je ne peux pas parler de cela car je n’en sais rien. Si vous me demandez si Chelsea décide, je vous répondrai : celui qui paie décide. À ma connaissance, ils payent une grande partie des salaires des joueurs. Alors il semblerait qu'ils décident avec une pression plus ou moins forte. » Ce matin, Vitesse est 4e avec 54 points. À trois journées de la fin, Arnhem est largué pour le titre, car il a 12 points de retard sur le leader Ajax (66 unités) malgré le beau nul de dimanche après-midi face aux Ajacides (1-1). Ceci dit… Vitesse peut encore ravir la deuxième place détenue par Feyenoord (60 points) et se qualifier pour les deux tours préliminaires de la C1 2014-2015. De quoi donner des sueurs froides à Chelsea ?

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Patchwork Niveau : DHR
Article très intéressant !
Et presque pas étonnant ...
Et bien j'espère qu'ils vont sfaire tej de la champions league par PARIS demain !
cul-terreux Niveau : DHR
Sont vraiment à fond dans le business Chelsea. C'est vraiment devenu un club peu reluisant. Ils auraient mérité de croupir comme Millwall avec qui ils partagaient la même passion pour la castagne.
Perso je me fous royalement de Chelsea et du Vitesse...

Mais bon on peut aussi voir d'une autre façon et dire que le vitesse ne jouerait rien, si ce n'est son maintien, si chelsea ne donnait pas d'oseilles et de joueurs.

Les allégations des 2 anciens dirigeants fait quand même penser à un coup plus par jalousie qu'autre chose.
Peter North Niveau : DHR
Sans aucun rapport, mais le Vitesse est vraiment une super equipe pour faire un lifeban sur FM :-D
Note : 2
Donc Abramovitch peut encore placer Chelsea en C1 et Vitesse en C3 vu que ce n est pas la meme competition. Et si les deux sont qualifiables en C1, aucun des deux n est retenu , on tire le participant a la courte paille ou c est le boss qui decide ?

En tout cas ca laisse un arriere gout de me.r.de. Et il n y a surement aucun document qui "prouve" le fort probable téléguidage de Vitesse par le grand frere londoniens donc on va en rester avec de tres gros soupçons accompagne d un relent moisi, super. Je plains tout ceux qui suivent l Eredivisie avec passion, ca doit faire mal.
Why not Stevie ? Niveau : DHR
Rien à voir, mais tant qu'on y est à parler des batavias, autant ne pas se prendre le chou.
On est d'accord que la meilleure solution serait une Beneliga ? SF a publié un article il y a quelques mois la dessus, quelqu'un sait où en est l'affaire ?
Si Jordania est dans l'affaire, j'imagine qu'Eddy Kaplan est sur le coup.
C'est une façon pas plus stupide qu'une autre d'anticiper le FPF. Chelsea a les moyens de recruter beaucoup de jeunes et plutôt que de les faire croupir en réserve ils les prêtent partout en Europe. C'est une diversification de sources de revenus pas trop mauvaise.
Beaucoup de clubs font ça, mais pas forcément de façon aussi prononcée. Pas grand monde se plaint du mode de fonctionnement d'Udine qui fait exactement la même chose avec Grenade et Watford. Ils ont juste des joueurs moins bons donc un risque limité de se croiser en C1 ou C3. Ce mode de fonctionnement ne leur a pas empêché de se payer la rénovation de leur stade.

Le gros problème est plutôt au niveau de l'éthique sportive, si l'UEFA autorisait les clubs liés financièrement à se croiser sans que cela ne pose problème on en serait pas là. D'éventuels arrangements n'avaient pas vraiment croisé l'esprit d'Abramovitch quand Chelsea a rencontré le CSKA il y a quelques années (ce qui avait poussé le retrait de son engagement financier au CSKA), par contre on ne se pose pas trop la question quand un gros sponsor influent voit 2 équipes se rencontrer (Gazprom avec S04 et le Zenit). Autant ça ferait pas de scandale si Chelsea venait à taper Vitesse en groupe de C1, par contre s'il y a un vieux nul douteux entre S04 et le Zenit on fait quoi ?
Sans compter les multiples participations qataries (directes avec le PSG ou indirectes avec le Barça), émiraties... Le prince il préfère que Paris passe ou le Barça ? L'an dernier il a rien dit, mais Qatar est plutôt écrit sur le maillot du Barça alors que le PSG fait de la pub pour une compagnie émiratie.
Note : 9
ça c'est une connerie à finir avec du ciment aux pieds pour partir explorer le sous-marin Koursk...
Après l'UEFA en a t-elle réellement quelque chose à foutre d'avoir des clubs en lice pour l'Europe et ayant un financement commun?

L'année dernière le PSG et Malaga qui font compte commun ont tous les 2 fini en phase finale de LDC et auraient pu se rencontrer.
GazProm partenaire officiel de la LDC, et lié a Shalke, Chelsea et le Zenit, habitués à l'Europe aussi, cela ne pose pas de conflits d’intérêt?

Et le lien financier entre ces équipes est quand même bien plus évident à faire qu'entre Chelsea et le Vitesse, car j'imagine qu'Abramovitch ne signe pas les chèques en signant "Chelsea FC" et fait transiter l'argent via son associé, l'autre Russe.

Bref le Vitesse aurait pu finir champion et aller en LDC, personne n'en aurait parlé, j'imagine qu'ils n'ont pas fait le bon choix en truquant les championnat et en vendant la mèche.
J'y crois pas vraiment à cet histoire, après je connais pas vraiment le lien entre Vitesse et Chelsea mais pour moi ce sont juste les londoniens qui prêtent des cracks la bas et Vitesse ne paie par leur salaire.
Article très intéressant mais n'éclaire pas un point essentiel: que se passe-t-il si les deux clubs sont effectivement qualifiés ? L'un des deux dois se désister mais lequel ? Sur quel critère ?
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Note : -1
Une équipe qui a un passage à vide en cours de saison... c'est en effet peu courant... Hum... C'est sans nul doute un complot orchestré par les mafias russe et portugaise ! J'appelle Snowden pour avoir des infos!
Donc mais Si Vitesse est champion, il ne pourrait pas participer à La Champion's ? Ou Chelsea ? Perdu pour perdu, autant finir champion et laisser la place à Chelsea, non ? Faudrait surtout éclaircir ce point de réglement FIFA et connaitre les antécédents (s'il y a en eut)
Note : 3
L'histoire du transfert avorté à 30 min près est quand même très bizarre. Surtout quand on sait que même si.Chelsea prête ses joueurs pour qu'ils aillent s'aguerrir, peut d'entre eux seront vraiment titulaires un jour chez les blues...
Ah Vitesse, ça me rappelle ma carrière d’entraîneur sur fifa 13, avec le monstrueux Van Ginkel. C'est une sacrée bonne équipe sans déconner, avec tous les joueurs que leur prête Chelsea qui sont tous bon mis à part le fragile Kakuta.
Après, je pense que Jordania a raison, il y a doit y avoir des pressions de l’exécutif pour ne pas que Vitesse soit en LDC, les russes c'est pas des gens clair, m'enfin, ils ont les sous
Pour limiter ce phénomène, ça serait utile de dire qu'on ne peut pas inscrire plus de 3 joueurs prêtés sur la feuille de match, au moins Chelsea pourra pas y envoyer son équipe B
Message posté par Bendaut le 07/04 à 11:11
Si Jordania est dans l'affaire, j'imagine qu'Eddy Kaplan est sur le coup.



Le succession de Iossif Vissarianovitch est complexe
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par miroslav
Pour limiter ce phénomène, ça serait utile de dire qu'on ne peut pas inscrire plus de 3 joueurs prêtés sur la feuille de match, au moins Chelsea pourra pas y envoyer son équipe B

Ou limiter par nombre de joueurs prêtés provenant du même club, au moins.
Jornania ?! Les Géorgiens ?! Oh putain , faut mettre Kaplan sur le coup . . .
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L'équipe type du dimanche
73 35