En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Chelsea a eu besoin d'une mi-temps

Il n'y avait pas, ce samedi après-midi, qu'Arsenal-City. Chelsea s'est fait Swansea, Southampton Newcastle, et Everton West Brom.

Modififié
Pour cette nouvelle journée de Premier League, Chelsea recevait cet après-midi le tube de l'été gallois, Swansea. Avec son coach, Garry Monk, élu manager du mois d'août, les Swans débarquent à Stamford Bridge en leader. Position au classement inhabituelle, mais justifiée, puisque les visiteurs dominent Chelsea de la tête au pied en première mi-temps. Titulaire à la pointe de l'attaque, Bafétimbi Gomis malmène (oui-oui) Gary Cahill et John Terry. L'ancien Stéphanois nous gratifie même de quelques petites gâteries - contrôles orientés, crochets -, mais fait preuve de maladresse devant le but. Les deux mobylettes Routledge et N. Dyer mettent au supplice Ivanović et Azpi qui devrait d'ailleurs bientôt sauter au profit de Filipe Luís. Sur un des nombreux centres venus de la gauche, sentant le souffle de Bafétimbi derrière son dos, Terry se fend d'un joli csc. Le troisième de sa carrière sous le maillot des Blues. À 1-0, Swansea fait (bien) tourner la balle. Ki, précieux milieu de terrain coréen largement sous-coté, bonifie chaque ballon reçu. Complètement amorphes, les hommes de Mourinho se réveillent finalement 5 minutes avant le retour au vestiaire, flairant le hair dryer de Mourinho arriver. Les Blues accélèrent par Eden Hazard. Le dernier corner sera le bon, Diego Costa, sur une passe de Cesc Fàbregas, marque de la caboche. Ouf ! En seconde période, le Mou rééquilibre sa formation et remplace Schürrle par Ramires. Comme par magie, Chelsea redevient intenable. Sur une combinaison dans la surface des Swans, Diego Costa plante (déjà) son sixième but après une belle passe en retrait de... Fàbregas qui délivre, lui, sa sixième passe dé de la saison. En tribune, Roman Abramovitch apprécie le spectacle et applaudit, sourire au lèvre, comme un gosse gaga de ses nouveaux jouets. Le riche propriétaire russe ne sera pas déçu de la suite.

Les débuts de Loïc Rémy en Blues


L'insatiable Diego Costa, en renard, plantera même un triplé, faisant de lui le premier joueur de l'histoire de la Premier League à marquer sept buts lors de ses quatre premiers matchs. Chelsea est métamorphosé et méconnaissable, les Cygnes, eux, n'arrivent plus à se dégager. À 3-1, Mourinho sort son buteur à 20 minutes de la fin, histoire de lui offrir la standing ovation et histoire aussi de mettre dans le bain Loïc Rémy. L'ancien Marseillais fait son apparition sur la pelouse sous un tonnère d'applaudissement et de « Diego » . Visiblement peu effrayé par la concurrence de son vis-à-vis, Rémy marque d'un plat du pied contrôlé après seulement huit minutes passées sous ses nouvelles couleurs. Fernando Torres appréciera. Auteur d'une grosse partie, Gomis est remplacé par W. Bony qui offrira une passe dé à Shelvey peu avant la fin. Score final 4-2. Partie donc mitigée pour Chelsea qui doit encore composer avec de curieuses périodes d'absence et de blackout. Défait pour la première fois de la saison, Swansea redescend de son nuage, mais pourra compter sur un calendrier favorable pour rester en haut de tableau. Chelsea s'affirme donc déjà comme un sérieux prétendant au titre en attendant le résultat de Liverpool qui joue en ce moment sur sa pelouse contre Aston Villa, et celui de Manchester United qui recevra QPR.

Les autres matchs


Dans le même temps, Southampton confirme son encourageant début de saison en s'imposant 4-0 contre les Magpies de Rémy Cabella, titulaire cet après-midi. Grâce au doublé de son grand attaquant italien, Graziano Pellè, Southampton entre bien dans son match. Débarqué du Feyenoord où Ronald Koeman en avait fait une machine à buts, l'ancien joueur de Parme en est déjà à trois buts en quatre journées. Cork et notre international Morgan Schneiderlin, d'un somptueux but, finiront le boulot, 4-0. La saison s'annonce galère pour les code-barres d'Alan Pardew. Pendant ce temps-là, le rival Sunderland arrachait le nul 2-2 sur sa pelouse en fin de rencontre face à des Spurs toujours pas rassurants derrière.

Everton est allé gagner à West Brom 2-0 grâce à sa doublette belge Lukaku-Mirallas. Heureux vainqueurs la journée précédente à Manchester City, les Potters de Stoke City ont fait preuve de cohérence en s'inclinant 1-0 à domicile contre le Leicester de Cambiasso, entré en seconde mi-temps. Le grand buteur argentin Ulloa sera assurément à suivre cette saison. Enfin, Crystal Palace et le petit promu Burnley se sont quittés sur un nul, 0-0.

Résultats et classement de Premier League

Par Quentin Müller
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 jeudi 22 février Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs