1. //
  2. // Championship
  3. //

Charlie Webb, l'âme de Brighton & Hove

Ce lundi soir, à 21h, Brighton & Hove se déplace sur la pelouse de Fulham en D2 anglaise. L'occasion de découvrir Charlie Webb, personnage mythique de l'histoire du club de Brighton, dont il a été joueur, puis entraîneur pendant près de 40 ans.

Modififié
À Brighton, cette destination balnéaire bien connue du Sussex de l'Est, les bus portent des noms. C'est le cas depuis 1999. Chaque nouveau bus porte un nom et un prénom. Mais pas n'importe lequel, hein. Un nom qui se réfère, la plupart du temps, à l'histoire de la ville. Le 422 porte le nom de Queen Adélaïde, femme du roi William IV, le 425 celui de Ronald Bates, fondateur du festival de Brighton en 1967. Et puis, il y a le 615. Celui-là arbore le patronyme Charlie Webb. Un historien ? Un politicien ? Un musicien ? Pas du tout. Charlie Webb était footballeur. Un footballeur qui a dédié près de 40 ans de sa vie au club de Brighton & Hove Albion, équipe qui évolue aujourd'hui en deuxième division anglaise, et qui n'est pas prête de retrouver l'élite, puisqu'elle pointe à l'avant-dernière position. Charlie Webb, c'est la légende. Joueur, entraîneur, manager : pendant très exactement 38 saisons, il a tout connu, tout vécu avec les Seagulls, un surnom de club que n'aurait pas renié Éric Cantona. Retour en arrière de plus de 100 ans.

L'armée ou le foot


Il y avait peu de chances que les routes de Charlie Webb et de Brighton & Hove Albion se croisent. Et pourtant… Charlie grandit en Écosse. Son père est un sergent reconnu des Black Watch, un bataillon d'infanterie écossaise. Il est souvent amené à déménager, et au début des années 1900, il rejoint Worthing, dans le Sussex. Charlie a 16 ans et se met à jouer au foot. Ironie de l'histoire, le garçon fait ses premiers pas avec le Worthing FC en 1901, année où, à quelques kilomètres de là, est fondé le club de Brighton & Hove Albion. Mais Charlie n'est pas décisionnaire de sa carrière. Il doit surtout suivre son père au gré de ses déplacements. Ainsi, en 1906, il intègre à son tour l'armée et se retrouve à jouer pour l'Essex Regiment, équipe de son régiment. En 1908, il se retrouve en Irlande et va continuer de taper le ballon aux Bohemians, club de Dublin. Époque où tout était permis et possible : Charlie est sélectionné pour jouer avec une sélection amateur irlandaise de football. Il dispute un match face à l'équipe d'Angleterre, s'incline 5-1, mais inscrit le seul but de son équipe et se fait remarquer par la presse.

Puis vient l'année 1908. Alors qu'il est en permission en famille pour les fêtes de Noël, Charlie va aller jouer pour le club de Brighton & Hove, dont il avait vu la naissance quelques années plus tôt. Le club évolue alors en Southern League. Pour son tout premier match là-bas, Charlie Webb marque contre West Ham. Mais très vite, cette joie va se transformer en emmerdes pour lui. Alors qu'il rentre en Irlande après les fêtes, l'armée découvre qu'il a disputé un match professionnel avec une autre équipe et décide de le bannir du football militaire pendant un an. Problème : il n'a pas du tout envie d'arrêter de jouer. Se pose alors un choix crucial : l'armée, si chère à son père, ou le football. Webb tranche pour le ballon. Il quitte l'armée en 1909 et s'engage avec le club de Brighton & Hove Albion. L'histoire d'amour commence.

Un but pour l'histoire et une naissance


Pendant sept ans, Webb va porter les couleurs du club. 248 matchs disputés, 73 buts marqués, disent les almanachs de l'époque. Surtout, Webb est là en 1910, année historique pour le club. Au terme d'un championnat dominé de la tête et des épaules, Brighton & Hove remporte la Southern League et gagne le droit d'aller disputer à Stamford Bridge le FA Charity Shield face au champion incontesté d'Angleterre : Aston Villa. Une rencontre démesurée, tant les Villains dominent la scène en Angleterre (six titres de champion de 1893 à 1910). Pourtant, ce 5 septembre 1910, devant 13 000 personnes, B&H va réaliser le plus grand exploit de son histoire. Le club fondé seulement neuf ans auparavant s'impose 1-0, grâce à un but de… Charlie Webb, évidemment. « J'avais le sentiment que tous les gens qui étaient venus assister à ce match espéraient secrètement qu'il s'agisse d'une nouvelle victoire de David contre Goliath » , dira Webb au terme de la rencontre, avant d'apprendre que, le même jour, il devient papa d'une petite Joyce.

À leur retour, les joueurs sont accueillis comme des héros à la gare de Brighton, et Webb est déjà érigé au rang de mythe. Sa carrière de joueur prendra fin en 1914, après une grave blessure à la jambe face à Millwall. 1914, c'est aussi la date du début de la Première Guerre mondiale. Ancien militaire, Webb ne peut évidemment pas laisser son pays combattre sans lui. Il se réengage en tant que second lieutenant en 1917, pour servir sur le front ouest. Il est fait prisonnier par des troupes allemandes la même année et se retrouve incarcéré à Mayence. Heureusement pour lui, la guerre prend fin quelques mois plus tard, et Webb peut rentrer chez lui sain et sauf. À son retour, les dirigeants du club de Brighton & Hove lui offrent le poste de manager de l'équipe. Comment refuser ?

Un arbre, une plaque, un bus


Débute alors une histoire qui va durer près de 30 ans. 30 années pendant lesquelles Charlie Webb va diriger l'équipe de laquelle il était devenu un héros ce 5 septembre 1910, en terrassant Aston Villa. À son arrivée en tant que manager, il doit tout reconstruire : l'équipe, mais aussi le terrain, dévasté pendant la guerre. Il organisera des matchs de charité pour récolter des fonds, va faire venir à Brighton des joueurs inconnus qui se révèleront être de futurs grands (George Holley, Jack Doran, Tommy Crook, Oliver Brown…), mais entretiendra toujours des relations délicates avec les dirigeants du club, leur reprochant leur manque d'ambition. « Brighton est une ville pleine de gens qui ont de l'argent, et pourtant, personne n'a envie d'aider le club » assure-t-il alors dans le Daily Express. De fait, Brighton & Hove, qui évolue alors en Troisième Division, ne parviendra jamais à se hisser en D2, malgré une troisième position en 1937. Le plus grand exploit de Webb en tant que manager reste cette victoire en FA Cup 1924 face à Everton, alors pensionnaire de D1.



Surtout, Webb parviendra à lui seul à faire survivre Brighton. Avec trois allumettes et deux bouts de papier, il réussit chaque année à construire une équipe, avec des joueurs dénichés par lui-même, puisque le club ne lui donne pas d'argent. Et malgré ça, son équipe n'a jamais sombré et n'a jamais été relégué. À nouveau appelé sur le front pour la Seconde Guerre mondiale, Webb continuera tout de même à s'occuper de son équipe pendant les combats. Il passe finalement le relais à Don Welsh en 1947, à l'âge de 60 ans. Il continuera d'en être une sorte de « parrain » jusqu'à sa mort, en 1973, à l'âge de 86 ans. Mais sa mémoire continue de planer sur le club. Un arbre a été planté en son honneur non loin du stade, tandis qu'en 2003, une plaque commémorative a été inaugurée devant son ancienne maison, sur Frith Road. Et puis, surtout, il y a le bus 615. Le 615 Charlie Webb, dans lequel grimpent des centaines d'usagers tous les jours.

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

M'six au lard Niveau : District
Ah, quand on écrit sur l'Angleterre c'est plus difficile de parler de sa Lazio chérie hein mr Maggiori ?

Très bel article, bravo!
Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 41
Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10
dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42