1. //
  2. // Championship
  3. // Brighton&Hove

Charlie Webb, l'âme de Brighton & Hove

Ce lundi soir, à 21h, Brighton & Hove se déplace sur la pelouse de Fulham en D2 anglaise. L'occasion de découvrir Charlie Webb, personnage mythique de l'histoire du club de Brighton, dont il a été joueur, puis entraîneur pendant près de 40 ans.

À Brighton, cette destination balnéaire bien connue du Sussex de l'Est, les bus portent des noms. C'est le cas depuis 1999. Chaque nouveau bus porte un nom et un prénom. Mais pas n'importe lequel, hein. Un nom qui se réfère, la plupart du temps, à l'histoire de la ville. Le 422 porte le nom de Queen Adélaïde, femme du roi William IV, le 425 celui de Ronald Bates, fondateur du festival de Brighton en 1967. Et puis, il y a le 615. Celui-là arbore le patronyme Charlie Webb. Un historien ? Un politicien ? Un musicien ? Pas du tout. Charlie Webb était footballeur. Un footballeur qui a dédié près de 40 ans de sa vie au club de Brighton & Hove Albion, équipe qui évolue aujourd'hui en deuxième division anglaise, et qui n'est pas prête de retrouver l'élite, puisqu'elle pointe à l'avant-dernière position. Charlie Webb, c'est la légende. Joueur, entraîneur, manager : pendant très exactement 38 saisons, il a tout connu, tout vécu avec les Seagulls, un surnom de club que n'aurait pas renié Éric Cantona. Retour en arrière de plus de 100 ans.

L'armée ou le foot


Il y avait peu de chances que les routes de Charlie Webb et de Brighton & Hove Albion se croisent. Et pourtant… Charlie grandit en Écosse. Son père est un sergent reconnu des Black Watch, un bataillon d'infanterie écossaise. Il est souvent amené à déménager, et au début des années 1900, il rejoint Worthing, dans le Sussex. Charlie a 16 ans et se met à jouer au foot. Ironie de l'histoire, le garçon fait ses premiers pas avec le Worthing FC en 1901, année où, à quelques kilomètres de là, est fondé le club de Brighton & Hove Albion. Mais Charlie n'est pas décisionnaire de sa carrière. Il doit surtout suivre son père au gré de ses déplacements. Ainsi, en 1906, il intègre à son tour l'armée et se retrouve à jouer pour l'Essex Regiment, équipe de son régiment. En 1908, il se retrouve en Irlande et va continuer de taper le ballon aux Bohemians, club de Dublin. Époque où tout était permis et possible : Charlie est sélectionné pour jouer avec une sélection amateur irlandaise de football. Il dispute un match face à l'équipe d'Angleterre, s'incline 5-1, mais inscrit le seul but de son équipe et se fait remarquer par la presse.

Puis vient l'année 1908. Alors qu'il est en permission en famille pour les fêtes de Noël, Charlie va aller jouer pour le club de Brighton & Hove, dont il avait vu la naissance quelques années plus tôt. Le club évolue alors en Southern League. Pour son tout premier match là-bas, Charlie Webb marque contre West Ham. Mais très vite, cette joie va se transformer en emmerdes pour lui. Alors qu'il rentre en Irlande après les fêtes, l'armée découvre qu'il a disputé un match professionnel avec une autre équipe et décide de le bannir du football militaire pendant un an. Problème : il n'a pas du tout envie d'arrêter de jouer. Se pose alors un choix crucial : l'armée, si chère à son père, ou le football. Webb tranche pour le ballon. Il quitte l'armée en 1909 et s'engage avec le club de Brighton & Hove Albion. L'histoire d'amour commence.

Un but pour l'histoire et une naissance


Pendant sept ans, Webb va porter les couleurs du club. 248 matchs disputés, 73 buts marqués, disent les almanachs de l'époque. Surtout, Webb est là en 1910, année historique pour le club. Au terme d'un championnat dominé de la tête et des épaules, Brighton & Hove remporte la Southern League et gagne le droit d'aller disputer à Stamford Bridge le FA Charity Shield face au champion incontesté d'Angleterre : Aston Villa. Une rencontre démesurée, tant les Villains dominent la scène en Angleterre (six titres de champion de 1893 à 1910). Pourtant, ce 5 septembre 1910, devant 13 000 personnes, B&H va réaliser le plus grand exploit de son histoire. Le club fondé seulement neuf ans auparavant s'impose 1-0, grâce à un but de… Charlie Webb, évidemment. « J'avais le sentiment que tous les gens qui étaient venus assister à ce match espéraient secrètement qu'il s'agisse d'une nouvelle victoire de David contre Goliath » , dira Webb au terme de la rencontre, avant d'apprendre que, le même jour, il devient papa d'une petite Joyce.

À leur retour, les joueurs sont accueillis comme des héros à la gare de Brighton, et Webb est déjà érigé au rang de mythe. Sa carrière de joueur prendra fin en 1914, après une grave blessure à la jambe face à Millwall. 1914, c'est aussi la date du début de la Première Guerre mondiale. Ancien militaire, Webb ne peut évidemment pas laisser son pays combattre sans lui. Il se réengage en tant que second lieutenant en 1917, pour servir sur le front ouest. Il est fait prisonnier par des troupes allemandes la même année et se retrouve incarcéré à Mayence. Heureusement pour lui, la guerre prend fin quelques mois plus tard, et Webb peut rentrer chez lui sain et sauf. À son retour, les dirigeants du club de Brighton & Hove lui offrent le poste de manager de l'équipe. Comment refuser ?

Un arbre, une plaque, un bus


Débute alors une histoire qui va durer près de 30 ans. 30 années pendant lesquelles Charlie Webb va diriger l'équipe de laquelle il était devenu un héros ce 5 septembre 1910, en terrassant Aston Villa. À son arrivée en tant que manager, il doit tout reconstruire : l'équipe, mais aussi le terrain, dévasté pendant la guerre. Il organisera des matchs de charité pour récolter des fonds, va faire venir à Brighton des joueurs inconnus qui se révèleront être de futurs grands (George Holley, Jack Doran, Tommy Crook, Oliver Brown…), mais entretiendra toujours des relations délicates avec les dirigeants du club, leur reprochant leur manque d'ambition. « Brighton est une ville pleine de gens qui ont de l'argent, et pourtant, personne n'a envie d'aider le club » assure-t-il alors dans le Daily Express. De fait, Brighton & Hove, qui évolue alors en Troisième Division, ne parviendra jamais à se hisser en D2, malgré une troisième position en 1937. Le plus grand exploit de Webb en tant que manager reste cette victoire en FA Cup 1924 face à Everton, alors pensionnaire de D1.



Surtout, Webb parviendra à lui seul à faire survivre Brighton. Avec trois allumettes et deux bouts de papier, il réussit chaque année à construire une équipe, avec des joueurs dénichés par lui-même, puisque le club ne lui donne pas d'argent. Et malgré ça, son équipe n'a jamais sombré et n'a jamais été relégué. À nouveau appelé sur le front pour la Seconde Guerre mondiale, Webb continuera tout de même à s'occuper de son équipe pendant les combats. Il passe finalement le relais à Don Welsh en 1947, à l'âge de 60 ans. Il continuera d'en être une sorte de « parrain » jusqu'à sa mort, en 1973, à l'âge de 86 ans. Mais sa mémoire continue de planer sur le club. Un arbre a été planté en son honneur non loin du stade, tandis qu'en 2003, une plaque commémorative a été inaugurée devant son ancienne maison, sur Frith Road. Et puis, surtout, il y a le bus 615. Le 615 Charlie Webb, dans lequel grimpent des centaines d'usagers tous les jours.

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
M'six au lard Niveau : District
Ah, quand on écrit sur l'Angleterre c'est plus difficile de parler de sa Lazio chérie hein mr Maggiori ?

Très bel article, bravo!
il y a 7 heures Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 il y a 48 minutes Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 3 Hier à 12:17 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2
il y a 2 heures Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but il y a 3 heures Ruben Aguilar à Montpellier 3 il y a 3 heures El Loco Bielsa est de retour en L1 ! il y a 3 heures CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 5 il y a 4 heures Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 3 il y a 5 heures Griezmann confirme ses envies de départ 46 il y a 6 heures Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 9
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 7 heures Vidal veut Sánchez au Bayern 26 il y a 11 heures CR7 Junior sur les traces de son père Hier à 21:28 Option d'achat levée pour Cuadrado 16 Hier à 21:04 Ils ont quitté le football en 2017
Hier à 16:50 Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 Hier à 16:32 Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 3 Hier à 11:35 Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 32 Hier à 10:52 Aubameyang aurait choisi Paris 84 Hier à 09:32 Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 18 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 45 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 10 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3 samedi 6 mai Quand Dani Alves ouvre une bière 16 samedi 6 mai La Tchéquie lance un championnat de foot-billard 7 samedi 6 mai La France flingue les Féroé 6 samedi 6 mai Boca - River, c'est chaud, même au city stade 5 vendredi 5 mai L'AC Pisa relégué avec la meilleure défense 18 vendredi 5 mai Et si on s'écoutait le dernier gros son de Jesé ? 24 vendredi 5 mai Djorkaeff bientôt à la LFP ? 16 vendredi 5 mai Ligue 1 : Les dates de barrages connues 10 vendredi 5 mai Un entraîneur de Ligue 1 ministre de Marine Le Pen ? 99 vendredi 5 mai Renato Sanches en prêt, Monaco et Marseille à l'affût 37 vendredi 5 mai 327€ à gagner avec Monaco & Hull City jeudi 4 mai Le coup franc génial de Rashford pour ouvrir le score 9 jeudi 4 mai Gagnez un pack "All Inclusive" pour la finale #UCL jeudi 4 mai L'arbitrage vidéo au Portugal la saison prochaine 3 jeudi 4 mai Un joueur arrêté pendant un match au Brésil 2 jeudi 4 mai Chine : un club suspendu pour une banderole anti-Hong Kong 14 jeudi 4 mai Retour de la Coupe intercontinentale en 2018 ? 10 jeudi 4 mai Le duo Guy-Le Guen pour la finale de C1 51 jeudi 4 mai Dernier jour : 5€ offerts sans dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits jeudi 4 mai Lacazette privilégie l'Atlético 39 jeudi 4 mai Exclu : 125€ offerts au lieu de 100€ chez France-Pari ! mercredi 3 mai Higuaín double la mise 1 mercredi 3 mai Higuaín ouvre le score mercredi 3 mai Traoré casse l'espoir lyonnais mercredi 3 mai Valbuena redonne de l'espoir mercredi 3 mai Younes plombe l'OL mercredi 3 mai Dolberg double la mise 1 mercredi 3 mai Bertrand Traoré ouvre le score