En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Tirage au sort

Chapeau 2 & 3 : leur tirage idéal

À 18 heures, ce samedi, Bixente Lizarazu scellera le sort des 24 équipes qualifiées pour l'Euro. D'anciens joueurs ou ressortissants des nations concernées délivrent leur tirage au sort idéal. Place aux équipes du chapeau 2 et 3.

Modififié

SUISSE

Fabio Celestini, 35 sélections de 1998 à 2008

Son groupe idéal : Angleterre, Suisse, Hongrie, Albanie

« Dans le premier chapeau, je dirais l'Angleterre pour les retrouvailles avec Roy Hodgson. Ça fera un match sympa. C'est une équipe très carrée, organisée en 4-4-2 assez rigoureux, ce qui convient bien au jeu de la Suisse, à l’inverse de l’Allemagne ou de l’Espagne. En plus, c’est toujours spécial d’affronter les Anglais. Dans le chapeau 3, je pense à la Hongrie, l’équipe qui a le moins d’expérience et de talent par rapport aux autres. C'est une équipe jeune, qui a loupé pas mal de phases finales et qui a connu un trou énorme depuis un certain temps. Il faut éviter Ibra et sa Suède. Idem pour la Croatie et la Pologne, qui possèdent quelques gros joueurs. Dans le dernier chapeau, l'Albanie nous réussit bien. On l’a souvent croisée ces derniers temps et ça se passe bien, on gagne souvent. On les connaît comme notre poche et on possède beaucoup de joueurs d’origine albanaise, ce qui peut d’ailleurs offrir un match spécial pour eux. La Suisse va faire un bon Euro et atteindre au moins les quarts. Elle arrive à maturité, avec de très bons joueurs à tous les postes, titulaires dans leur clubs – hormis le capitaine Inler à Leicester. C’est un bon mélange de jeunes et d’éléments expérimentés. Mais attention : il n’y a pas de petites équipes dans un Euro, contrairement à la Coupe du monde, où c’est un peu plus facile de passer les poules. »

Chapeau 1 : leur tirage idéal

RUSSIE

Igor Bogdanoff, co-auteur avec Grichka du Code secret de l’univers

Son groupe idéal : France, Russie, République tchèque, Turquie

« Dans le chapeau 1, je choisis la France, déjà parce que je pense que le jeu entre les deux équipes serait vraiment agréable à regarder. Le jeu russe, c'est un jeu vraiment ouvert. Un peu comme la sélection française, ce n’est pas défensif. Et puis, ce serait aussi bien de célébrer une amitié, une fraternité. Dans le chapeau 2, je choisis la République tchèque, pour des raisons de cœur. Ma grand-mère était tchèque, c’est un pays que je connais bien. Grichka et moi y sommes allés plusieurs fois. C’est la terre de nos ancêtres et ça remonte au huitième siècle. Et puis, ce serait aussi une façon de mettre en évidence le jeu pratiqué par les pays de l’Est. Les deux sont porteurs d’une culture et d’une façon de jouer qui est vraiment intéressante. On a là deux esprits du foot assez proches l’un de l’autre, et ça donnerait sur le terrain quelque chose de très intéressant, je pense. Et pour le chapeau 4, ce serait intéressant de tirer la Turquie. Ça pourrait certainement contribuer à évacuer un certain nombre de tensions politiques en se disant que le sport est là pour désamorcer des clivages politiques et donner de bonnes raisons pour se rapprocher. »

SUEDE

Martin Dahlin, 60 sélections de 1991 à 1997

Son groupe idéal : Angleterre, Ukraine, Suède, Irlande du Nord

« Dans le premier chapeau, je prendrais bien l'Angleterre. Historiquement, on joue toujours bien contre eux. Dans le second, je choisis l'Ukraine. Tout simplement parce que c'est l'équipe la plus faible du chapeau. Enfin, dans le quatrième chapeau, l'Irlande du Nord serait parfaite. À mon avis, c'est l'équipe la plus faible de la compétition, et le style de jeu britannique nous convient bien. »

POLOGNE

Zbigniew Boniek, 80 sélections de 1976 à 1988, et « poteau » de Michel Platini

Son groupe idéal : Espagne, Ukraine, Pologne, Albanie

« Toutes les équipes sont fortes dans le chapeau 1, alors autant tirer la meilleure d'entre elles. Pour le chapeau 2, je dirais l'Ukraine. On a joué plusieurs matchs contre eux dernièrement et ça s'est toujours mal passé, ce serait l'occasion de prendre une revanche. Pour le dernier chapeau, je coche l'Albanie parce que j'ai beaucoup d'amis albanais, dont le président de leur Fédération. C'est une sélection qui a beaucoup progressé et ça me ferait plaisir de l'affronter. »

ROUMANIE

Viorel Moldovan, adjoint d'Anghel Iordănescu en équipe de Roumanie

Son groupe idéal : Angleterre, Croatie, Roumanie, Islande

« Aujourd'hui, toutes les équipes qualifiées pour l'Euro 2016 sont de qualité équivalente, y compris celles qui, sur le papier, n'ont pas un grand nom ou une grande histoire. Donc un tirage idéal, c'est compliqué. Moi, je ne choisirais pas forcément un groupe facile, mais je dirais d'abord l'Angleterre. Avec la Roumanie, on a toujours bien joué contre l'Angleterre. Si je me souviens bien, on les a battus en Coupe du monde 98, puis à l'Euro 2000. Après, on va choisir la Croatie. Comme ça, parce que j'ai envie. Parce que c'est une équipe qui pratique un bon football. Et puis l'Islande parce que c'est la révélation de cet Euro. Une équipe intéressante avec un football qui monte, qui monte... J'aurais clairement pu choisir des équipes moins fortes, mais voilà, c'est mon tirage idéal ! »

SLOVAQUIE

Karim-Abdul-Jabbar Guédé, nom le plus classe de ce prochain Euro, 14 sélections depuis 2011

Son groupe idéal : Allemagne, Suisse, Slovaquie, Albanie

« Ce serait intéressant pour moi de jouer l'Allemagne, parce que j'y suis né. Et pour les Slovaques, c'est la meilleure équipe du monde. Je choisirais bien ensuite la Suisse. Au cours de ma carrière, j'ai joué avec plusieurs joueurs qui sont maintenant sélectionnés avec la Nati. Je les connais bien. Ce serait un bon tirage dans ce chapeau-là. Enfin, dans le chapeau 4, hum... l'Albanie, ce sont les seuls que j'aimerais bien affronter. Amir Abrashi (joueur du SC Fribourg, ndlr) joue là-bas, alors ça serait sympa. Je pense qu'on a de bonnes chances avec la Slovaquie. Ça doit être possible de passer la phase de groupes et jouer une belle Coupe d'Europe. On a une bonne équipe. On peut gagner des matchs, nous aussi. »

HONGRIE

Sandor Torghelle, 42 sélections de 2004 à 2010

Son groupe idéal : Angleterre, Ukraine, Hongrie, Irlande du Nord

« Les Anglais ont toujours été impressionnants dans les matchs de qualification, mais n'ont jamais réussi à concrétiser en phase finale. C'est une sorte de constante chez eux. Alors, pourquoi pas ? Les Ukrainiens sont forts et on aura du mal à les battre si on se retrouve contre eux, mais ce serait une rencontre extrêmement intéressante. De toute manière, soyons honnêtes, il n'y a aucune équipe facile pour nous. Pour le chapeau 4, je dirais bien l'Irlande du Nord. On les a souvent affrontés. On les connaît bien et on les tenait quand on s'est pris ce but terrible dans les arrêts de jeu en septembre. On jouait mieux qu'eux et on est capables de s'imposer si on les recroise. »



Par la rédaction de Sofoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié





Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7