En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match amical
  3. // France/Japon

Chantôme ne se cache plus

Appelé par Didier Deschamps en remplacement de Lassana Diarra, Clément Chantôme revient de loin. Du fin fond du banc de touche pour être précis. Drôle de trajectoire pour un joueur au profil a priori pas compatible avec les ambitions du nouveau PSG.

Modififié
Clément Chantôme n’avais pas prévu de faire un détour par les Yvelines et Clairefontaine cette semaine. Quand on lui a appris la nouvelle dimanche à Marseille, le natif de Seine-et-Marne a manqué de crier au canular. « Cela m'a fait bizarre à la fin du match quand on m'a annoncé que je devais rejoindre Clairefontaine le lendemain » avoue le milieu terrain du Paris Saint-Germain. On le comprend. Il faut dire qu'après une excellente saison sous les ordres d’Antoine Kombouaré en binôme avec Papa Makelele dans l’entrejeu, il a disparu des radars avec l’arrivée de Carlo Ancelotti. Au point d'envisager de quitter son club d'amour, son club de toujours. A Lyon, Rémi Garde avait envoyé un poke. Ancelotti a tout de suite fermé la porte à tout départ. L’Italien avait déjà comme une petite idée derrière la tête. « Il m'a dit qu'il voudrait changer d'équipe pour gagner du temps de jeu. Nous avons pris en considération ce qu'il a dit, le club a parlé avec Lyon mais la décision finale est que Chantôme reste ici. »

Comme promis, le coach transalpin a donné sa chance à l’enfant du club. Et ce dernier ne l’a pas ratée. Aujourd’hui, il compose avec Verratti et Matuidi, un triangle aussi prometteur qu’inattendu en milieu de terrain. Habitué du poste du temps du PSG version Canal Plus, Vincent Guérin n’est pas surpris par l’éclosion de celui qu’il a entraîné en CFA. « C'est finalement une suite logique qu'il ait à nouveau du temps du jeu avec Carlo Ancelotti et qu'il touche aujourd'hui à l'Equipe de France. Après une saison 2010-2011 excellente, il a un peu perdu de temps la saison dernière entre les blessures et le banc des remplaçants, à un âge où il faut beaucoup jouer pour ne pas stagner. Mais il est en train de le rattraper. »

Un milieu vintage

Sur un terrain, Chantôme appartient à la catégorie des joueurs qui font tout bien sans qu’on puisse dire pour autant qu’ils ont une qualité qui saute aux yeux. Ah si peut-être… Clément Chantôme sue beaucoup. Le garçon se bat pour deux, récupère la balle et fait jouer les autres, humblement, la tête baissée. À droite au milieu, il peut même prendre la profondeur. Polyvalent, il sait ensuite percuter sur son aile et centrer. Une sorte de box-to-box, dépourvu du sens du but. Guérin affine l’analyse. « Je l'ai eu sous mes ordres en CFA. C'était le premier de cette riche génération à monter en première, et on ne l'a ensuite plus jamais revu. Il est complet, capable de jouer à tous les postes au milieu avec deux bons pieds, une bonne frappe, et une palette intéressante. Je l'ai même connu offensivement moins inhibé avec la réserve, avec laquelle il prenait plus d'initiatives et marquait des buts. Il doit encore prendre confiance à l'approche du but au plus haut niveau. »

Didier Deschamps apprécie ce profil un peu vintage. Le grand pote de Richard Gasquet est un joueur qui, toutes proportions gardées, lui ressemble. Laborieux, dur au mal, volontaire, pas flashy, ni sexy. Un besogneux d'une autre époque, qui renvoie à des années 80 ou 90 plus taillées pour des profils comme le sien. « C’est un joueur qui a un gros volume de jeu, et c’est un bon footballeur, car il est capable de bien utiliser le ballon, vante le sélectionneur. Il doit répéter ce qu'il fait de bien avec son club sur le plan international. Même si l’on ne parle pas énormément de lui, il a une forte concurrence à Paris mais il est là. Il a subi des blessures il y a un petit moment mais il enchaîne aujourd'hui les matchs. » Deschamps le sait, il ne lui demandera pas de se prendre pour un autre, mais bien de se fondre dans le collectif et se dépouiller pour les autres. Pour Vincent Guérin, sa carrière ne fait que commencer. « Clément est un joueur adorable, dévoué, qui se dépense sans compter. C'est une qualité et ce type de joueur permet de faire de grandes choses. On l'a bien vu l'an passé avec Montpellier. » Dans un milieu de terrain où des places sont encore à prendre, dans une équipe souvent critiquée pour sa désinvolture, Clément Chantôme a une petite carte à jouer.


Par Antoine Mestres


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40