1. //
  2. // Match amical
  3. // France/Japon

Chantôme ne se cache plus

Appelé par Didier Deschamps en remplacement de Lassana Diarra, Clément Chantôme revient de loin. Du fin fond du banc de touche pour être précis. Drôle de trajectoire pour un joueur au profil a priori pas compatible avec les ambitions du nouveau PSG.

Modififié
15 36
Clément Chantôme n’avais pas prévu de faire un détour par les Yvelines et Clairefontaine cette semaine. Quand on lui a appris la nouvelle dimanche à Marseille, le natif de Seine-et-Marne a manqué de crier au canular. « Cela m'a fait bizarre à la fin du match quand on m'a annoncé que je devais rejoindre Clairefontaine le lendemain » avoue le milieu terrain du Paris Saint-Germain. On le comprend. Il faut dire qu'après une excellente saison sous les ordres d’Antoine Kombouaré en binôme avec Papa Makelele dans l’entrejeu, il a disparu des radars avec l’arrivée de Carlo Ancelotti. Au point d'envisager de quitter son club d'amour, son club de toujours. A Lyon, Rémi Garde avait envoyé un poke. Ancelotti a tout de suite fermé la porte à tout départ. L’Italien avait déjà comme une petite idée derrière la tête. « Il m'a dit qu'il voudrait changer d'équipe pour gagner du temps de jeu. Nous avons pris en considération ce qu'il a dit, le club a parlé avec Lyon mais la décision finale est que Chantôme reste ici. »

Comme promis, le coach transalpin a donné sa chance à l’enfant du club. Et ce dernier ne l’a pas ratée. Aujourd’hui, il compose avec Verratti et Matuidi, un triangle aussi prometteur qu’inattendu en milieu de terrain. Habitué du poste du temps du PSG version Canal Plus, Vincent Guérin n’est pas surpris par l’éclosion de celui qu’il a entraîné en CFA. « C'est finalement une suite logique qu'il ait à nouveau du temps du jeu avec Carlo Ancelotti et qu'il touche aujourd'hui à l'Equipe de France. Après une saison 2010-2011 excellente, il a un peu perdu de temps la saison dernière entre les blessures et le banc des remplaçants, à un âge où il faut beaucoup jouer pour ne pas stagner. Mais il est en train de le rattraper. »

Un milieu vintage

Sur un terrain, Chantôme appartient à la catégorie des joueurs qui font tout bien sans qu’on puisse dire pour autant qu’ils ont une qualité qui saute aux yeux. Ah si peut-être… Clément Chantôme sue beaucoup. Le garçon se bat pour deux, récupère la balle et fait jouer les autres, humblement, la tête baissée. À droite au milieu, il peut même prendre la profondeur. Polyvalent, il sait ensuite percuter sur son aile et centrer. Une sorte de box-to-box, dépourvu du sens du but. Guérin affine l’analyse. « Je l'ai eu sous mes ordres en CFA. C'était le premier de cette riche génération à monter en première, et on ne l'a ensuite plus jamais revu. Il est complet, capable de jouer à tous les postes au milieu avec deux bons pieds, une bonne frappe, et une palette intéressante. Je l'ai même connu offensivement moins inhibé avec la réserve, avec laquelle il prenait plus d'initiatives et marquait des buts. Il doit encore prendre confiance à l'approche du but au plus haut niveau. »

Didier Deschamps apprécie ce profil un peu vintage. Le grand pote de Richard Gasquet est un joueur qui, toutes proportions gardées, lui ressemble. Laborieux, dur au mal, volontaire, pas flashy, ni sexy. Un besogneux d'une autre époque, qui renvoie à des années 80 ou 90 plus taillées pour des profils comme le sien. « C’est un joueur qui a un gros volume de jeu, et c’est un bon footballeur, car il est capable de bien utiliser le ballon, vante le sélectionneur. Il doit répéter ce qu'il fait de bien avec son club sur le plan international. Même si l’on ne parle pas énormément de lui, il a une forte concurrence à Paris mais il est là. Il a subi des blessures il y a un petit moment mais il enchaîne aujourd'hui les matchs. » Deschamps le sait, il ne lui demandera pas de se prendre pour un autre, mais bien de se fondre dans le collectif et se dépouiller pour les autres. Pour Vincent Guérin, sa carrière ne fait que commencer. « Clément est un joueur adorable, dévoué, qui se dépense sans compter. C'est une qualité et ce type de joueur permet de faire de grandes choses. On l'a bien vu l'an passé avec Montpellier. » Dans un milieu de terrain où des places sont encore à prendre, dans une équipe souvent critiquée pour sa désinvolture, Clément Chantôme a une petite carte à jouer.

Par Antoine Mestres


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Alessio Tacchikardi Niveau : District
"Chantôme ne se cache plus" ? Sauf durant son match contre Porto. Pour le reste, bonne pioche : toujours motivé, dur au mal, utile dans un vestiaire, le genre de joueur-base qui peut faire briller les autres (le pb c'est qui en EDF...) Avec cabaye ça fait une belle doublette et ça nous évite les péniblesmvila-Lass, aux antipodes.
Il me tarde de lire la première blague sur fantôme, toussa, toussa...
"Dans un milieu de terrain où des places sont encore à prendre, dans une équipe souvent critiquée pour sa désinvolture, Clément Chantôme a une petite carte à jouer. "

Sur que pour certains au milieu, c'est une menace Chantôme.
Fallait pas me chercher.
Une très bonne mentalité, mais il me semblait qu'il manquait un peu de ballon pour l'équipe de France quand même...

On risque très clairement de se faire bouffer au milieu par les espagnols, pire qu'à l'Euro, j'en ai peur.
Note : -1
P'tain Saucisse, t'as pas pu t'empêcher ! Au fait, tu peux m'envoyer un mail à cette adresse quand t'as 2 minutes ?
lesmecsdesofoot@gmail.com
J'ai un truc à te proposer...
je préfère Cheyrou ou Balmont à ce joueur!
Note : 3
Putain y a un club des plus de 600 avis positifs qui se monte les gars.
Tiens Hmiller, tu peux m'écrire aussi stp. Je te cherchais. Je t'expliquerai
Bazibouzouk Niveau : CFA2
@Alessio

Contre Porto il a été un des meilleurs parisiens, juste un peu canné en seconde (parce-qu’il a passé son temps à couvrir de tous les côtés). En fait comme lui s'implique toujours à fond il ne sort du lot que dans ce genre de match : les matchs perdus où tous sont mou-du-genou ^^
Ok louison mais après tu vas pas m'envoyer des photos de toi avec simple short de football modèle 82 ?
So6 : je vais me peindre le short sur la peau, ça tient moins chaud...
CasimirCDF Niveau : DHR
Dites les gars, si vous pouviez assouvir vos fantasmes érotico-gay en privé, ça serait sympa. Ou alors, vous invitez tout le monde. Genre DSK Party.
Note : 2
Comptez pas sur moi pour faire une soirée en porte-vélo, je ne mange pas de ce pain là.
Si Chantome fait débat, Balmont lui le clos: son début de saison mi-moisi mi-pourri lui ferme clairement les portes de l'EDF. Et Cheyrou a atteint son potentiel, contrairement à Chantome qui lui a encore une belle marge de progression.

Après, quand tu vois l'apport de Mvila sur ses derniers matchs en bleu, ou quand tu vois des gars comme Sissoko, Capoue ou Gonalons sont appelés, je vois pas en quoi Chantome fait peine à voir.
Belle récompense pour Chantôme le besogneux!
En fait, le problème de Chantôme, c'est plus le mental...c'est dans son combat avec lui-même que c'est dur parfois, car sur le terrain, ça devient souvent Chantôme contre Chantôme

(ça c'est pour toi louison)

Sinon, bienvenue au "club France" Clément, comme dit plus haut, si Capoue et Gonalons y sont, pourquoi pas Chantôme ? D'autant qu'il aura de l'XP en Ligue des champions cette année contrairement aux deux premiers.
Alessio Tacchikardi Niveau : District
@Bazibouzouk : pour le match de Porto, suis d'accord et pas d'accord avec toi : Non, il a été nul.Et oui, pourqu'il soit bon, faudrait quand même que son activité soit bonifiée par des joueurs techniques. Qui clairement étaient à la rue face aux Dragons.
tokouille Niveau : DHR
N´empêche je me rappelle d´un but qu´il avait mis y a 2 ans contre Sochaux je crois: un amour de ballon piqué pour tromper le gardien sochalien en situation de duel.
Et dans la même soirée, match du barca, messi se retrouve dans la même position que Chantôme face au gardien, sauf qu´au lieu de piquer le ballon et de marquer (chose que Messi maîtrise plutôt), celui-ci shoote vulgairement sur son opposant.
Tout ca pour dire que sur Chantome, on peut rejoindre les propos de l´ancien numéro 8.
pointu_du_gauche Niveau : DHR
Finalement le PSG aura réussi à former quelques bons professionnels avec la génération Chantôme,Sakho,Sankharé,N'goyi...Certains semblaient pourtant d'une arrogance extrême pendant leur jeunesse,mais finalement aucun ne fout le bordel dans un vestiaire,ni ne défraie la chronique.Chantôme peut apporter beaucoup à l'équipe de France par sa sérénité,et dans la gestion de la pression médiatique.Les journalistes pourront y aller avec leurs questions à la con...ce n'est sûrement pas lui qui ira leur faire un doigt.
Mulumbu et Ngog aussi qui, sans être des tueurs, font une carrière honorable en Angleterre. Enfin surtout le premier cité.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
15 36