Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match amical
  3. // France/Japon
  4. // Les notes

Chantôme, la bévue

Ce match contre un faible Japon, cela aurait pu être une manière de faire un premier match plein pour certains comme Jallet, de gagner leur place pour d’autres comme Chantôme, de prendre confiance avant l’Espagne pour le groupe. C’est raté.

Modififié
Lloris (5) : Une chance quand même pour lui que Brad Friedel ne soit pas français. Car Deschamps aurait préféré titulariser quelqu’un de plus rassurant et il n’aurait pas eu les journalistes patriotes pour faire pression.

Debuchy (6) : Un apport offensif sympa, mais une sortie à la mi-temps. C’est pas que, mais Mathieu a d’autres chats à fouetter, comme sortir le LOSC de la crise, par exemple.

Koscielny (6) : Si le football était uniquement constitué de coups de pied arrêtés, la France pourrait, avec lui, croire au sacre mondial. Mais il y a aussi des phases de jeu, où il faut tenir les attaquants adverses au marquage. Et là…

Sakho (5) : Une chance quand même pour lui qu’Alex ne soit pas français. Car Deschamps aurait préféré titulariser quelqu’un de plus rassurant et il n’aurait pas eu les journalistes patriotes pour faire pression.

Clichy (5) : Une grosse participation au jeu offensif, mais un nombre incalculable de ballons perdus bêtement. Si t’es tendu contre le Japon, contre l’Espagne, t’es comment ?

Capoue (6) : Un boulot de sentinelle correct. Sorti à la mi-temps, il a laissé le sentiment sur la pelouse qu’avec lui, le but en contre n’aurait pas eu lieu.

Sissoko (6) : Utile devant, précieux dans l’entrejeu, Sissoko, c’est le douzième ou le treizième homme d’une sélection qui va au bout dans une compétition. Reste donc plus qu’à trouver le onze de départ.

Matuidi (5) : Il s’est fait très discret. Vu le visage d’Amalfitano, il s’est dit qu'il devait avoir des cousins à lui dans l’équipe d’en face.

Benzema (6) : Techniquement, il est deux ou trois classes au-dessus des autres acteurs de la pelouse. Mais il est 20 à 30 mètres trop loin du but pour être dangereux. Un bon enchaînement sur un centre, mais frappe trop molle, un coup franc avant cadré, mais sorti et au lit.

Giroud (5) : On dit d’Ibrahimović qu’il joue en Ligue 1 comme il pourrait jouer avec ses enfants. Giroud aussi a des allures de paternel sur le pré. Sauf que lui est sympa. Celui qui fait avant tout en sorte que tout le monde court et soit content. Et qui laisse gagner les autres à la fin pour éviter une séance de pleurs.

Ménez (5) : Il a énormement tenté dans l’élimination individuelle. Il n’est quasiment jamais passé. Il court vite avec le ballon, sinon.

Jallet (4) : Cela fait trois matchs que Jallet finit humilié par son adversaire direct. Faut le mettre au repos, sinon il va finir comme Sébastian Deisler et personne ne devra se plaindre.


Chantôme (3) : Il est entré à la mi-temps, a foiré les trois ballons qu’il a touchés avant de sortir sur blessure 20 minutes plus tard. Un fiasco qui appelle un enseignement : finies les conneries sur la mixité. Les cités doivent avoir le monopole du foot. Neuilly et le XVIe ont le tennis, c’est déjà pas mal.

Valbuena (7) : Le meilleur joueur français. Tonique, pertinent en deux touches de balle maxi et appliqué sur toutes ses balles en hauteur. En revanche, il a trouvé le moyen de se tordre de douleur sur un contact avec un Japonais. AVEC UN JAPONAIS !

Ribéry (7) : Son match sonnait comme un appel : « Là, je trottine, mais si je veux, je suis l’homme du match mardi prochain. » OK, reste à le prouver.

Gonalons (5) : Une action pour s’illustrer. Une récupération de balle facile où il tente alors la frappe de loin. C’était bien raté. Il aurait gagné à ne pas dépasser son rôle, il aurait ainsi pu se planquer derrière l’entraîneur.

Gomis (5) : « Il y a ceux qui savent qu'ils joueront mardi et qui ne veulent pas se blesser. Et il y a ceux qui savent qu'ils ne joueront pas et qui ne sont pas motivés » , dixit Wenger. Est-ce qu’on a vraiment besoin de vous dire dans quelle catégorie se trouve Bafé ?

Sinon, petit message personnel à l'intention de Mike Havenaar, l'attaquant de l'équipe du Japon : c'est bon, Ashton Kutcher, on t'a reconnu. Tu peux nous dire maintenant ce que tu fous avec l'équipe du Japon. C'est quoi, une nouvelle realTV ?

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
La gifle allemande