1. // Dopage

Changer la détection du dopage

0 0
La demande vient du syndicat international des footballeurs professionnels (FIFPro), après la suspension des cinq joueurs mexicains chez qui on a trouvé des restes de clenbuterol, une substance interdite, dans l'urine.

Le syndicat remet en cause le règlement, et souhaite qu'il soit modifié. L'idée est que cette substance améliore effectivement la performance du sportif quand il la consomme en grande quantité. Mais à faible dose elle a très peu d'effet, et peut se trouver dans des produits alimentaires consommés par n'importe qui.

« L'objectif est de punir les vrais tricheurs, et pas ceux ayant eu la malchance de consommer de la viande ou des suppléments alimentaires contaminés » , a déclaré Wil van Megen, l'avocat du syndicat.

Les Mexicains avaient donc juste forcé sur l'entrecôte, rien de méchant.

LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Pastore très demandé
0 0