1. //
  2. // Championship
  3. // Play-offs
  4. // 1/2 finales

Championship : Quatre prétendants pour un fauteuil

Avec Bournemouth et Watford déjà assurés de monter en Premier League, il ne reste plus qu'un billet pour l'accession en première division. Il se disputera entre les quatre barragistes : Norwich, Middlesbrough, Brentford et Ipswich Town.

Modififié
76 3

Norwich (3e)

Après trois saisons consécutives dans l'élite, les Canaries retrouvaient l'antichambre de la Premier League. Après un bon début de saison avec notamment sept victoires sur les neuf premiers matchs, la machine s'est enrayée du côté de Carrow Road. En janvier, exit Neil Adams et in Alex Neil. L'électrochoc s'est fait immédiatement avec une superbe remontée au classement malgré deux couacs face à Wigan et plus récemment face à Boro, qui les privent d'une des deux premières places du championnat.

  • Le point fort : Un effectif conservé en grande partie
    Si la descente a fait mal à Norwich, les Canaries ont réussi à garder l'ossature de l'équipe durant cette saison de Championship. John Ruddy, Russell Martin, Nathan Redmond… Ils sont passés d'une saison compliquée en Premier League à une année plus calme en Championship. C'est souvent le plus dur pour une équipe qui descend : remonter dans l'immédiat. Ils ont aussi fait une excellente addition en attaque en la personne de Cameron Jerome, qui revit après son passage à Crystal Palace.

  • Le joueur : Cameron Jerome
    À 28 ans, Cameron Jerome est en train de se faire une nouvelle jeunesse. Après seulement 2 petits buts marqués la saison dernière avec Palace, il en est actuellement à 19 avec les Canaries. Son meilleur total de buts depuis la saison 2005-2006 avec Cardiff en Championship. Ça commençait à faire long.

  • Pourcentage de chance que Norwich monte en Premier League : 40 %
    L'expérience va et doit parler. Sur la double confrontation face à Ipswich, ça ne devrait pas leur poser trop de problèmes. Attention tout de même, car ça reste un derby.

    Middlesbrough (4e)

    Douzième la saison dernière pour la première année d'Aitor Karanka sur le banc, Middelsbrough avait clairement pour objectif de retrouver la Premier League, six ans après l'avoir quittée. Auteur d'une très bonne saison, Boro a craqué sur la fin, avec une défaite face à Fulham et un match nul face à Brighton lors de la dernière journée. Avant ces deux matchs, les pensionnaires du Riverside Stadium étaient dans les deux premiers du classement. Au vu de la fin de saison, on peut se poser des questions sur la fraîcheur de l'effectif de Boro. La première étape face à Brentford devrait être une formalité, tant la domination lors de la double confrontation était énorme. Mais sur deux matchs, tout peut arriver.

  • Le point fort : La jeunesse au pouvoir
    Et si l'insouciance de cette équipe la menait en Premier League ? Certes, Boro marque très peu de buts, seulement 68 cette saison, loin des 98 de Bournemouth par exemple, mais Boro possède la meilleure défense de Championship avec une moyenne de moins d'un but par match encaissé. Derrière, avec des joueurs comme Daniel Ayala ou encore George Friend, ça tient, et devant, avec la pépite Bamford, c'est tout aussi gracieux.

  • Le joueur : Patrick Bamford
    Élu joueur de l'année en Championship, Patrick Bamford est la révélation de cette saison. Prêté par Chelsea cette saison grâce aux bonnes relations entre Karanka et Mourinho, le joueur de 21 ans, buteur à 19 reprises, est l'homme en forme de cette fin de saison. Nul doute que si Boro ne monte pas en Premier League, Mourinho pourrait faire quelque chose de bien avec lui.

  • Pourcentage de chances que Boro monte en Premier League : 30 %

    Brentford (5e)

    C'est l'une des surprises de cette saison. Promus de League One l'an passé avec Wolverhampton, les Bees ont piqué du monde cette saison. Dans la continuité de leur très bon exercice précédent, l'ancienne équipe de Wojciech Szczęsny a obtenu son ticket pour les play-offs lors de la dernière journée, profitant de la défaite de Derby County pour les éjecter du top 6 et en ayant une meilleure différence de buts que… Wolverhampton, champion de League One la saison dernière.

  • Le point fort : Rien à perdre
    Personne ne les attendait à ce niveau-là dès cette saison, les joueurs de Brentford n'ont « rien » à perdre. Attention tout de même à cette baisse de régime en fin de saison, parce qu'en face, c'est Boro qui les attend. Après les deux confrontations perdues cette saison, l'équipe entraînée par Mark Warburton est prévenue.

  • Le joueur : Andre Gray
    C'est la belle histoire de la saison. L'année dernière, cet attaquant jouait en Conference League à Luton et a été acheté par les Bees. Oui, pas en professionnel, mais en semi-pro, la D5. Pas forcément la recrue phare, mais une recrue d'addition. Pourtant, Andre Gray s'est régalé avec Brentford, avec 16 buts pour sa première saison professionnelle. Une carrière lancée à 24 ans, c'est beau.

  • Pourcentage de chances que Brentford monte en Premier League : 10 %
    Déjà, être arrivé à ce niveau-là dès leur première saison en Championship, c'est exceptionnel. Mais on ne donne pas cher de la peau des Bees lors de ces play-offs.

    Ipswich Town (6e)

    Encore une progression pour les Tractor Boys ! 9e la saison passée sous les ordres de Mick McCarthy, Ipswich va jouer les play offs grâce notamment à une très bonne première partie de saison. C'est simple : d'août à janvier, seulement trois défaites. De janvier à aujourd'hui, c'est neuf défaites, dont une face à Blackburn en fin de parcours. Mais grâce à sa très bonne attaque, Ipswich devient le détenteur du record de participations en play offs (8). Pour seulement une accession en Premier League.

  • Le point fort : Le kick and rush
    La saison dernière, West Ham a survécu en Premier League avec le kick and rush. Cette saison, le jeu des Tractor Boys est basé sur des longs ballons, qui alimentent le trio d'attaquants Murphy – Sears - McGoldrick. Face à Norwich, qui a gagné les deux confrontations, il faudra sûrement changer de tactique pour passer ces demi-finales.

  • Le joueur : Daryl Murphy
    C'est le chouchou d'Ipswich Town. Meilleur buteur du championnat avec 25 buts et élu dans l'équipe type du championnat, cet international irlandais veut retrouver le haut niveau et surtout la Premier League qu'il a connue avec Sunderland il y a presque 10 ans.

  • Pourcentage de chances qu'Ipswich monte en Premier League : 20 %
    Si Ipswich ne change pas ses habitudes d'aller en play-offs pour perdre, ça risque d'être assez compliqué. Surtout qu'en face, c'est Norwich.


    Par Babacar Sall
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    @Ari toi qui suit beaucoup la D2 Anglaise , j'attends ton avis sur les capacités de Bamford a s'imposer en PL la saison prochaine ?
    Calle Infierno Niveau : District
    Perso, ça ferait plaisir de revoir Boro' en PL, ils collectionnaient les joueurs en pré-retraites lors de leurs dernières années au plus haut niveau.

    Sinon, pas un petit article sur Bournemouth qui a choqué tout le monde? Ou bien si quelqu'un pouvait faire péter un lien...
    come on borough!
    l'épopée 2006 était juste cool! viduka, queudrue (oui queudrue!) Downing quand c'était censé être la future star anglais !
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    76 3