1. // Angleterre – Championship
  2. // Analyse

Championship : le championnat le plus excitant du moment ?

Focus sur la deuxième division anglaise et son très gros suspense en haut de classement, avec un top 5 qui se tient en 1 point seulement ! La lutte pour la montée est hyper belle avec des candidats aux profils très différents. État des forces en présence.

Modififié
3k 23
Les défenseurs acharnés de la Ligue 1 face aux autres grands championnats européens avancent cet argument de poids : en France, au moins, il y a du suspense jusqu'au bout presque à chaque saison. Niveau homogénéité en tête du classement, cela dit, notre bonne vieille élite hexagonale est actuellement battue par le Championship anglais. Dans la D2 d'outre-Manche, après 36 journées disputées d'un marathon qui en compte 46 au total (sans compter les play-offs !), quatre équipes se retrouvent en tête avec le même nombre de points et la cinquième qui suit juste derrière n'accuse qu'une petite unité de retard ! Avec 66 points, Bournemouth n'occupe le fauteuil de leader que grâce à sa différence de buts de +35, devançant Derby County (66 pts, +29), Watford (66 pts, +28), Middlesbrough (66 pts, +28 aussi) et Norwich (65 pts, +31). Une telle densité à ce moment si tardif de la saison, c'est du jamais vu, avec un enjeu fort : la quête des deux premières places finales, synonymes de promotion directe pour la très lucrative Premier League, sachant qu'ensuite les places 3 à 6 se disputent des play-offs avec un troisième ticket pour l'élite. Au classement, on a donc ce top 5 extrêmement serré, suivi en plus de pas si loin par deux promus, l'étonnant Brentford (6e avec 62 pts) et le renaissant Wolverhampton (8e, 58 pts), avec Ispwich intercalé (7e, 61 pts). Mais intéressons nous déjà à ce cinq majeur aux profils si différents.

Bournemouth, la meilleure attaque

Bournemouth tout d'abord, un leader qui a déjà passé 13 journées en tête du classement depuis le début de saison et qui n'a pas quitté le top 5 depuis la 14e journée. Il est le seul club des cinq à n'avoir jamais connu la première division. Son championnat de prédilection si on regarde dans le rétro, ce serait même plutôt la troisième div', les Cherries n'ayant fait leur réapparition au deuxième échelon du foot anglais – un stade qu'ils n'ont d'ailleurs que très peu connu par le passé – que depuis 2013. Le club de la côte sud est codétenu depuis 2011 par un businessman russe, mais doit surtout sa réussite sportive actuelle au travail remarquable réalisé par le très coté entraîneur Eddie Howe, 37 ans, qui devrait très vite avoir l'opportunité de tenter l'aventure de la Premier League, avec Bournemouth ou une autre écurie. Niveau effectif, il apparaît bien équilibré entre des joueurs d'expérience (Artur Boruc, le Français Yann Kermorgant, auteur de la meilleure saison de sa carrière…) et des jeunes qui montent tels que Calum Wilson (23 ans, 15 buts, 11 passes décisives) et Matt Ritchie (25 ans, 11 buts, 12 passes), qui permettent à l'équipe d'afficher la meilleure attaque du championnat.

Derby County, le meilleur public

L'actuel deuxième au classement aimerait effacer des mémoires sa très sale dernière saison passée en Premier League. C'était en 2007/2008, avec 11 misérables points glanés en 38 journées… La destinée du club du légendaire Brian Clough a été confiée à un nouvel entraîneur de talent en la personne de Steve McLaren, l'ex-éphémère sélectionneur national. Arrivé chez les Rams en 2013, il dispose peut-être bien sur le papier de l'équipe la plus bourrée de talents : Chris Martin, Will Hugues, Craig Bryson, Tom Ince, Jamie Ward… Elle s'est bien remise de son échec en finale des play-offs l'an dernier et n'a plus quitté le top 5 du classement depuis la 10e journée. Attention néanmoins à sa forme du moment, un poil inquiétante : trois matchs de rang sans victoire. Derby County possède en tout cas le meilleur public de Championship avec près de 29 000 spectateurs de moyenne à domicile. Dans le money time, ça peut aider.

Watford, le meilleur duo offensif

Des cinq équipes de tête, Watford est certainement la plus discrète, avec seulement deux rapides incursions en tant que leader à l'automne et depuis une position un peu en retrait, le plus souvent autour de la cinquième, sixième place. En langage cycliste, on appelle ça sucer les roues et ça s'avère assez souvent efficace. Les Hornets chers à Elton John possèdent un effectif très international avec à sa tête un entraîneur serbe, Slavisa Jokanović, qui a remplacé en cours de saison Billy McKinlay, débauché par David Moyes qui en a fait son assistant à la Real Sociedad. Deuxième équipe au classement de l'offensive derrière Bournemouth, Watford possède le duo d'attaque le plus prolifique, constitué d'Odion Ighalo (17 buts) et de Troy Deeney (16 buts). Sa dernière apparition en Premier League remonte à 2007. Ça commence à dater...

Middlesbrough, la meilleure défense

Auteur d'un solide parcours en FA Cup qui s'est terminé mi-février face à Arsenal, Middlesbrough se concentre désormais sur son objectif remontée en élite, quittée pour la dernière fois en 2009. La force principale de cette équipe, c'est la défense, la meilleure de Championship avec seulement 26 buts encaissés par le gardien vétéran grec Dimitrios Konstantopoulos. Offensivement, il y a du beau monde avec la présence notamment du Belge Jelle Vossen, de l'Espagnol Kike ou du prometteur Patrick Bamford, 11 réalisations. Mais la star montante de Middlesbrough ne se trouve pas sur la pelouse, mais sur le banc : Aitor Karanka, qui a appris le métier au contact d'un certain José Mourinho, dont il était l'assistant au Real Madrid entre 2010 et 2013. A priori, le garçon a bien retenu ses leçons de pragmatisme et d'efficacité…

Norwich, l'ambitieux relégué

Des trois relégués, Norwich est le seul à pouvoir espérer retrouver la Premier League un an après l'avoir quittée, Cardiff se trouvant englué dans le milieu du classement et Fulham naviguant dangereusement aux abords de la zone rouge. Les Canaris disposent encore d'un gros budget, héritage de son passé récent en élite, et son effectif a plutôt belle gueule, depuis le portier John Ruddy jusqu'aux attaquants Cameron Jerome, Gary Hooper et Lewis Grabban. Un nouvel entraîneur est arrivé cet hiver : le très jeune Écossais Alex Neil, faiseur de miracle pour ses débuts sur un banc avec Hamilton Academical et qui a amené avec lui le méconnu Français Anthony Andreu. Norwich va recevoir samedi après-midi Derby County dans son stade de Carrow Road pour le choc de la 37e journée. Vivement qu'elle arrive. Et vivement les suivantes.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 1
Merci pour cet article sur un championnat fascinant !

A noter que niveau lutte pour le maintien, c'est un peu moins serré cette année : il y a en effet 8 points entre le Fulham de Bryan Ruiz, premier non-relégable, et Wigan, Millwall et 17 avec Blackpool.
Merci Regis.

Cette saison, le Champo est vraiment hyper passionnant même si je suis un peu déçu que la bataille pour la descente soit déjà jouée, Millwall, Wigan et Blackpool se traînant 8 points derrière.

Par contre quelaues précisions:
- Bournemouth, le danger vient de partout et pas que des cités, des milieux comme Pugh et Harry Arter marquent régulièrement sans oublier Bret Pittman, un mec rodé aux divisions inférieures anglaises.
- Norwich a l'effectif le plus talentueux à mon humble avis. Wiliams était une chèvre finie mais l'arrivée d'Alex Neil les a remis sur le droit chemin. Lewis Grabban est blessé jusqu'en fin de saison mais les bons vieux Cameron Jerome et Gary Hooper font le taf, bien soutenus par deux milieux buteurs: Bradley Johnson produit de Leeds et Johnny Howson.
-Ighalo c'est la hype mais en début de saison c'est Vydra qui claquait comme un porc à Watford. Sur le papier c'est pas mal même si je trouve que cela manque de solidité derrière par rapport aux autres équipes. L'équipe joue parfois en 3-5-2 avec deux vrais milieux (Layun et Paredes pu Anya) et cela donne souvent des scores de baby foot.
- J'aurais plus cité Adomah que Jelle Vossen qui est vraiment pas terrible. Leadbitter au milieu rayonne également, le mec en est à plus de 10 buts, un peu comme si Flo Balmont claquait 15 pions en Ligue 1.

Il est fou ce championnat, personne ne veut s'évader en tête et les gros lâchent des points dans des circonstances improbables comme Norwich qui perd à domicile contre Wigan qui prépare la descente depuis pourtant deux mois ou Boro qui perd contre Leeds (faites un article sur Alex Mowatt svp).

Je m'arrête car je peux en parler des heures (et non je ne fais pas de diner avec vos copains).

PS: pour ceux que les divisions anglaises intéressent, faites vous le football league show de la BBC en streaming.
Note : 5
Message posté par AriGold


PS: pour ceux que les divisions anglaises intéressent, faites vous le football league show de la BBC en streaming.



Pour le regarder en entier, le Football League Show, faut être motivé : tous les buts (et pas mal de moyens formats) de tous les matches de League anglais, sur une chaîne publique, ça fait rêver, même avec Steve "endive" Claridge en consultant.
Message posté par ouam


Pour le regarder en entier, le Football League Show, faut être motivé : tous les buts (et pas mal de moyens formats) de tous les matches de League anglais, sur une chaîne publique, ça fait rêver, même avec Steve "endive" Claridge en consultant.



Mon petit kiff du dimanche.
Je préfère quand Leroy Rosenior est invité, Claridge est insupportable de bon sentiment.

On risque d'avoir Holloway sur le plateau bientôt, il va avoir du temps le machin.
Régis Delanoë Niveau : DHR
Merci AriGold pour le message et pour le complément d'infos. C'est clair qu'il y aurait eu matière à faire un papier spécifique pour chacune de ces cinq équipes tellement il y a à dire mais j'ai choisi d'être synthétique :)
Et pour Jelle Vossen, je concède un manque d'objectivité, j'étais un grand fan du temps où il évoluait en Belgique !
saddam_usain_bolt Niveau : DHR
Message posté par ouam


Pour le regarder en entier, le Football League Show, faut être motivé : tous les buts (et pas mal de moyens formats) de tous les matches de League anglais, sur une chaîne publique, ça fait rêver, même avec Steve "endive" Claridge en consultant.



C'est surtout l'heure de diffusion qui me rebute : dans la nuit de samedi à dimanche à 1h30 du mat. Ou alors faut se lever tôt dimanche ^^
gaiusbaltar Niveau : DHR
Bournemouth rien que pour le côté inédit ce serait bien qu'il parvienne à tenir la cadence.
C'est avec cette division-là qu'on voit encore ce qu'est le foot anglais pré-Premier League.
petit pincement au coeur pour Milwall, New Cross la jeunesse tout ça...
Message posté par saddam_usain_bolt


C'est surtout l'heure de diffusion qui me rebute : dans la nuit de samedi à dimanche à 1h30 du mat. Ou alors faut se lever tôt dimanche ^^


BBC I Player les mecs :)

@Regis
Oui je comprends, c'est pour cela que je n'ai même pas fait mon vieux con quand j'ai vu qu'on avait écarté le Ipswich de Mc Carthy et cette sympathique équipe de Brendtford de la course.

Merci encore, ça fait plaisir de lire un peu sur ce championnat haletant. Si t'es en cours d'inspiration, la nouvelle génération de Leeds emmenée par Redfearn, les méthodes de gestion Duchatelet à Charlton, la chute de Wigan, les débuts d'Hasselbaink en League 2, le phénomène MK Dons (spin off de l'ancien Wimbledon) ou un article sur les jeunes coaches anglais seraient intéressants. Bon assez divagué, je vais bosser!
Merci pour ce beau papier sur un championnat bien méconnu en France et pourtant fort attrayant ! La championship regorge de talents, de clubs mythiques et de stades comme on les aime !
ça serait sympa de voir aussi plus d'articles sur les clubs de seconde zone de Premier League (West Ham, West Brom, QPR...)



Note : 2
Message posté par saddam_usain_bolt


C'est surtout l'heure de diffusion qui me rebute : dans la nuit de samedi à dimanche à 1h30 du mat. Ou alors faut se lever tôt dimanche ^^


Comme dit Ari, BBC iplayer si t'as un VPN (pas accessible en France sinon) ou alors, comme pour Match of the Day, dispo en torrent HD chez ton buraliste habituel (kickass & compagnie), soit le soir même, soit le lundi.

@Ari : J'aime bien Rosenior, mais j'ai toujours bien aimé son fils, il a une classe folle pour un latéral. Holloway ce serait bien plus drôle que Claridge, j'avoue. Si Shearer pouvait dégager de MotD aussi, le mec détruit sa légende émission après émission.

Le pari manqué de Blackpool (qui a commencé la saison avec 8 pros et sans gardiens) est triste à suivre, sinon.
@Ouam

Rosenior est encore a Hull?
Lui et Curtis Davies m'avaient tape dans l'oeil l'an dernier.
J'en etais limite a les vouloir a l'Emirates en tant que joueurs d'appoint (je crois que le fils Rosenior sort de l'academy des Spurs cependant mais je suis vraiemtn pas sur).

C'est surement pour ca que je bosserai jamais dans le foot d'ailleurs.
Message posté par AriGold
@Ouam

Rosenior est encore a Hull?
Lui et Curtis Davies m'avaient tape dans l'oeil l'an dernier.
J'en etais limite a les vouloir a l'Emirates en tant que joueurs d'appoint (je crois que le fils Rosenior sort de l'academy des Spurs cependant mais je suis vraiemtn pas sur).

C'est surement pour ca que je bosserai jamais dans le foot d'ailleurs.


Aux dernières nouvelles, oui. Curtis Davies quand t'as Mertesacker c'est suicidaire, par contre, les mêmes défauts sans les qualités :)
Je crois que c'est Bristol, Rosenior, à peu près la même époque que Leroy Lita (tiens, encore une carrière qui n'a pas tenu ses promesses). Et vous en avez pas besoin, rappelez juste Jenkinson qui fait une super saison !
Comment se fait-il que Fulham se retrouve dans une telle situation après de longues années en BPL ?
Millwall! You are going down!!!
@Klinch

Felix Magath si je devais resumer.
Le mec a plombe le club avec un depart catastrophique et un recrutement plethorique.
L'equipe est trop desequilibree entre gros salaires revant de se barrer (Amorebieta, Rodallega, Ruiz), jeunes du centre talentueux mais trop experimentes (Woodrow, Grimmer, Roberts, Burn, Bettinelli, Dembele) et recrutements rates (Mc Cormack ou le joueur le plus cher de l'histoire du Champo, Matt Smith degage en pret a Bristol direct, Kiraly, un allemand derriere dont j'ai oublie le nom, Chihi, Vosser).

Kit Symmons l'ancien boss de l'academy rebatit. Avec la qualite du centre, l'argent du proprio et quelques joueurs d'experience (comme Scott Parker le capitaine), le club pourrait aller voir plus haut l'an prochain.
@AriGold

Ah oui je vois. Merci pour ton éclairage ! Cela me paraissait étonnant à la vue des joueurs présent dans l'effectif.

Je ne suis que très peu ce championnat mais il est vrai que ça a l'air très intéressant et que le sprint final peut le rendre attractif.

(Et sinon, merci SoFoot de me mettre le logo de l'OL, en tant que supporter montpelliérain, j'apprécie).
Ari, c'est plus une passion a ce stade, c'est une obsession ! C'est intéressant de te lire en tout cas. Tout comme l'article.
Le coup de moins bien de Derby ne pourrait il pas aussi venir du fait que Liverpool ait décidé de rapatrier Jordon Ibe ? Je vous avoue que je mate pas spécialement la Football League, mais ceci peut expliquer cela. Parce que si je dis pas de bêtises, Derby avait une confortable avance sur son dauphin à un moment.
gaiusbaltar Niveau : DHR
Message posté par Stoichkov
Millwall! You are going down!!!


un moment de faiblesse ça arrive à tout le monde tu sais Hristo
@ladinho

Je dirais non car Ince fait mieux le taf qu'Ibe.
Je dirais que la blessure de Chris Martin et la baisse de forme de Bent est en train de leur peser.
Ils traversent egalement une periode de malchance ahurissante comme ce week end contre Birmingham ou ils prennent des buts debiles aux 92 et 94eme apres avoir mene 2-0.

L'an dernier ils meritaient tellement de monter quand on voit la lecon de football donnee a QPR en finale de barrages simplement gachee par un manque d'efficacite ahurissant.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3k 23