En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. // Angleterre – Championship
  2. // Analyse

Championship : le championnat le plus excitant du moment ?

Focus sur la deuxième division anglaise et son très gros suspense en haut de classement, avec un top 5 qui se tient en 1 point seulement ! La lutte pour la montée est hyper belle avec des candidats aux profils très différents. État des forces en présence.

Modififié
Les défenseurs acharnés de la Ligue 1 face aux autres grands championnats européens avancent cet argument de poids : en France, au moins, il y a du suspense jusqu'au bout presque à chaque saison. Niveau homogénéité en tête du classement, cela dit, notre bonne vieille élite hexagonale est actuellement battue par le Championship anglais. Dans la D2 d'outre-Manche, après 36 journées disputées d'un marathon qui en compte 46 au total (sans compter les play-offs !), quatre équipes se retrouvent en tête avec le même nombre de points et la cinquième qui suit juste derrière n'accuse qu'une petite unité de retard ! Avec 66 points, Bournemouth n'occupe le fauteuil de leader que grâce à sa différence de buts de +35, devançant Derby County (66 pts, +29), Watford (66 pts, +28), Middlesbrough (66 pts, +28 aussi) et Norwich (65 pts, +31). Une telle densité à ce moment si tardif de la saison, c'est du jamais vu, avec un enjeu fort : la quête des deux premières places finales, synonymes de promotion directe pour la très lucrative Premier League, sachant qu'ensuite les places 3 à 6 se disputent des play-offs avec un troisième ticket pour l'élite. Au classement, on a donc ce top 5 extrêmement serré, suivi en plus de pas si loin par deux promus, l'étonnant Brentford (6e avec 62 pts) et le renaissant Wolverhampton (8e, 58 pts), avec Ispwich intercalé (7e, 61 pts). Mais intéressons nous déjà à ce cinq majeur aux profils si différents.

Bournemouth, la meilleure attaque

Bournemouth tout d'abord, un leader qui a déjà passé 13 journées en tête du classement depuis le début de saison et qui n'a pas quitté le top 5 depuis la 14e journée. Il est le seul club des cinq à n'avoir jamais connu la première division. Son championnat de prédilection si on regarde dans le rétro, ce serait même plutôt la troisième div', les Cherries n'ayant fait leur réapparition au deuxième échelon du foot anglais – un stade qu'ils n'ont d'ailleurs que très peu connu par le passé – que depuis 2013. Le club de la côte sud est codétenu depuis 2011 par un businessman russe, mais doit surtout sa réussite sportive actuelle au travail remarquable réalisé par le très coté entraîneur Eddie Howe, 37 ans, qui devrait très vite avoir l'opportunité de tenter l'aventure de la Premier League, avec Bournemouth ou une autre écurie. Niveau effectif, il apparaît bien équilibré entre des joueurs d'expérience (Artur Boruc, le Français Yann Kermorgant, auteur de la meilleure saison de sa carrière…) et des jeunes qui montent tels que Calum Wilson (23 ans, 15 buts, 11 passes décisives) et Matt Ritchie (25 ans, 11 buts, 12 passes), qui permettent à l'équipe d'afficher la meilleure attaque du championnat.

Derby County, le meilleur public

L'actuel deuxième au classement aimerait effacer des mémoires sa très sale dernière saison passée en Premier League. C'était en 2007/2008, avec 11 misérables points glanés en 38 journées… La destinée du club du légendaire Brian Clough a été confiée à un nouvel entraîneur de talent en la personne de Steve McLaren, l'ex-éphémère sélectionneur national. Arrivé chez les Rams en 2013, il dispose peut-être bien sur le papier de l'équipe la plus bourrée de talents : Chris Martin, Will Hugues, Craig Bryson, Tom Ince, Jamie Ward… Elle s'est bien remise de son échec en finale des play-offs l'an dernier et n'a plus quitté le top 5 du classement depuis la 10e journée. Attention néanmoins à sa forme du moment, un poil inquiétante : trois matchs de rang sans victoire. Derby County possède en tout cas le meilleur public de Championship avec près de 29 000 spectateurs de moyenne à domicile. Dans le money time, ça peut aider.

Watford, le meilleur duo offensif

Des cinq équipes de tête, Watford est certainement la plus discrète, avec seulement deux rapides incursions en tant que leader à l'automne et depuis une position un peu en retrait, le plus souvent autour de la cinquième, sixième place. En langage cycliste, on appelle ça sucer les roues et ça s'avère assez souvent efficace. Les Hornets chers à Elton John possèdent un effectif très international avec à sa tête un entraîneur serbe, Slavisa Jokanović, qui a remplacé en cours de saison Billy McKinlay, débauché par David Moyes qui en a fait son assistant à la Real Sociedad. Deuxième équipe au classement de l'offensive derrière Bournemouth, Watford possède le duo d'attaque le plus prolifique, constitué d'Odion Ighalo (17 buts) et de Troy Deeney (16 buts). Sa dernière apparition en Premier League remonte à 2007. Ça commence à dater...

Middlesbrough, la meilleure défense

Auteur d'un solide parcours en FA Cup qui s'est terminé mi-février face à Arsenal, Middlesbrough se concentre désormais sur son objectif remontée en élite, quittée pour la dernière fois en 2009. La force principale de cette équipe, c'est la défense, la meilleure de Championship avec seulement 26 buts encaissés par le gardien vétéran grec Dimitrios Konstantopoulos. Offensivement, il y a du beau monde avec la présence notamment du Belge Jelle Vossen, de l'Espagnol Kike ou du prometteur Patrick Bamford, 11 réalisations. Mais la star montante de Middlesbrough ne se trouve pas sur la pelouse, mais sur le banc : Aitor Karanka, qui a appris le métier au contact d'un certain José Mourinho, dont il était l'assistant au Real Madrid entre 2010 et 2013. A priori, le garçon a bien retenu ses leçons de pragmatisme et d'efficacité…

Norwich, l'ambitieux relégué

Des trois relégués, Norwich est le seul à pouvoir espérer retrouver la Premier League un an après l'avoir quittée, Cardiff se trouvant englué dans le milieu du classement et Fulham naviguant dangereusement aux abords de la zone rouge. Les Canaris disposent encore d'un gros budget, héritage de son passé récent en élite, et son effectif a plutôt belle gueule, depuis le portier John Ruddy jusqu'aux attaquants Cameron Jerome, Gary Hooper et Lewis Grabban. Un nouvel entraîneur est arrivé cet hiver : le très jeune Écossais Alex Neil, faiseur de miracle pour ses débuts sur un banc avec Hamilton Academical et qui a amené avec lui le méconnu Français Anthony Andreu. Norwich va recevoir samedi après-midi Derby County dans son stade de Carrow Road pour le choc de la 37e journée. Vivement qu'elle arrive. Et vivement les suivantes.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 25
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17