Championnats mineurs européens : le bilan de mi-saison

À mi-parcours, Anderlecht, le Celtic, le Shakhtar et l’Olympiakos semblent bien partis pour conserver leur titre. La lutte s’annonce en revanche nettement plus serrée aux Pays-Bas, en Suisse, en Russie et en Turquie. Le point complet.

Modififié
4 16
Belgique – Jupiler Pro League

Grâce à 9 victoires consécutives, Anderlecht a fait le break en haut de classement. Suivent deux formations qui continuent de surprendre : Zulte-Waregem et Lokeren. Les outsiders FC Bruges, Genk et le Standard de Liège complètent actuellement le groupe de 6 susceptibles de disputer les play-offs en seconde partie de saison. Dans le bas du classement, le promu Charleroi s’en tire pour l’instant plutôt honnêtement et semble bien parti pour réussir son opération maintien en élite. Deux matchs sont encore au programme ce soir – Standard face à Beerschot et Anderlecht face à Lierse – avant une trêve de trois semaines.

Pays-Bas – Eredivisie

Jolie baston en tête, le PSV et Twente se tirant la bourre avec 40 points chacun. Le premier club nommé mise sur son attaque de taré (60 buts en 18 journées, prends ça Messi), le second sur la meilleure défense du pays. L’Ajax et le Feyenoord sont en embuscade trois points derrière, tandis que le Vitesse Arnhem du serial buteur Wilfried Bony commence à rentrer gentiment dans le rang. En bas de tableau, c’est la lose pour AZ et Heerenveen, déjà complètement largués et qui vont même devoir faire gaffe à ne pas sombrer dans la zone de relégation…

Écosse – Scottish Premier League

Bien que peu concerné par le faible championnat d’Écosse, le Celtic déroule sans souci et peut déjà commencer à préparer la double opposition face à la Juventus pour le compte de la Ligue des champions. Il a suffi de cinq victoires de suite, série en cours, pour prendre une confortable avance au classement sur les faire-valoir que sont Motherwell, Hibernian, Aberdeen ou Inverness. Heart est au plus mal, avec un mauvais classement et surtout de grosses galères d’argent. Les supporters ont beau mettre la main au larfeuille, ça ne devrait pas suffire sur le long terme… Quant aux Rangers, ils comptent déjà 12 points d’avance sur la concurrence en Third Division. L’opération reconquête commence donc plutôt bien. Allez, après cette saison, il ne devrait y avoir plus que deux montées à assurer pour retrouver l’élite !

Suisse – Super League

En tête depuis 8 journées, les Grasshoppers de Zürich n’ont pas de quoi être franchement sereins pour autant. Derrière en effet, le FC Bâle revient pleine balle – ah, ah –, porté par son duo de vétérans en attaque : Marco Streller meilleur buteur et Alex Frei déterminé à terminer sa carrière en beauté. Saint-Gall et Sion suivent au classement, formant un groupe de quatre largement devant la concurrence. Tout au fond, le Servette de Genève apparaît décroché et va avoir bien du mal à éviter la relégation, malgré un léger mieux au niveau des résultats lors des dernières semaines avant la trêve. La reprise est prévue début février avec tout de suite un choc des extrêmes au programme entre les Grasshoppers et le Servette.

Russie – Premier-Liga

La première moitié de saison du championnat russe s’est achevée début décembre pour ne reprendre qu’en mars. Il faut bien trois mois pour attendre que la météo locale se radoucisse un tant soit peu… Figé dans la glace, le podium provisoire a belle gueule, avec le CSKA comme représentant des formations moscovites, l’Anzhi en porte-parole des nouveaux riches et le Zénith en quête d’un troisième titre consécutif. Sixième, le Spartak a changé d’entraîneur il y a peu, l’Espagnol Unai Emery cédant sa place au débutant Valery Karpine. Sous la houlette de Dan Petrescu, le Dynamo se remet d’un début de saison calamiteux et pointe actuellement en milieu de tableau, dans la même zone que d’autres outsiders tels que le Rubin Kazan et le Lokomotiv Moscou.

Ukraine – Premier-Liga

En 18 journées, le Shakhtar Donetsk a signé un quasi sans-faute avec 17 victoires. Son seul accroc est intervenu mi-novembre face à l’Arsenal Kiev. Les trois autres formations friquées d’Ukraine sont à bonne distance, avec Dniepropetrovsk, le Dynamo Kiev et le Metalist Kharkov accusant respectivement un retard de 13, 14 et 15 points sur la tête. Au niveau des individualités, l’Arménien du Shakhtar Henrikh Mkhitaryan continue de surprendre, avec ses 18 buts et 7 passes décisives réussies depuis le début de saison.

Grèce – Superleague

En tête depuis la deuxième journée, le tenant du titre Olympiakos n’est pas franchement emmerdé par la concurrence… Une seule formation s’accroche – et encore, à bonne distance : le PAOK Salonique de Bertrand Robert, frère de. Derrière, c’est la misère, y compris pour le Panathinaikos. Le deuxième club le plus titré du pays en bave tellement financièrement qu’il souhaite jouer tous ses matchs en journée pour économiser ses projos… Triste. C’est pire encore pour l’autre club d’Athènes, l’AEK, qui se bat avec l’énergie du désespoir pour ne pas descendre en fin de saison. Il en va de sa survie.

Turquie – Süper Lig

En tête depuis la 3e journée, le Galatasaray n’est pourtant pas assuré de conserver son titre, puisque pointe en seconde position provisoire un revenant aux dents longues : le Beşiktaş, qui a résilié le contrat de Quaresma et serait chaud pour accueillir Nene à la place. Antalyaspor squatte la troisième place devant Fenerbahçe, qui vient de finir l’année 2012 par deux vilaines défaites. Bursaspor et Trabzonspor ne sont pas très loin derrière. Gros gadin en revanche pour Orduspor, club surprise du début de saison, qui n’a signé qu’une seule victoire lors des trois derniers mois.

Et ailleurs…

- À mi-saison, certains autres championnats mineurs européens sont déjà quasi joués. C’est le cas du Danemark avec Copenhague, de la Croatie avec le Dinamo Zagreb, de la Serbie avec le Partizan Belgrade, de la Roumanie avec le Steaua Bucarest, voire de l’Autriche avec l’Austria de Vienne, en passe de surprendre le grand favori Red Bull Salzbourg, grâce notamment aux 21 buts marqués en 20 matchs par la révélation Philipp Hosiner.

- Au final, il reste donc assez peu de pays où le suspense reste entier façon Ligue 1 française. C’est le cas quand même de la République tchèque, trois points seulement séparant Plzeň, Jablonec et le Sparta Prague. Belle lutte aussi au programme en Israël, les deux clubs de Tel Aviv, le Maccabi et l’Hapoël, se tenant en un seul point. Enfin, en Bulgarie, la bagarre est belle en haut de classement entre l’historique Levski Sofia et les nouveaux riches de Ludogorets.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

DTC-DMC même combat Niveau : CFA
J'aimerais bien que tu m'expliques le concept de championnat mineur très cher Régis Delanoë tiens... Surtout que la Ligue 1 ne figure pas dans ta liste et aurait certainement vocation à y être selon moi : et même davantage que certains championnats dits mineurs comme tu le dis si bien et que tu cites de façon assez scandaleuse, comme les Pays-bas pour ne citer qu'eux.

Mais encore faudrait-il savoir ce qu'est un championnat mineur...

Que prends-tu en compte? Le palmarès? La ferveur populaire? La culture foot? D'autres critères pour le moins subjectifs et qu'on ignore... Ce serait intéressant tiens que tu nous rédiges un article sur le concept de "championnat mineur". Je pense que ça serait intéressant et fort instructif. Je sens que certains en salivent déjà à l'avance : comme moi! Mais bon il va falloir se creuser un peu la tête pour ça...

D'ailleurs, je suis surpris que tu n'y aies pas inclus le Portugal, en plus de la France! Por qué??? ;-)
Pauvres Luxembourgeois, faudra attendre une page économique dans so foot pour qu'on parle de d'eux.
DTC-DMC même combat > Oupela inutile de t'enflammer ! Si le terme de "championnat mineur" te gêne, sache que je le trouve moi-même assez réducteur voire maladroit mais je n'ai pas trouvé plus commode jusqu'à présent, alors je fais avec.

Cette rubrique mensuelle qui existe depuis pas mal de temps a seulement pour modeste volonté de recenser l'actu des championnats européens non traités de manière régulière par SoFoot.com. Donc pas d'Angleterre, d'Allemagne, d'Espagne, d'Italie, de France ni de Portugal (qui a droit à son article spécial chaque semaine), mais les autres. Des championnats de qualité et intéressants comme les Pays-Bas mais qu'on ne peut malheureusement traiter de manière aussi soutenue que la Ligue 1 ou la Premier League par exemple. C'est certes court, il y aurait certes beaucoup plus à en dire mais c'est toujours mieux que pas mal d'autres sites qui n'en parlent pas du tout, non ?

Comme il s'agit des championnats au-delà du top 6 européen selon le classement UEFA, je les ai qualifié de "mineur", autant par opposition au terme "majeur" que par paresse, je te le concède...

Bref, bonne lecture quand même. Et si c'est le championnat néerlandais que tu suis tout particulièrement, je tâcherai d'en parler plus longuement et plus spécifiquement dans un article au cours de l'hiver, comme je l'ai déjà fait par le passé. Là présentement ce n'était pas le but, il était question de dresser un court bilan pays par pays à mi-saison.

Bien cordialement,
R.D
DTC DMC ça c'était vraiment une intervention inutile...
Et RD très intéressant d'avoir des nouvelles des championnats moins médiatisés (t'as vu dtc je te fais plaisir...)même si on aimerait en avoir plus!
Et te formalise pas de l'intervention de dtcdmc je pense qu'il a eu une mauvaise journée et il fallait qu'il casse quelqu'un...
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
@ agnostique

Clair que tes deux interventions, en revanche, sont d'une utilité sans nom!

@ Régis

Je ne remets pas en cause le fond de l'article, intéressant au demeurant (pour faire plaisir également à mon nouvel ami : t'as vu comme je te renvoie l'ascenseur? la classe non?), ce que je n'ai pas souligné dans mon intervention, il est vrai - et tu m'en vois désolé cher Régis -. Mais je t'avoue que le terme de championnat mineur est pour le moins malheureux en effet, eu égard à l'histoire de certains de ces championnats loins d'être et d'avoir été mineurs. Je sais que tu comprends ce que je te dis, à la lueur de ta réponse. Mais je n'aime pas ce terme que je trouve pour le moins déplacé pour ne pas dire choquant voire même condescendant quelque part.

On ne parle que de football certes mais dans le contexte du football je trouve que ça l'est...

Tu comprendras donc que je trouve "choquant" cet adjectif de mineurs accolé à des championnats qui n'auraient pas la même couverture médiatique que d'autres d'entre eux, et ce quelles qu'en soient les raisons. Bonnes ou mauvaises d'ailleurs.

Quant à ton passage suivant pour justifier ce terme : "Comme il s'agit des championnats au-delà du top 6 européen selon le classement UEFA, je les ai qualifié de "mineur", autant par opposition au terme "majeur" que par paresse, je te le concède...", cela veut-il dire que c'est évolutif concernant lesdits championnats concernés? D'autant que l'Ukraine et la Russie (plus riches que les Pays-Bas intercalés entre les deux) sont bien placés pour dépasser un jour certains des 6 premiers au classement...

Enfin bref, ils sont certes moins médiatisés (n'est-ce pas agnostique?) mais pas mineurs pour un sou si vous voulez mon avis. Après chacun est libre de penser ce qu'il veut.

Bonne continuation à toi Régis. D'autant que, comme tu l'auras compris et au risque de me répéter également, je ne remets en rien en cause ta rubrique.

@+
DTC,

Pas besoin d'aller bien loin pour observer que l'Eredivisie est encore un championnat mineur par antagonie avec les 5/6 championnats majeurs européens...
Pour en voir beaucoup de matchs (MCS, internet...) il faut vraiment être borné, ou amateur des championnats binaires (BBVA Liga style) pour voir que si l'Ajax, le PSV, le Feyenoord (bien que décevant ces dernières années) sont/ont été de grands clubs, + une surprise à choisir annuellement entre Alkmaar, Twente, Vitesse (malgré leurs glorieuses années), le reste de la division est quand même moyennasse.

OK les matchs sont sympas, mais bon, le niveau défensif est encore pire qu'en Liga...
On sent toute l'influence historique latente d'un Ajax 433 offensif dont le placement et le sérieux défensif n'ont jamais été la grande force planer sur cette ligue... Le niveau stratégique n'est intéressant qu'à partir du milieu de terrain, les lignes arrières ne comptent que quelques individualités intéressantes (les ex Buttner, Vertonghen; Moisander, Douglas, etc.), mais une faiblesse anémique collectivement et défensivement parlant...

Qui plus est, on peut également affirmer sans crainte que ces formations qui étaient autrefois des places fortes européennes sont quelque peu rentrées dans le rang et font tout de même beaucoup moins peur en 2012!

Donc oui si tu es tâtillon au point d'être "choqué" (ou faire semblant de l'être histoire de balancer des critiques gratuites et bancales sur la L1), c'est triste pour toi, mais c'est un peu parler pour ne rien dire!
ToreAndreFlo Niveau : District
Belle photo: Scott Brown, le mec qui prenait son bras pour Hollywood boulevard
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
@ haribolap

Tu as le droit de penser ce que tu veux mais je ne suis pas suis sûr que tu aies davantage la science infuse que moi si tant est que j'aie un jour eu l'impression ou même la prétention de l'avoir. Je ne donnais que mon avis sur un terme galvaudé qui pourrait évidemment s'appliquer à la Ligue 1 quoi que tu en penses, pour le coup...

Toujours est-il que tu me fais bien rigoler en m'assénant tes quatre vérités qui seraient incontestables (libre à toi de penser ce que tu veux et donc aux autres également - comme moi - de ne pas partager ton ou tes avis).

Quant à ta dernière remarque : "Donc oui si tu es tâtillon au point d'être "choqué" (ou faire semblant de l'être histoire de balancer des critiques gratuites et bancales sur la L1), c'est triste pour toi, mais c'est un peu parler pour ne rien dire!", au-delà du fait que j'estime avoir le droit de donner, moi aussi, mon avis et que tu as légitimement le droit de ne pas le partager, sache cependant que je pense que la Ligue 1 est en effet un championnat qu'on pourrait considérer comme "mineur" puisque c'est de ça dont il s'agit ici. Et le présent (sans parler du passé!) est la preuve évidente que ce que tu qualifies de "critiques gratuites et bancales sur la L1" sont pour le moins assez drôles à la lueur de ta "brillante analyse" de l'Eredivisie, par ailleurs.

Magnifiques au fait les prestations de Lille et Montpellier en Ligue des Champions cette année! Très bonne la Ligue 1, pas de doute là-dessus! Encore merci au PSG... Le PSG ou l'arbre qui cache la forêt qui n'a jamais été qu'un buisson, pour faire dans la métaphore. Et qui l'est plus que jamais, ne t'en déplaise! La Ligue 1, ben ouais c'est faible mec!
ToreAndreFlo Niveau : District
Le Servette de Genève a déjà essuyé 11 revers en 18 matchs -Ah, ah- Rendez leur Matt Moussilou!
putin!!! tu te serais assagi ?
DTC-DMC même combat c'est la toute premiere fois
que je suis entierement d'accord avec toi. les mayas
avaient donc raison.
Tiens ils ont oublié la ligue 1 dans les championnats mineurs ;o)
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
J'espère que ce n'est pas trop difficile à vivre VIERI, cela dit...

Salauds de Mayas!!! Ahahah!

Faut croire que c'est une nouvelle ère qui commence, en effet, puisque je suis même passé en positif - pour le moment! ;-) - : peut-être aussi grâce à toi! Comme quoi tout arrive... Il ne faut jamais désespérer dans la vie tu sais Bobo!
Excuses dtc mais l'"onanisme sémantique" ça ne m'a jamais paru utile...
Ici on ne sent pas un "mépris" se l'auteur il a juste utilisé le terme mineur par facilité et si on a un brin de recul on le voit tout de suite!
Alors pour une fois que so foot parle de ces championnats c'est pas la peine de la ramener façon "rageux"...
Après, comme toi, je ne supporte pas la façon qu'on la plupart des médias et amateurs de foot français de mépriser certains championnats alors que notre L1 est bien faiblarde. Mais là t'attaque surement un de seuls gars de so foot qui écris des articles sur ces championnat d'où ma réaction.
et en pologne, en ekstrakalasa, le Legia Warszawa (varsovie) a 4 points d'avance sur le deuxième Lech Poznan. Le champion 2011, le wisla cracovie est à la ramasse et vient de se prendre 4:1 à Lublin. Le champion en titre, Wroclaw est à 7 points du leader. Et le meilleur buteur avec 10 buts ets ... Daniel Ljuboja du Legia Varsovie ! Na zdrowie !!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 16