Chamakh, le Modem et A. Dolium

Modififié
0 0
Sur le site de notre partenaire StreetPress, l'ex-candidat du MoDem en Île-de-France, Alain Dolium tente d'expliquer pourquoi le MoDem (oui, oui ça existe toujours) est le parti des footballeurs. On y apprend aussi qu'il supporte les Pays-Bas et la Côte d'Ivoire, et qu'il aurait aimé joué au milieu. Rien d'étonnant pour un centriste du parti orange.

Alain Dolium, pourquoi le MoDem est-il le parti des footballeurs?

Vous connaissez l'expression: 0-0 la balle au centre ! Je pense que ça correspond bien au MoDem. Après je n'ai pas eu la chance de rencontrer Marouane Chamakh (le joueur était inscrit sur les listes du MoDem en Aquitaine, ndlr), qui est un joueur excellentissime. Il me fait penser à Zamorano, l'Hélicoptère! Je pense qu'il a trouvé au sein du MoDem, et notamment avec Jean Lassalle, une manière différente de faire de la politique. Et un projet progressiste et humaniste.

C'est aussi un joueur qui a souhaité partir en Angleterre pour jouer dans des clubs moyens et gagner plus d'argent...

Qui en tant que footballeur ne souhaiterait pas connaître la Premier League ? Vous avez des stades remplis, un public qui applaudit le geste défensif comme le geste offensif. Moi si j'avais un modeste conseil à lui donner ça serait d'aller dans un club qui soit à la hauteur de son talent immense. Arsenal me paraît être un très très bon club pour Marouane Chamakh.

Si vous étiez joueur de foot en tant que centriste, vous seriez forcément milieu de terrain. Quel joueur aimeriez vous être?

Moi j'ai joué milieu offensif. Celui qui me parle le plus aujourd'hui c'est Patrick Vieira.

Lire l'interview complète d'Alain Dolium sur StreetPress...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0