Chainrai, l'intérim de Pompey

Modififié
0 0
Le Honk-Kongais Balram Chainrai, via sa société Portpin, a pris le contrôle de 90% des actions du Saoudien Ali Al-Faraj, propriétaire du Portsmouth FC. Mais Chainrai, qui avait déjà prêté 20 millions d'euros en début de saison pour que le club anglais sorte la tête de l'eau, ne se considère pas pour autant comme le nouveau propriétaire de Pompey : « Je n'ai aucun intérêt à acheter Portsmouth et c'est complètement faux de dire que je suis le nouveau propriétaire du club. J'ai juste confisqué les actions des précédents propriétaires. Je ne connais rien à la façon de gérer un club de football. J'aime juste le jeu. Nous avons exercé notre droit de prendre le contrôle de ces actions et ainsi mettre dehors les précédents actionnaires. Cela ne fait que protéger les intérêts du club. Croyez-moi, quelqu'un d'autre viendra et achètera ce club. Nous parlons d'un club de Premier League quand même » (source South China Morning Post).

Entre les lignes, il faut simplement comprendre que Chainrai évite à Portsmouth de mettre la clé sous la porte... pour revendre ensuite le club.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Chamakh vote Arsenal
0 0