1. //
  2. //
  3. // Chadrac Akolo

Chadrac Akolo, un Léopard qui cherchait refuge

Né à Kinshasa, en République démocratique du Congo, Chadrac Akolo a récemment mis en colère une partie de la presse en Suisse. La raison ? Le joueur qui vient de signer à Stuttgart préfère défendre les couleurs de son pays natal qu’il a fui plutôt que celles de la Suisse, pays où il a trouvé refuge et qui lui a permis d’être footballeur.

Modififié
« Voici les remerciements de ce réfugié arrivé à quatorze ans, nourri, hébergé, soigné, formé en Suisse alors que son pays ne lui aurait jamais offert une chance pareille. Il fuit son pays, mais c'est celui-ci qu'il va remercier et non la Suisse. » Autant dire que le site LesObservateurs.ch n’a pas été très heureux d’apprendre que Chadrac Akolo préférait finalement défendre les couleurs de son pays d’origine, la République démocratique du Congo, plutôt que de son pays d’accueil, la Suisse. Et le site, reflet d’une droite conservatrice, flirte même parfois avec les limites du racisme. Il faut dire que la Suisse a généralement réussi à garder certains joueurs intéressants pour sa sélection. Johan Djourou, né en Côte d’Ivoire, Gelson Fernandes, originaire du Cap-Vert, ou encore Ricardo Rodríguez, né d’un père espagnol et d’une mère chilienne, ont tous décidé de rejoindre la Nati. Chadrac Akolo a donc préféré faire partie des Léopards alors qu’il allait obtenir une naturalisation rapide qui aurait pu se faire en un an. Heureusement pour lui, le jeune Congolais de 22 ans va pouvoir continuer tranquillement sa carrière, loin des critiques des conservateurs suisses. L’ailier gauche vient de déménager chez le voisin allemand pour poser ses valises à Stuttgart, où il a signé un contrat de quatre ans.

Du FC Corbeau au FC Sion


Avant de finir troisième meilleur buteur du championnat suisse l’an passé, Chadrac Akolo a commencé au FC Corbeau de Kinshasa, sa ville natale. Comme beaucoup des gamins de son âge, le jeune Congolais est fou de ballon et joue aussi bien sur les terrains que dans la rue. Mais dans la capitale de la République démocratique du Congo, le jeune garçon et sa famille passent parfois plusieurs jours sans pouvoir manger. C’est sa mère qui quitte la première le pays pour rejoindre l’Europe. « Quand mes parents parlaient de partir pour l’Europe, je rêvais encore plus fort. J’attendais avec impatience le départ parce que ce voyage m’ouvrait les portes de l’eldorado du foot » , raconte le joueur dans un entretien accordé au journal suisse Le Nouvelliste. Mais cette joie du départ sera évidemment de courte durée. « Le voyage était terrible. La boule au ventre m’a accompagné jusqu’au moment où j’ai rejoint maman dans le hall de l’aéroport. La pression qu’exerce la crainte d’être refoulé est terrible » , se remémore-t-il.


Le jeune homme a donc une quinzaine d’années quand il débarque au pays des Helvètes en tant que réfugié. C’est au centre des requérants d’asile de Bex (une commune au sud-ouest du pays, proche de la frontière avec la France) que la famille atterrit. Là-bas, Chadrac Akolo intègre l’équipe junior du club. Retrouver les terrains lui fait du bien, dans une période de sa vie particulièrement tendue. « La peur de repartir te quitte rarement, elle pèse. Ils prennent des gens pour les renvoyer. Maman disait parfois : "Notre tour viendra peut-être." » Plus libéré, le jeune Congolais démontre son potentiel sur les pelouses, à tel point que son entraîneur de l’époque, Anthony Tagan, contacte le FC Sion. Mais le club suisse refoule dans un premier temps l’attaquant. Le temps de prendre contact avec le FC Bâle, Blaise Piffaretti, entraîneur assistant au FC Sion, rappelle finalement le joueur. Un deuxième test concluant plus tard, Chadrac Akolo tient son premier contrat. « Ce contrat était mon passeport pour l’Europe. J’étais désormais sûr d’y rester. C’était génial. »

« Je suis autant congolais que suisse »


Le jeune réfugié intègre alors l’équipe des U18 du FC Sion et remporte dès sa première saison la coupe de Suisse des moins de 18 ans avec son équipe. Les années suivantes, il découvre la Promotion League avec les U21, tout en se payant le luxe d’effectuer quelques piges avec l’équipe première. Cependant, le joueur doit se contenter de jouer les remplaçants et ne trouve jamais le chemin des buts en Super League. Pour la deuxième partie de la saison 2015-2016, l’attaquant est alors prêté au club de Neuchâtel Xamax, qui évolue en Challenge League (D2). C’est là que le Congolais se révèle, inscrivant neuf buts avec trois passes décisives en seize matchs. La saison suivante, Didier Tholot, l’entraîneur français de l’époque, lui confie alors les clés du jeu du FC Sion. Chadrac Akolo inscrit quinze buts et donne cinq passes décisives en une trentaine de matchs et finit troisième meilleur buteur du championnat.


De belles statistiques qui lui ont ouvert les portes de la Bundesliga, mais aussi celles de la sélection congolaise. Pour la CAN 2017, Chadrac Akolo faisait partie de la liste des trente et un joueurs présélectionnés, mais n’avait finalement pas été retenu par Florent Ibeng, le sélectionneur des Léopards. En coulisse, l’Association suisse de football essaye alors de garder au pays son jeune joueur talentueux. « Elle m’a déjà approché depuis un certain moment donc, voilà, on décidera avec mon entourage pour trouver la meilleure solution. Dans tous les cas, je suis autant congolais que suisse. Je pense jouer avec mon pays, la RDC, car c’est un rêve de tous les joueurs. J’adore mon pays, je suis le championnat congolais et regarde tous les matchs de l’équipe nationale. Il faudra décider de ce qui est le mieux pour moi » , déclarait Chadrac Akolo en 2015. En décembre 2016, le processus de naturalisation était lancé et devait prendre entre un et trois ans. Une action inutile puisque le joueur décide finalement de défendre les couleurs des Léopards, provoquant la colère des conservateurs. Il y a quelques années, un certain Ivan Rakitić avait aussi mis un râteau à la Nati, préférant jouer pour la Croatie. Les parents du joueur de Barcelone avait alors reçu des menaces de mort à la suite de ce choix. Il faut croire que tous les Suisses n’ont pas le flegme de Lucien Favre. Chadrac Akolo, lui, n’a pas encore reçu de message de ce type et continue de vivre son rêve. « Parfois, je redoute le réveil » , assurait-il. Un rêve bleu, traversé par une diagonale rouge. Comme le maillot de son pays.



Par Robin Richardot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Avoir faim donne donc le statut de réfugié. Intéressant.
A part ca, rien de scandaleux.
GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
Non en effet, rien de bien scandaleux. Cet article se base juste sur un article d'un site de droite suisse ayant une portée relativement marginale dans le paysage médiatique helvétique.

Mais il faut bien que So Foot remplisse son cota d'articles progressistes, donc on va jusqu'à faire un article sur une décision dont personne ou presque ne parle en Suisse afin de nous rappeler qu'est ce qui est bien dans ce monde.

Dans le prochain So Foot papier, vous mettrez des petits flyers pour adhérer au Front de Gauche ?

Jacques Vingtras Niveau : District
Ça n'existe plus, le Front de Gauche.
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA
Note : 3
Effectivement, LesObservateurs, c'est grosso modo l'équivalent du site de la mère Ménard (Boulevard Voltaire) en suisse.

Ce que je trouve rigolo, et que l'article ne dit pas, c'est de comparer l'extreme droite suisse et l'extreme droite française.

En France, une certaine presse et une grande partie de l'opinion publique s'amuse à : compter le nombre de blancs, de noirs, d'arabes, de joueurs qui chantent la marseillaise. Pour beaucoup, l'équipe devrait être plus blanche et sans binationaux.

Pour la Nati c'est l'inverse. Cela fait au moins 7 ans que l'équipe est majoritairement composée de secundos (des immigrés de l'ex Yougoslavie pour la plupart). Et du côté de l'UDC et compagnie, on ne dit rien sur le sujet. au contraire c'est quand un joueur qui vient d'ailleurs qui veut joueur pour le pays de ses parents que les conservateurs disent : "il doit jouer pour nous".

En résumé, c'est comme si Fdesouche critiquait Cornet d'avoir choisi la Côte d'Ivoire.
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA
Note : 1
Ah et autre chose, LesObservateurs, c'est un fanzine de merde qui n'écrit que des brèves, ne fait aucun papier de fond et se focalise sur "le déclin de l'occident et la menace liées à l'islam, aux noirs et à l'immigration".

Ils ont adopté la stratégie de Uli Maurer, ancien président de l'UDC : "Solange ich Neger sage, bleibt die Kamera bei mir" = dès que je me mets à parler de nègres, la caméra reste fixée sur moi.

Ca marche avec l'UDC, mais pas avec LesObservateurs...
The Buccaneer Niveau : CFA2
Merci pour cette précision. En effet cela change un peu la donne si "l'opinion publique Suisse" à laquelle Sofoot fait référence ici n'est basée que sur un article d'un journal nazillon marginal. Parce-que bon, si j'ai bien compris le mec n'est pas naturalisé suisse donc choisir son pays natal n'a rien d'exceptionnel...
Ce commentaire a été modifié.
Dan_Petrescu Niveau : National
Breel embolo a été naturalisé suisse justement pour pouvoir jouer avec la Nati à 18 ans, donc chadrac akolo aurait pu aussi jouer pour la Nati et obtenir les papiers nécessaires.

Pour le reste je suis d'accord avec toi, un article, surtout d'un journal orienté politiquement ne reflète pas l'opinion générale.

Je pense cependant que la perte de joueurs talentueux comme Rakitic peut rendre les journalistes même les plus pros un peu plus amers sur ces joueurs issus de l'immigration et formés par les institutions suisses, qui optent ensuite pour un pays d'origine qu'ils ont quitté.
Et surtout c'est un blog... Les gens qui y écrivent non ni carte de presse ni accréditation pour les événements sportifs, ils donnent la parole à des amis à eux en faisant passer le tout sous forme d'interview. Ici en Suisse, on a plus été choqué par ce blog que par la décision d'Akolo de jouer pour le Congo!
n'ont* - désolé elle est horrible cette faute.
8 réponses à ce commentaire.
Für immer WS Niveau : DHR
Article complètement inutile. Autant, effectivement, le choix de joueurs comme Petric, Rakitic ou Kuzmanovic de jouer pour leur pays d'origine plutôt que pour la Suisse avaient créé la polémique à l'époque (surtout que certains avaient utilisé les sélections juniors suisses pour se mettre en valeur avant de changer de maillot), autant il y a eu des incitations à précipiter la première sélection d'Embolo avant qu'il ne puisse choisir un autre pays, autant le choix d'Akolo est passé complètement inaperçu parce que personne ne voit vraiment en lui un futur cadre de la Nati.
didier8
Les propos injurieux voire racistes dans le feuilleton Chadrac Akolo sont loin de représenter l’image de la Suisse.
Cette Suisse-là n’est pas la mienne.
Elle n’est pas celle que j’ai choisie…
Je ne suis pas né Suisse.
Mais j’ai le mérite d’avoir choisi d’être Suisse, pays dans lequel je vis voilà trente ans déjà.
Oui je suis fier de mon choix.
Toutefois je ne renie pas mes origines africaine et congolaise.
L’onde de choc résonne en moi quand la Nati entre dans l’arène du ballon rond.
C’est le seul moment ou pendant 90 minutes le chauvinisme dormant l’emporte.
« Allez, hop Suisse!!!! »
Des « Oohh, Ah non ! », puis des jaillissements frénétiques résonnent en moi à chaque action manquée de nos gladiateurs du ballon rond.
Un goal des nôtres me rend fou, j’embrasse tout le monde autour de moi..
Puis on oublie, 90 minutes d’un match de football ne pourront détruire mon âme.
On avait perdu Oliver Neuville, international allemand, né à Lugano et formé en Suisse (Servette Football Club,)
Serait-il de trop de dire que l’ancien Servetien né d’un père Allemand et élevé par une mère d’origine italienne ne parlait pas la langue de Goethe au moment de sa sélection dans « die Nationalmannschaft » ?
Les journalistes sportifs de la TSR parlent de Neuville avec un brin fierté, sans doute la Suisse le considère comme un des nôtres.
Ceux qui crachent sur Akolo, ne représentent qu’une quantité négligeable.
La Suisse n’est pas un pays raciste, loin de là et le Congo a déjà donné des footballeurs à la Nati autant qu’au reste de l’Europe.

Blaise NKufo, Badile Lubamba, ont porté les maillots de la Nati.
Actuellement le jeune Denis Zakaria est l’unique joueur d’origine congolaise de la Nati.
Shabani Nonda a joué au FC Zürich entre 1996 /1998
Nzuzi Toko, 26 ans, international congolais est l’actuel capitaine de FC Saint-Gall. (D1 Suisse)

Le gros du contingent des joueurs d’origine congolaise toutefois se retrouve en France et en Belgique.

Romelu Lukaku, Jordan Lukaku, Michy Batshuayi, Christian Benteke, Vincent Kompagny, Steve Mandanda, Claude Makelele, Presnel Kimpembe (a joué avec l’équipe nationale d’âge du Congo avant d’opter pour les Bleus), Axel Tuanzebe (Angleterre) , Bosingwa (Portugal), les frères Mpenza, Eliakim Mangala, Blaise Matuidi (Angola/Congo), Christian Kabasele, Jason Denayer, Gaby Mudingayi, Geoffrey Mujangi, Mboyo Ilombe,… excusez-moi du peu, font ou ont fait la fierté des Bleus comme des Diables Rouges.
Mon intervention, c’est pour dire aux Africains et surtout aux Congolais qui seraient outrés en lisant certains commentaires que cela ne reflète pas du tout l’opinion de la Suisse.
Le football est ce qu’il est, un tourbillon des passionnés.
Mais allez taxer la Suisse de pays raciste, c’est un drôle de raccourci de que j’e demanderai à mes frères du Congo d’ignorer allègrement.

Enfin, bonne chance à Akolo pour la suite de sa carrière et j’espère le retrouver danser «Fimbo, fimbo, chicotte » en compagnie de Cédric Bakambu, Yannick Bolasie, Neeskens Kebano et autres Paul-José Mpoku.

PS. Je rêve de voir la France ou la Nati rencontrer les Léopards en match amical.

Dernier classement Fifa des léopards du Congo-Kinshasa : 28ème au monde et 3ème en Afrique derrière l'Egypte et le Sénégal.
il y a 3 heures Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 83
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 23
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 112 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5