Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Ch'tis : Ouverture du procès de la banderole

Modififié
Flashback. Mars 2008, à l'occasion de la finale de la Coupe de la Ligue opposant le PSG au RC Lens, des supporters du club de la capitale déploient une banderole suscitant un tollé général dans les travées du Stade de France : « Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Cht'is » .

Jeudi, au tribunal de Bobigny, s'est ouvert le procès des cinq lascars reconnus coupables de la farce.

Âgés de 22 à 32 ans, les trublions sont jugés pour « provocation à la haine ou à la violence lors d'une manifestation sportive » et encourent jusqu'à un an de prison, 15 000 euros d'amende et 5 ans d'interdiction de stade.


Les avocats de la défense semblent confiants et ont déposé des demandes de nullité, qui ont finalement été jointes au fond, précisant en outre que l'ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel était «  incomplète » , car il y avait « des pages manquantes » , la rendant de fait «  parfaitement incompréhensible » .

Verdict attendu vendredi.

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi