1. //
  2. // 16e de finale
  3. // Juventus/Trabzonspor (2-0)

Cette fois, la Juve évite le piège turc

Ce soir, le Juventus Stadium retrouvait la scène européenne. Pas forcément celle voulue au départ, mais la Ligue Europa, face à Trabzonspor. Maigre lot de consolation ? Pas pour les Juventini, qui visent ouvertement la finale, chez eux, en mai prochain. Cela passe donc par une victoire. Mission accomplie pour la Juve (2-0), qui ne devra pas se relâcher dans l’enfer promis d’ici une semaine.

Modififié
2 26
Juventus - Trabzonspor : 2-0
Buts : Osvaldo (16e) et Pogba (90+4e) pour la Juve.

C’est l’histoire d’une Vieille Dame qui s’était refait une beauté cet été, en s’offrant de nouveaux apparats - deux bijoux nommés Tévez et Llorente notamment - dans l’espoir d’être invitée au plus grand bal de la saison, qu’elle avait quittée précipitamment l’an dernier, repoussée par le Roi Bavarois. Malheureusement, cette saison, la Juve n’a même pas reçu de carton d’invitation, la faute à Galatasaray et un but de Sneijder au bout du suspens en décembre dernier. Renversée, à contrecœur, en Ligue Europa, c’est une Vieille Dame qui veut prouver qu’elle reste la plus belle pour aller danser. D’autant que le bouquet final aura lieu chez elle, au Juventus Stadium, le 14 mai prochain. Bonne nouvelle, ce soir, les premiers pas de danse se sont bien passés.

Osvaldo première

Malgré le turnover opéré par Conte, en vue des prochains matchs face au Torino, au Milan et à la Fiorentina, ce sont des vagues bianconeri qui déferlent sur le but de Kivrak dès le coup d'envoi. La paire Pogba - Pirlo donne le tempo, et Tévez se montre d’office très mobile et disponible sur le front de l’attaque. Sur une passe contrée de l’Argentin, Pablo Osvaldo, qui fête sa première titularisation, se retrouve seul face au gardien et glisse la gonfle entre ses jambes (1-0, 15’). Peu de réaction côté turc, hormis une frappe trop molle d’Emre Güral, bien captée par Buffon (27’). Mais c’est la Juve qui est plus proche de doubler la mise d’abord par Isla, bien décalé par Tévez puis ce dernier dans la foulée, après une somptueuse ouverture de Pogba bien remise par Peluso mais le taureau argentin bute une nouvelle fois sur le gardien international turc (28’ ; 29’). L’Apache, omniprésent dans cette première période, a une nouvelle grosse occasion lorsqu’il crochète son défenseur et frappe fort du gauche mais Kivrak détourne encore (39’). L’arbitre siffle alors la mi-temps d’une partie globalement contrôlée par les Bianconeri.

Pogba, in extremis

La Juve veut s’éviter un retour compliqué en Turquie, et cela se voit. Ayant déjà fait l’amère expérience face à Galatasaray, Conte pousse ses hommes à se mettre à l’abri. Pogba puis Osvaldo ont l’occasion d’exaucer le souhait du Mister (48,’ 50’), mais cela rate, de peu. Trabzonspor, de son côté, repart avec de meilleures intentions. Sur un contre, Adin, envoie une volée au-dessus mais les intentions sont là. Les supporters turcs l’ont bien compris et offrent aux Piémontais un avant-goût de l’enfer qu’ils leur réservent au retour, en enflammant littéralement la tribune visiteurs à l’aide de fumigènes de compète. Après une courte interruption, la partie peut reprendre et Trabzonspor, galvanisé, marque mais Olcan voit son but annulé car le ballon était sorti sur la remise de son coéquipier (66’). La partie s’emballe, et Conte fait entrer coup sur coup Llorente, Vidal et Giovinco pour marquer ce but qui rassurerait définitivement ses tifosis. Le chrono avance et Pogba croit la mettre au fond mais sa frappe heurte le poteau (89’). Dans la foulée, Erdogan, sur un contre, passe à deux doigts d’égaliser mais Buffon s’interpose parfaitement. Les arrêts de jeu sont étouffants et c’est finalement Pogba, parfaitement servi par Tévez, qui double la mise pour les Bianconeri, pour un remake du but de Cabaye face à Leverkusen (2-0, 94’). La Vieille Dame peut retrouver le sourire. Ce soir, elle s’offre, au bout du suspens, une seconde jeunesse européenne.

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 4
Hm Peluso vraiment pas génial ce soir.
Matche de merde. Heureusement on a gagné.
Little__Wing Niveau : District
Bon, je range mon zboub dans son caleçon. La Juve, cette Juve, est complètement à côté de la plaque dans les compétitions à tours éliminatoires (LDC, Coupe d'Italie, Ligue Europa).

Ils ont un mal incroyable à se montrer sereins et sûrs de leur force. Ils commencent d'ailleurs généralement plutôt bien leurs matchs, mais plus les minutes passent, et plus la décontraction se fait sentir. C'est totalement honteux de la part de joueurs supposés êtres "bons" (à défaut d'êtres "grands"). Tous les pseudos tueurs peuvent y passer, seuls les cadres se sauvent (Buffon, Pirlo, Tevez, Marchisio et ce soir Osvaldo). Mais la défense centrale, mon Dieu Bonucci et Ogbonna. Les relances foireuses dans l'axe, cette manie de vouloir repartir balle au pied (ce qui crée des situations aussi grotesques que dangereuses) ou encore celle (encore plus agaçante) de vouloir faire la passe à Buffon qui sait autant utiliser ses membres postérieurs que Stephen Hawking.

Dans le lot, j'ai surtout mal au cœur pour Pogba. Mais je suis comme un gosse de 12 ans qui attends les vacances d'été pour se débarrasser d'un bouquin trop lourd. Et qu'est-ce qu'il est lourd ce Pogba. C'est le vrai fardeau de l'équipe. Malgré son but, sa suffisance et ses prises de risques inutiles (pourquoi tu tentes que des extérieurs du pieds dans des situations où un petit plat du pied des familles te permettrait d'ajouter une passe dé à tes stats ?) démontrent ses limites. Il joue beaucoup trop pour lui et bien peu pour l'équipe. Très moyen à la récupération (par rapport à un Vidal n'en parlons pas, mais ce soir Pirlo, 63 ans, a été meilleur que lui en phase défensive, c'est dire !).

Et puis, bon, malgré tout le respect que j'ai pour eux, les Turcs sont vraiment mauvais. 2-0 à domicile c'est le STRICT MINIMUM. Bon, c'est vrai aussi que les occasions étaient là, mais jamais (JAMAIS) l'équipe n'a semblé contrôler le match, genre comme une GRANDE équipe. Jamais. Un grand, dans un match comme ça, il y va doucement, il drague sa proie et la fiste d'un coup et puis on en parle plus. Ce soir la Juve a voulu (comme d'hab d'ailleurs) la piner façon bûcheron canadien, tout de suite, férocement. Et comme elle a giclé trop vite, bin la machine a eu du mal à se remettre en route quoi (on connaît tous ça). Sauf que quand t'es un étalon, un Rocco Siffredi du Football, tu peux pas te permettre de débander au bout de 15 minutes, après un petit jet.

Donc bon, le championnat c'est bien, ça le sera toujours. Mais pour être compétitif en Europe, faut des joueurs avec un mental supérieur. Je parle pas de technique, la Juve en a. Quand le ballon circule, c'est bien-c'est beau-c'est Bosh. Faut des joueurs avec du mental, des mecs avec des couilles qui savent gérer les matchs. Et ça, c'est le vrai "haut niveau". Et la Juve y est encore loin. Trop loin.

P.S : Nasser, à boule les 70M€, vite, qu'on en parle plus. (aucune condition de reprise)
Magnifique passe dec' du défenseur pour osvaldo
Message posté par Little__Wing

Dans le lot, j'ai surtout mal au cœur pour Pogba. Mais je suis comme un gosse de 12 ans qui attends les vacances d'été pour se débarrasser d'un bouquin trop lourd. Et qu'est-ce qu'il est lourd ce Pogba. C'est le vrai fardeau de l'équipe. Malgré son but, sa suffisance et ses prises de risques inutiles (pourquoi tu tentes que des extérieurs du pieds dans des situations où un petit plat du pied des familles te permettrait d'ajouter une passe dé à tes stats ?) démontrent ses limites.


J'appelle ça le football et c'est ça qui me fait regarder des matchs.
Tu dois aimer la rage d'un Lavezzi la tête dans le guidon et vomir Pastore.
Message posté par Little__Wing
Bon, je range mon zboub dans son caleçon. La Juve, cette Juve, est complètement à côté de la plaque dans les compétitions à tours éliminatoires (LDC, Coupe d'Italie, Ligue Europa).

Ils ont un mal incroyable à se montrer sereins et sûrs de leur force. Ils commencent d'ailleurs généralement plutôt bien leurs matchs, mais plus les minutes passent, et plus la décontraction se fait sentir. C'est totalement honteux de la part de joueurs supposés êtres "bons" (à défaut d'êtres "grands"). Tous les pseudos tueurs peuvent y passer, seuls les cadres se sauvent (Buffon, Pirlo, Tevez, Marchisio et ce soir Osvaldo). Mais la défense centrale, mon Dieu Bonucci et Ogbonna. Les relances foireuses dans l'axe, cette manie de vouloir repartir balle au pied (ce qui crée des situations aussi grotesques que dangereuses) ou encore celle (encore plus agaçante) de vouloir faire la passe à Buffon qui sait autant utiliser ses membres postérieurs que Stephen Hawking.

Dans le lot, j'ai surtout mal au cœur pour Pogba. Mais je suis comme un gosse de 12 ans qui attends les vacances d'été pour se débarrasser d'un bouquin trop lourd. Et qu'est-ce qu'il est lourd ce Pogba. C'est le vrai fardeau de l'équipe. Malgré son but, sa suffisance et ses prises de risques inutiles (pourquoi tu tentes que des extérieurs du pieds dans des situations où un petit plat du pied des familles te permettrait d'ajouter une passe dé à tes stats ?) démontrent ses limites. Il joue beaucoup trop pour lui et bien peu pour l'équipe. Très moyen à la récupération (par rapport à un Vidal n'en parlons pas, mais ce soir Pirlo, 63 ans, a été meilleur que lui en phase défensive, c'est dire !).

Et puis, bon, malgré tout le respect que j'ai pour eux, les Turcs sont vraiment mauvais. 2-0 à domicile c'est le STRICT MINIMUM. Bon, c'est vrai aussi que les occasions étaient là, mais jamais (JAMAIS) l'équipe n'a semblé contrôler le match, genre comme une GRANDE équipe. Jamais. Un grand, dans un match comme ça, il y va doucement, il drague sa proie et la fiste d'un coup et puis on en parle plus. Ce soir la Juve a voulu (comme d'hab d'ailleurs) la piner façon bûcheron canadien, tout de suite, férocement. Et comme elle a giclé trop vite, bin la machine a eu du mal à se remettre en route quoi (on connaît tous ça). Sauf que quand t'es un étalon, un Rocco Siffredi du Football, tu peux pas te permettre de débander au bout de 15 minutes, après un petit jet.

Donc bon, le championnat c'est bien, ça le sera toujours. Mais pour être compétitif en Europe, faut des joueurs avec un mental supérieur. Je parle pas de technique, la Juve en a. Quand le ballon circule, c'est bien-c'est beau-c'est Bosh. Faut des joueurs avec du mental, des mecs avec des couilles qui savent gérer les matchs. Et ça, c'est le vrai "haut niveau". Et la Juve y est encore loin. Trop loin.

P.S : Nasser, à boule les 70M€, vite, qu'on en parle plus. (aucune condition de reprise)





Sofoot, vous l'engagez quand à la rédaction ?
Il suffit de dire de la merde en faisant référence à une éjaculation, à une star du porno et à un physicien en chaise roulante pour pécho le stage ?
Message posté par SempreBN
Hm Peluso vraiment pas génial ce soir.


C'était de loin le pire juventino ce soir, juste à se tirer une balle...
Message posté par Roy_Makouuy
Il suffit de dire de la merde en faisant référence à une éjaculation, à une star du porno et à un physicien en chaise roulante pour pécho le stage ?




Oui.

Par contre, faire le con prétentieux narcissique, ça risque de ne pas passer.
DeanWinchester Niveau : CFA2
Malgré le 2-0 j'ai pas mal de regrets, meme si quand la Juve a tenter le 4-3-3 et a pousser les turcs ont eu des occas' j'ai des regrets clairement

la Juve a eu plus d'occasions ce soir en 60 minutes qu'en 3 matchs de Serie A et malgré tout, il y avait 6 titulaires dehors (ce qui n'est pas rien, surtout que 4 des 5 titulaires défensifs était absents)

au final, le resultat n'est pas si mal
el peruano loco Niveau : Ligue 2
@little wing: dommage que tu en fasses autant dans la forme, ça relègue le fond de ce que tu dis au second plan.
La Juve de ce soir y est allé doucement en tâtonnant son sujet. Par ailleurs Conte a énormément fait tourner hé oui le club a joué dimanche et la Serie A c'est pour bientôt plus le retour la semaine prochaine. Donc on rentre dans la gestion de l'effectif là. Pour Pogba, je suis d'accord match très moyen à l'instar du match que pourrait faire un Matuidi ou un Verrati sans Motta. Vidal a les clés du milieu juventini quand il est pas là l'équipe tangue sévèrement. Et ça déteint sur le jeu de mecs comme Pirlo (pas fameux ce soir) ou Pogba moyen dont le but cache la prestation générale.
Je me fais plus de soucis pour la défense turinoise si ils ont des ambitions de titre parce que par moment c'était ric rac. Preuve en est ce but refusé injustement au turcs d'ailleurs à 1-0 doublé d'une fébrilité ahurissante dans le temps additionnel. Si le chemin vers la finale passe par affronter les autres clubs de Serie A ça peut aller encore mais quand la Juve se lance en terrain inconnue contre un adversaire inconnue c'est beaucoup plus compliqué....
Message posté par el peruano loco
@little wing: dommage que tu en fasses autant dans la forme, ça relègue le fond de ce que tu dis au second plan.
La Juve de ce soir y est allé doucement en tâtonnant son sujet. Par ailleurs Conte a énormément fait tourner hé oui le club a joué dimanche et la Serie A c'est pour bientôt plus le retour la semaine prochaine. Donc on rentre dans la gestion de l'effectif là. Pour Pogba, je suis d'accord match très moyen à l'instar du match que pourrait faire un Matuidi ou un Verrati sans Motta. Vidal a les clés du milieu juventini quand il est pas là l'équipe tangue sévèrement. Et ça déteint sur le jeu de mecs comme Pirlo (pas fameux ce soir) ou Pogba moyen dont le but cache la prestation générale.
Je me fais plus de soucis pour la défense turinoise si ils ont des ambitions de titre parce que par moment c'était ric rac. Preuve en est ce but refusé injustement au turcs d'ailleurs à 1-0 doublé d'une fébrilité ahurissante dans le temps additionnel. Si le chemin vers la finale passe par affronter les autres clubs de Serie A ça peut aller encore mais quand la Juve se lance en terrain inconnue contre un adversaire inconnue c'est beaucoup plus compliqué....



Toujours autant injuste ?

https://www.facebook.com/NoiVeriJuventi … =1&theater
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 1
Message posté par Roy_Makouuy
Il suffit de dire de la merde en faisant référence à une éjaculation, à une star du porno et à un physicien en chaise roulante pour pécho le stage ?


C'est qui la star du porno dans son message??? :)

@Tranceup: Difficile de dire que toute la balle est sortie sous cet angle. En tout cas en live et en regardant le même sur Bein même après 3 ralentis j'étais encore sur qu'il y avait un bout de ballon au pire sur la ligne...
Message posté par el peruano loco


C'est qui la star du porno dans son message??? :)

@Tranceup: Difficile de dire que toute la balle est sortie sous cet angle. En tout cas en live et en regardant le même sur Bein même après 3 ralentis j'étais encore sur qu'il y avait un bout de ballon au pire sur la ligne...



Oui, mais en regardant attentivement, on se rend compte que la balle est belle et bien sortie, puis re-rentrée.

Après, la règle c'est pas que la balle peut être considérée comme sortie si le 90& est dehors ?
Me semble avoir entendu ca.

Bref, ca ne change rien au fait que la Juve aurait du faire bien plus ce soir.
Giovinco très bonne entrée. Faut qu'Isla dégage. Ogbonna et Bonucci catastrophique.
Mourignon Niveau : DHR
on dit chasse gardée pas chaise gardée à moins que je sois passé à côté d'un jeu de mot
@little wing

C'est sur qu'il est mauvais Pogba. Il est le joueur de champ le plus utilise de la juve il marque encore ce soir mais oui c'est le fardeau de l'equipe. Garde ton mal au coeur pour autre chose.
cerveau-gauche Niveau : Loisir
Les joueurs de champs les plus utilisés c'est Tevez et Vidal (33 matchs chacun), alors arrête de dire n'importe quoi. Pogba, depuis 3, 4 matchs est plus que mauvais, ne défend jamais et met parfois ses coéquipiers en danger, comme ce soir ou Marchisio rattrapait ses conneries.
Le joueur qui a joue le plus de match a la juve c'est Paul Pogba, 34 matches.

Vidal et tevez? 31.

Allez, bonne nuit.
Si la balle a franchi la ligne cela veut dire que plus de la moitié est en dehors. C'est la même règle que pour les buts. Or, la balle était ici à 90% dehors. Elle est donc sortie
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lyon se contente du nul
2 26