1. //
  2. // 6e journée
  3. // Marseille/Rennes (3-0)

Cet OM a de la gueule !

Emmené par André-Pierre Gignac, auteur d'un doublé, l'Olympique de Marseille a enchaîné une quatrième victoire de suite en Ligue 1 face à Rennes (3-0). Les Phocéens sont leaders du championnat.

Modififié
9 61

OM - Rennes
(3-0)

A. Gignac (50'), A. Gignac (61'), Alessandrini (92') pour Marseille


Il sort sous les ovations du stade Vélodrome. C'est peut-être la première fois depuis son arrivée au club en 2011, et c'est peut-être la preuve qu'il se passe quelque chose du côté de Marseille. On dispute la 84e minute d'un Marseille-Rennes plaisant et Jérémy Morel, auteur d'un gros match en défense centrale, cède sa place à Stéphane Sparagna. Comme tous ses partenaires, l'ancien Lorientais a montré ce soir la différence entre l'Olympique de Marseille et les autres équipes : le caractère. On pourrait parler de Bielsa le patron, de Gignac le héros ou encore de Mandanda et Nkoulou, les ressuscités. Mais ce samedi après-midi, on parlera surtout d'équipe. Un onze solidaire et convaincant qui, grâce à un doublé d'André-Pierre Gignac et une deuxième période réussie, a réalisé ce que Julien Lepers appelle un quatre-à-la-suite en ne prenant qu'un seul but. Mais ne comptez surtout pas sur Marcelo Bielsa pour balancer ses fiches en l'air.

Ntep et Thauvin, des choix foireux


Dans le même couloir, Paul-Georges Ntep et Florian Thauvin font face à deux adversaires qu'ils peuvent manger en un contre un. Le Rennais se farcit Dja Djédjé pendant que le Phocéen a l'immense honneur de papoter avec Cheikh Mbengué. Plus vifs et plus techniques que leurs vis-à-vis, les deux internationaux espoirs sont les deux hommes de cette première période. Ce sont eux qui créent et qui ratent, qui décident et qui se trompent. Parfaitement décalé sur son côté gauche par Toivonen en début de rencontre, PGN perd son face-à-face contre Mandanda. C'est le premier arrêt décisif du portier de l'Olympique de Marseille depuis l'inauguration du Mucem à Marseille, mais ce n'est pas le dernier mauvais choix de Ntep. Pas du genre à renvoyer l'ascenseur, le natif de Douala dynamite la défense phocéenne, repique dans l'axe du terrain, mais préfère envoyer une frappe moisie du droit plutôt que de lancer Toivonen, absolument seul sur le côté droit, dans la profondeur. Le Suédois dégaine ses yeux revolvers. Il a le regard qui tue. Comme Marcelo Bielsa, qui balancerait bien sa glacière à la tronche de Florian Thauvin. Capable de faire la différence balle au pied, l'ancien Bastiais multiplie les mauvaises décisions et surtout les coups de pied arrêtés médiocres. Quand ses passes ne sont pas trop longues, ses corners arrivent directement dans les bras de Benoît Costil. Pas vraiment une bonne nouvelle pour un OM qui peine à se créer des occasions et qui n'a inquiété le portier breton que sur une tête non-cadrée d'Ayew et une volée en pivot d'André-Pierre Gignac. Fébriles, les Phocéens frôlent la correctionnelle juste avant la pause sur un coup franc de Ntep. Mais Toivonen, auteur d'un coup de boule victorieux, est logiquement signalé en position de hors-jeu suite à une déviation de Diagne. Rennes a eu son temps fort.

L'autre Olympique de Marseille


L'avantage avec cet OM-là, c'est qu'il ne dort jamais plus de quarante-cinq minutes. Pas assez en mouvement lors du premier acte du propre aveu de Dimitri Payet, les Phocéens reviennent sur la pelouse du Vélodrome avec d'autres intentions. Rassurés par l'excellent boulot de la paire Morel-Nkoulou derrière et par le retour de Mandanda, les offensifs marseillais mettent la pression sur la défense rennaise. Émoussés physiquement, à l'image d'un Doucouré épatant en première période, les Bretons concèdent vite une occasion d'André-Pierre Gignac, mais sa frappe, qui fait suite à un bon boulot d'André Ayew, passe à côté du but de Costil. Le meilleur buteur de l'OM prend sa revanche quelques minutes plus tard suite au premier bon centre de Dja Djédjé, mal renvoyé par Costil. En bon numéro 9, APG hérite du ballon au second poteau et envoie un ciseau dans le but rennais. Largement au-dessus lors de ce second acte, tant physiquement que techniquement, les hommes de Bielsa récupèrent haut et profite du niveau affiché par Dimitri Payet pour se créer des occasions. Toujours bien placé suite à un centre venu de la gauche, Gignac, à l'entrée de la surface, refuse la volée directe façon Zizou contre Leverkusen, et catapulte une demi-volée parfaite dans le but d'un Costil impuissant. Trop sérieux pour exulter, mais trop bons pour souffrir, les Marseillais pêchent un peu physiquement en fin de rencontre, à l'image d'André Ayew, parfois brouillon et de Florian Thauvin, encore décevant ce soir. Si tout n'est pas encore parfait du côté de la Canebière, ce coup franc de Romain Alessandrini en toute fin de rencontre dans la lucarne de Costil l'est.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucune objectivité ces résumés des matchs de l'OM car écris par Swann, fervent supporter.
Je comprends pas, Laurent Blanc disait pourtant qu'il était impossible de bien jouer face à une équipe comme Rennes... Bielsa vient de lui prouver le contraire



Un OM transformé en deuxième période par rapport à la première qui était assez laide à voir, à l'image des cpa de Thauvin... par contre la deuxième, quel régal !
la berlinoise est douce en avril
Alessandrini est passé par là so foot :-)

Sinon encore une immense prestation pour le meilleur club de France (hors club-cheval de Troie d'une puissance esclavagiste bien sûr ^^), avec le meilleur entraîneur de France.

Morel est devenu énorme, Mandanda redevient décisif, quant à Gignac, la supériorité de Zlatan sur ce dernier en 2014 reste clairement à démontrer.

La France populaire est heureuse ce soir!

La France snob et destructrice de lien social attendra demain pour applaudir les siens.
L'interview de Gignac est presque aussi belle que son match.
Bien aimé sa franchise lorsque le journaliste a tenté de le faire réagir en le comparant à Ibra ou Papin.
EricCantonais Niveau : District
Message posté par ThePleoOne
Aucune objectivité ces résumés des matchs de l'OM car écris par Swann, fervent supporter.


C'est pas parce qu'on est supporter qu'on est pas objectif. Et Swann a toujours bien fait son taf en l'occurence.
Message posté par ThePleoOne
Aucune objectivité ces résumés des matchs de l'OM car écris par Swann, fervent supporter.


ahahaha !!!

J'me demandait si les haters, troll, footix, anti-bielsa..etc , allait nous sortir cette fois ci...

ET BAH D'LA MERDE ! pour changer....
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 5
Bon, on peut dire que les préceptes de Bielsa sont tout doucement entrain de se mettre en place dans la tête de nos petits olympiens.

Petit bémol, la performance de Thauvin. Il faudrait commencer à le réveiller le petit bonhomme. Il doit être le leader technique de cette équipe et c'est tout le contraire qui se passe en ce début de saison. Beaucoup de déchets et de mauvais choix dans son jeu. Je pense qu'un petit séjour sur le banc ne lui ferait pas de mal.

J'allais oublié de parler du match de mon ami Payet. *Putain mais pourquoi il n'arrive pas à être constant ?! Avec la seconde période qui nous sort, j'ai encore plus la haine contre lui, parce que je me dis qu'au prochain match, il y a de grandes chances qu'il se troue.

Quand il a envie de jouer, techniquement, c'est une crème. Vous avez vu la passe laser qu'il offre à André Ayew :o ? Pffff
Note : 15
Message posté par la berlinoise est douce en avril
Alessandrini est passé par là so foot :-)

Sinon encore une immense prestation pour le meilleur club de France (hors club-cheval de Troie d'une puissance esclavagiste bien sûr ^^), avec le meilleur entraîneur de France.

Morel est devenu énorme, Mandanda redevient décisif, quant à Gignac, la supériorité de Zlatan sur ce dernier en 2014 reste clairement à démontrer.

La France populaire est heureuse ce soir!

La France snob et destructrice de lien social attendra demain pour applaudir les siens.


Mec, j'ai beau supporter l'OM, faut pas exagérer non plus !
C'est chaud comment le mec avec la caméra sur la tête n'a aucun amour propre !
Gignac qui plante tout le temps
N'koulou qui est de retour
Morel qui fait un match patron
Payet qui continue les bonnes prestation

Bielsa c'est peut etre pas un magicien, mais c'est un genie

Manque plus que les ailes se mettent a bien jouer et on aura vraiment une belle équipe
volontaire82 Niveau : Loisir
On tape suffisament sur la L1 pour souligner quand les matchs sont agréables à regarder ce qui était le cas de celui ci, surtout la 2 eme mi temps. Une défense étrangement et enfin solide, un Mandanda enfin décisif, Imbula qui carbure, Payet qui distille, Gignac qui régale.. ca marche très bien à l'OM. Petits bémols sur les matchs de Thauvin et Ayew quand même.
Côte Rennes dommage que Ntep ait pas plus de soutien, parce que ce gamin est vraiment fabuleux (même sil mange un 3 contre 1 en première mi temps).

Ah oui, et Tallaron est une victime.
Message posté par anto1313


ahahaha !!!

J'me demandait si les haters, troll, footix, anti-bielsa..etc , allait nous sortir cette fois ci...

ET BAH D'LA MERDE ! pour changer....



Merci à tous je vous aime <3
Mais ne fait pas de généralité, je suis troller unique ce soir :)
Avec ce qu'on lui a mis dans la gueule à Gignac (moi le premier) pendant ses deux-trois premières années au club, je trouve qu'on peut vraiment lui tirer notre chapeau. Parce que les blagues sur les Big Mac et compagnie c'était drôle mais surtout un peu vrai à un moment où il se blessait beaucoup et prenait du poids. Il fait un sacré retour depuis un moment maintenant et je trouve qu'aujour'hui, ca se voit vraiment. Il met deux buts, mais en fait il en met même trois avec ce sauvetage sur la ligne à la fin du match. En attaque, en défense, il ne lâche rien. Un vrai mort de faim. Et que dire de la qualité téquenique d'Alessandrini qui devrait inquiéter Thauvin sous peu car vu les prestations en montagnes russes de l'ex bastiais, Marcela ne va pas attendre Noel pour mettre les pendules à l'heure.
Bref, il y a encore du boulot, mais qu'est-ce que c'est plaisant à voir jouer...
ParisianoLF Niveau : Loisir
Message posté par la berlinoise est douce en avril
Alessandrini est passé par là so foot :-)

Sinon encore une immense prestation pour le meilleur club de France (hors club-cheval de Troie d'une puissance esclavagiste bien sûr ^^), avec le meilleur entraîneur de France.

Morel est devenu énorme, Mandanda redevient décisif, quant à Gignac, la supériorité de Zlatan sur ce dernier en 2014 reste clairement à démontrer.

La France populaire est heureuse ce soir!

La France snob et destructrice de lien social attendra demain pour applaudir les siens.


T'as oublié de dire que Payet a un Verratti dans chaque orteil
(Petit mode troll)

Evian en prends trois, rennes en prends trois on verra mardi reims...
Pourtant il me semble que j'ai entendu des supporters du futur champion de France dire qu'on ne pouvait pas jouer contre ces équipes à 10 derrière...
la berlinoise est douce en avril
Oui @volontaire82, ne soyons pas rabat-joie, ne nous exprimons pas sur Ayew, comme quoi les "fils de" ne polluent pas uniquement le monde du cinéma, assurément sa place n'est pas sur un terrain de football, en tout cas pas à ce niveau.
Swann Borsellino Niveau : DHR
Message posté par EricCantonais


C'est pas parce qu'on est supporter qu'on est pas objectif. Et Swann a toujours bien fait son taf en l'occurence.


Merci de le souligner, ça fait chaud au coeur.
J'ai pas vu le match, mais mine de rien Bielsa est en train de dominer le championnat sans faire jouer les recrues. C'est à dire avec la même équipe que l'an dernier, moins Valbuena, Franco Diawara et/ou Lucas Mendes...

Alors ok, ça durera peut-être pas toute la saison, mais voilà quoi...
volontaire82 Niveau : Loisir
Sur un terrain de foot je ne sais pas, en tout cas il me semble qu'il a pas mal de difficultés à s'imposer dans ce système. Ça lui convient pas vraiment en même temps.. bon, il compense par son jeu de tête, mais c'est maigre quand même
Vivement om psg pour que L Blanc prenne une leçon d'un vrai coach avec un projet de l'envie et du savoir faire
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 61