1. // Supercoupe
  2. // Barcelone/Real Madrid

Cesc où qu'il va jouer ?

Convoqué dans le groupe qui reçoit le Real Madrid, Cesc Fabregas devrait faire ce soir ses débuts avec le maillot blaugrana, pour le premier titre en jeu de la saison. Reste à savoir où. Éléments de réponse.

0 13
Il a souri. Presque plus en une seule après-midi qu'en huit années passées à Londres. Fabregas réalise donc son rêve, faire son Aliyah sur sa Terre promise, Francesc est de retour chez lui, à Barcelone. La conférence de presse venait à peine de commencer que la question que le football entier se posait a fusé : où va-t-il jouer ? Dans un milieu à trois composé de l'indéboulonnable trident champion du monde Busquets-Xavi-Iniesta, la place la plus évidente pour l'ancien Gunner se trouve sur le banc. Une possibilité que l'intéressé n'élude même pas, tout l'inverse, il assume : « Il y a trois ans, je n'étais pas préparé pour assumer ce rôle (de remplaçant), aujourd'hui si. J'aurais pu choisir un autre club, j'ai choisi le chemin le plus difficile et celui qui peut me donner le plus de plaisir. C'est le plus grand défi de ma vie, jouer pour la meilleure équipe et avec les meilleurs joueurs du monde. Je n'ai pas peur » . Cependant, on imagine mal Guardiola avoir fait des pieds et des mains lors de la signature de Fabregas pour, par la suite, l'asseoir à ses côtés. Et pour cause, le technicien catalan a un plan, plusieurs mêmes...

Joueur, Josep Guardiola a évolué pendant près de six saisons sous les ordres de Johan Cruyff, lequel était un ayatollah du 3-4-3. Système que Guardiola coach a toujours eu dans un coin de la tête et parfois même utilisé, uniquement à domicile, compte tenu du risque encouru. Cette organisation périlleuse pourrait bien être la solution idéale pour intégrer Fabregas, en soutien des trois attaquants : Valdes – Alves, Piqué, Abidal – Busquets, Xavi, Iniesta, Fabregas – Messi, Villa, Pedro. Si la possession du ballon était la grande force du Barça 2011, celle du Barça 2012 s'annonce complètement monstrueuse. Annoncé comme la relève naturelle d'un Xavi vieillissant, Cesc ne dénoterait pas dans le 4-3-3 maison. Le gros point faible des Blaugranas la saison passée était le manque de profondeur du banc, ce qui obligeait Guardiola à très peu faire souffler ses titulaires. Compte tenu des six compétitions, la venue de Fabregas soulagera davantage un milieu de terrain qui aujourd'hui fait comme ça : Busquets, Xavi, Iniesta, Keita, Mascherano, Thiago et donc Fabregas. De quoi faire tourner. Et retourner. Sans perte de qualité ou presque.


Enfin, reste la solution, plus compliquée, du déplacement d'Iniesta vers la ligne d'attaque, laissant sa place à Cesc et prenant, lui, celle d'un Villa ou d'un Pedro (ce qu'il avait déjà fait lors de la fin de règne de Ronaldinho). Mais l'arrivée du Chilien Alexis Sanchez pour renforcer ce secteur laisse peu d'espoir à cette possibilité. Andoni Zubizarreta, directeur sportif du Barça, s'est lui aussi expliqué sur la venue de Fabregas : « Avec la venue de Cesc, on cherche à développer la concurrence, il a un profil différent des joueurs que nous avons, il offre davantage de variété à notre jeu. Il va nous apporter ce dont on croit qu'il nous manquait. Il connaît mieux l'effectif que nous, il a la culture et le jeu du Barça » . Artisan principal de la venue du nouveau numéro 4, Guardiola s'est offert par la même, le luxe ultime d'une concurrence sans doute jamais vue pour un milieu de terrain. Et le tout sans risquer le moindre froissement d'ego (cf. Zlatan) puisque tous ses joueurs s'apprécient au-delà des pelouses. Pour 13 millions de moins que Javier Pastore, Pep a acheté un milieu de terrain champion du monde en titre, passeur décisif en finale, qui, titulaire ou remplaçant, en 4-3-3 ou en 3-4-3, lui apparaît comme un pari gagnant-gagnant. Et une chose est sûre, en matière de pari et de football, Pep se trompe rarement.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"Et une chose est sûre, en matière de pari et de football, Pep se trompe rarement."

Comme pour Chygrynskiy, eto'o, ibrahimovic, affelay...
Alves à gauche dans une défense à trois ça semblet assez couillu, le mec est pas du genre à rester dans sa moitié de terrain...

En tout cas Fabregas va clairement apporter un truc, même sans être titulaire à chaque fois. On se focalise beaucoup sur le jeu de passes redoublées du Barça dans la moitié de terrain adverse, mais ce qui compte vraiment (et là où ils sont intouchables), c'est la dernière passe décisive aux abords de la surface, face à des défenses regroupées. Et pour ça, des mecs qui te font des passes millimétrées, dans le bon tempo, capables de déstabiliser la défense adverse, ça n'a pas de prix. Donc bon transfert.

Par contre j'ai toujours du mal à comprendre le recrutement de mecs individualistes comme Sanchez. Avant lui Ibra, Affelay, ça a pas marché. Je veux bien que le type soit fort, mais je doute qu'il s'intègre super bien dans la machine Barça.
Pour répondre à Denis Brognard, Pep a fait des erreurs en achats de joueurs, Chygrysnkiy en est un (même s'il a manqué de temps de jeu et n'a pas vraiment eu la possibilité de faire ses preuves à mon avis), le cas Eto'o-Zlatan est un autre histoire, Pep et Laporta voulaient faire partir Eto'o (raisons personnelles et pour apporter des changements au style de jeu) et n'avaient pas d'autres option qu'un échange avec l'Inter, ça a coûté très cher au club et a vite été compris comme une erreur. On peut aussi ajouter à la liste Caceres, Hleb, Kerrison et Henrique.

Concernant Afellay, je ne suis pas d'accord, faut demander à Marcelo ce qu'il en pense après avoir été enrhumé sur le débordement qui a donné le premier but en CL de Messi l'année dernière. Je pense qu'Afellay va faire une bonne saison aussi, et on oublie de rappeler qu'il a coûté 3 fois rien.

Par ailleurs, Pep a aussi eu ses réussites: Alves, Keita, Villa Mascherano et Adriano sont des exemples.

Dans l'ensemble l'approche transfert a été revue et on peut dire que les erreurs se sont pas mal concentré sur les deux premières années, par exemple les transferts de l'année dernière se sont tous révélés réussis.

Et pour finir il voit très juste concernant les joueurs de la cantera, qui aurait misé un kopeck il y'a 3 ans sur Busquets, Piqué, Pedro notamment? Pour revenir sur Cesc je n'ai pas bcp de doutes sur le fait que ça va bien marcher, surtout qu'il y'a un projet bien rodé derrière.
@Med78 : "qui aurait misé un kopeck il y'a 3 ans sur Busquets, Piqué, Pedro notamment ?"

Ben Sir Alex ^^
Ca peut être intéressant de voir un 3-4-3 par moments, on oublie d'ailleurs un détail sur la possession de balle blaugrana, c'est autant une arme d'attaque que de... défense. En gardant la balle plus de 65% du temps, le barça concède très peu d'occasions et donc de buts.

Le match de dimanche dernier contre le real est un bon exemple, en perdant la possession de balle, ils ont concédé un nombre fou d'occasions, d'où l'insistance de Guardiola sur la domination au milieu.

Pour revenir sur Sanchez, il a des qualités de débordement qui manquent à Villa et un peu à Pedro (quoique moins), il presse beaucoup, ce qui est un fondamental au Barça (Zlatan ne l'a jamais compris), je pense franchement qu'il apportera beaucoup et il a déjà posé des soucis à Marcelo sur des demi occasions.
Et j'insiste, Afellay a une belle saison devant lui, il est à Barcelone depuis Janvier seulement et s'adapte assez bien au jeu...
Affelay ? 3M d'euro, 1 demi saison seulement, une bite profonde pour marcelo, et assist en demi finale de C1.

On peut pas vit dire que c'est un échec, 3M d'euro l'élimination du réal, ça les vaut bien.
Zlat avait bien planté 17 buts (comme Villa il me semble) et tout l'monde avait crié au flop et au recrutement de merde, c'est 2 poids 2 mesures au Barça. C'est juste que les joueurs avec des égo (voire de la personnalité) ça s'intègre mal au Barça, c'est pour ça que je le sens pas pour Alcantara et Sanchez...

Med78 : "qui aurait misé un kopeck il y'a 3 ans sur Busquets, Piqué, Pedro notamment ?"

Il y a 3 ans Piqué jouait pas une final de LDC avec Man U ? Pour Pedro ça se voyait qu'il avait le potentiel de devenir un plutot bon joueur, par contre Busquets...
Ah non Piqué l'a pas joué, au temps pour moi.
@Luuuuc,
Concernant Zlatan il y'avait un problème d'égo mais surtout d'inadéquation avec le système de jeu, il a beaucoup de qualités mais ne sait pas presser et ne crée pas d'espaces, du coup l'équipe avait du mal à jouer en vitesse comme elle le faisait avec Eto'o ou après avec Villa, Guardiola a donc décidé en fin de saison de mettre Zlatan sur le banc et de faire jouer Bojan. C'est pourquoi Villa a fini par venir.

Je suis d'accord concernant le risque pour Thiago, à mes yeux, le problème est plus qu'il lui faut patienter 2 à 3 ans d'arriver à maturité, et je ne suis pas sûr qu'il aura sa patience ou que son père l'aura.

Je suis plus optimiste concernant Sanchez, il n'a pas une réputation de joueur à égo, du moins à ma connaissance, et j'ai bien aimé son sens du sacrifice à Madrid dimanche dernier, il revenait beaucoup défendre et il ressemble bcp à Pedro au niveau jeu, il presse un peu moins bien mais dribble mieux...
Un 3-4-3 avec Alvès, Pique et Abidal en défense. Mouais. Je vois mal Alvès se cantonner aux seules tâches défensives, ce qui risque de destabiliser l'équilibre de l'équipe. Et je vois surtout mal Puyol couper les citrons sur le banc.
Deux choses l'une : soit Alvès saute au profit de Carles, soit on assite à un putain de 2-5-3 en phase offensive ! Mais attention à la perte de balle...

http://lefootagedejeanluc.blogspot.com
Exactement !!!

Le 3-4-3 était une variante du 4-3-3 avec Alvés qui monte pour faire le 4eme milieu. Le mettre dans les 3 défenseurs est tout simplement une énorme connerie que Guardiola ne commettra certainement pas.
si ils passent en 3-4-3 sans puyol ça risque de faire les dégâts surtout que c' est puyol le capitaine !! perso je pense que il va mettre iniesta à la place de pedro ! sinon à propos de
Chygrynskiy pep l'a fait exprès pour remplacer christanval et sakho est pressenti pour assurer la continuité !!
" Pour 13 millions de moins que Javier Pastore, Pep a acheté un milieu de terrain champion du monde en titre,... "

Dire ça, c'est sous entendre que pour 13 millions de moins le PSG pouvait acheter Fabregas ou un joueur équivalent sur le marcher. C'est stupide. Dans la balance il n' y a pas que l'argent qui a décider Fabregas à quitter Arsenal et le championnat anglais.

Pour attirer un tel joueur en france, c'est le double voir le triple que Paris doit mettre sur la table.

A l'image d'un Eto'o transféré au FC Anzhi Makhachkala avec un salaire de 20 millions d'euros par saison. Soit le double du salaire d'un Messi ou d'un C. Ronaldo.

Bref, c'est dommage cet article était pourtant pas trop mal...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Arsenal n'est pas à l'abri
0 13