En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Demi-finales
  3. // Portugal/Espagne

Cesc attend son heure

Francesc Fàbregas i Soler, dit Cesc Fàbregas, a finalement choisi d'écrire son histoire initiale en quittant Arsenal l'été dernier pour retourner dans la maison mère, Barcelone. Mais bloqué dans son club comme en sélection au milieu par les inénarrables Xavi et Iniesta, et transformé en joker de luxe ultra polyvalent, le surdoué attend son heure. En étant toujours aussi fort.

Modififié
On a tous en mémoire cette tête d'enfant qui déboule à Highbury. L'air de rien. Et qui calme son monde. Août 2004, Patrick Vieira, impliqué dans des rumeurs de transfert au Real et blessé, manque le début du championnat. Les habitués d'Arsenal n'ont alors d'yeux que pour lui. Une coupe de mulet, 17 piges au compteur et déjà le geste juste permanent comme signature, Cesc Fàbregas fait ses débuts en championnat sous les ordres d'Arsène Wenger, enchaîne les matchs et rassure les fidèles les plus anxieux : Patrick sera bel et bien remplacé.

Combo guard

Huit ans plus tard, l'enfant a grandi, pris de l'épaisseur, est retourné à Barcelone et s'apprête à disputer une demi-finale d'Euro. Ce début de compétition illustre d'ailleurs tout le paradoxe qui entoure le joueur qu'est Cesc Fàbregas actuellement. Sans David Villa, avec un Fernando Torres un peu mieux, mais pas encore complètement sur le retour, l'autre choix de Del Bosque en pointe n'est pas Roberto Soldado, même pas retenu, n'est pas Álvaro Negredo, n'est pas Fernando Llorente, mais bien Cesc. Titulaire contre l'Italie en ouverture, il a égalisé. Remplaçant contre l'Irlande, il est entré et a marqué. Remplaçant contre la Croatie, il est entré et a distillé la passe lobée à Iniesta qui a décoincé un match moyen. Titulaire contre la France, il a sobrement participé à la passe à 10 humiliante. Alors, Cesc, attaquant par défaut ? Un peu. Mais devant des types qui facturent 17, 14 et 17 buts cette saison, le choix apparaît finalement ultra-rentable depuis le début de la compétition et symbolise le talent d'un joueur capable de presque tout sur un terrain. Quand il joue en pointe, Fàbregas ne cherche pas spécialement à changer son jeu. Il prend peu la profondeur et intègre plutôt l'édifice qui récite ses gammes devant la défense, en attendant la faille. Un peu comme à Barcelone, où Guardiola l'a fait jouer avec beaucoup de liberté, entre le milieu et l'attaque. Pour une première saison plus qu'honorable. 9 buts, 10 passes en championnat et une intégration rapide. Son avis sur la question ? Une réponse très politique finalement, à l'heure de négocier une place de titulaire pour finir la compétition : « Dans cette position, je me sens bien. Elle me plaît parce que j'y ai beaucoup de liberté, je peux monter depuis les lignes arrières, marquer ou délivrer des passes décisives.  »

À Arsenal, Cesc Fàbregas, capitaine précoce, compilait déjà des saisons de malade avec une ligne statistique étourdissante pour un joueur de cet âge, et inhumaine pour un milieu. De 2006 à 2011, l'Espagnol a marqué une moyenne de 11 buts et délivré une petite vingtaine de passes décisives par saison. Un abattage monstre et toujours la bonne décision au bon moment, Cesc s'est très vite accaparé le statut de taulier de l'entrejeu du système Wenger, le système de jeu le plus approchant du toque barcelonais en Europe. Capable de jouer devant la défense ou derrière l'attaquant, comme d'évoluer en pointe, mais également de se décaler sur un côté, Fàbregas démontre alors qu'il a deux Bodmer dans chaque orteil. Si ce n'est plus. En fait, Cesc le polyvalent est un peu ce qu'on nomme en NBA un combo guard : un meneur pouvant scorer. Ou un buteur pouvant mener. Plus Allen Iverson que Steve Nash, donc : une efficacité redoutable à l'approche du but, à la passe ou pour marquer.

Retrouver son histoire

Le tournant de sa carrière, c'est aussi sa signature l'été dernier à Barcelone. Certains ont pu y voir une trahison à papa Arsène, à l'heure où il allait définitivement obtenir les pleins pouvoirs chez les Gunners. D'autres ont pu y voir une belle épopée, celle du retour du fils prodigue, parti s'émanciper et revenu porter son histoire : devenir le leader du milieu catalan, quitte à devoir patienter derrière les chefs d'orchestre du moment. Déjà barré en sélection, Cesc a choisi de se confronter à ses prédécesseurs au quotidien. Soigner le mal par le mal. Et préparer l'après-Xavi. Si Fàbregas lui succède au Barça, il sera incontournable avec la Roja. L'idée est simple. Comme énoncé plus tôt, Cesc a un profil plus tueur, mais moins organisateur, et donc un impact moindre sur le rendement de ceux qui l'entourent et sur la prestation d'ensemble de son équipe, mais nul doute que le Barça saura lui trouver une place de choix aux côtés d'Iniesta, quand Xavi, qui chiffre les 32 ans, commencera à décliner. Car on ne s'attend pas à revoir Cesc partir de Barcelone. Il le dit lui-même, il ne pouvait quitter les Gunners qui l'ont canonisé que pour s'inscrire dans le très long terme avec le Barça. Et y terminer sa carrière ?

Le hic, dans ce plan on ne peut plus cohérent, c'est de le voir se confronter, en sélection, comme en club, au retour à la normale. Le football est fait de cycles. On peut croire en Tito Vilanova, qui pourrait nous surprendre au même type que Pep, on a quand même un peu envie de se dire que le point culminant de ce Barça-là a été atteint sous les ordres de Guardiola et ses 13 titres en quatre ans. Le jour de la manita infligée au Real en novembre 2010 peut-être, ou lors de la victoire en Champions League contre Manchester en 2011. Un horizon indépassable qui surligne la victoire d'une idéologie. Il sera difficile de rééditer une telle performance, d'autant que Mourinho progresse pas à pas avec son Real. Si le garçon joue depuis presque une décennie, il n'a que 25 ans. Après avoir vécu la période creuse d'Arsenal, Fàbregas mériterait autre chose que de vivre une période de transition sous la tunique du Barça et d'être, un jour ou l'autre, intégré à part entière aux succès de son club ou de sa sélection.

Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon il y a 1 heure Le récap de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:56 Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7 Hier à 11:01 Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 31 Hier à 10:57 Le but fou d'Enzo Pérez 13 Hier à 10:00 Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 100
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 22 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14