Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Mercato hivernal
  2. // Conseils d'ami

Ces joueurs qui doivent bouger pendant le mercato d'hiver

Si beaucoup d'entraîneurs parlent du mercato d'hiver comme d'une anomalie, pour certains joueurs en mal de temps de jeu, il s'agit d'une opportunité de relancer une saison compromise. D'autant plus important en cette année d'Euro. Tour d'horizon des principaux joueurs qui ont intérêt à changer d'air en janvier.

Modififié

Gardiens : deux poids lourds en soldes


Salvatore Sirigu : barré par Kevin Trapp à Paris, le gardien italien n'a joué qu'un match de Ligue 1 et deux autres en coupes depuis juillet. Pour le moment, il n'a pas perdu sa place de numéro 2 avec la Squadra Azzurra, mais le temps joue clairement contre lui. Le plus tôt il sera parti, mieux il s'en portera. Problème, son imposant salaire et ses ambitions sportives limitent les options.

Guillermo Ochoa : recruté libre après un Mondial de feu, le Mexicain a déchanté à Málaga, où il ne joue que les matchs de Coupe du Roi. Une situation qui ne gênait pas l'ancien sélectionneur de la Tri, Miguel Herrera, qui a conservé Ochoa comme titulaire pour aller décrocher la Gold Cup en juillet. Mais depuis que le patron a changé, l'ancien d'Ajaccio n'est plus le numéro un en sélection. Il rendrait service à beaucoup d'équipes de Ligue 1, mais ses émoluments ne sont pas à la portée de toutes les bourses.

Défenseurs : il faut sauver le soldat Debuchy


Mathieu Debuchy : le dernier rassemblement des Bleus a permis à Didier Deschamps de clarifier les choses. Tant que Debuchy sera sur le banc d'Arsenal, il n'aura aucune chance de revenir en sélection et donc de disputer l'Euro. Et vu que l'Espagnol Héctor Bellerín a clairement pris la place dans le onze d'Arsène Wenger, l'ancien Lillois a tout intérêt à se chercher un nouveau club avant la fin du mois. Sauf s'il veut faire plaisir à Christophe Jallet.

Lindsay Rose : boudé par Hubert Fournier, en froid avec Corentin Tolisso avec qui il en serait venu aux mains en début de saison, Lindsay Rose n'a plus d'avenir à Lyon. Il y a un an déjà, on se demandait pourquoi l'OL avait misé sur lui avant qu'il ne gratte tout de même 15 apparitions en Ligue 1. C'est a priori Lorient qui va tenter de le relancer.

Bakary Koné : trois matchs joués depuis le début d'une saison où Lyon pensait l'avoir refourgué à Fulham, le Burkinabé a fait son temps dans le Rhône. Vu que le Burkina Faso ne s'est pas qualifié pour l'Euro, il n'a pas forcément le feu aux fesses, mais quand même, s'éterniser à Tola Vologe, c'est se faire mal pour rien.


Presnel Kimpembé : sa titularisation contre Wasquehal ne doit pas être un leurre. Avec les retours des Brésiliens, le temps de jeu de l'international espoir va être réduit du côté du PSG. Et à 20 ans, tous les éducateurs vous le diront, il est important d'accumuler du temps de jeu pour progresser. Pour lui, le bonheur serait dans le prêt.

Kieran Trippier : la saison passée, il avait convaincu les observateurs de la Premier League sur le flanc droit de la défense de Burnley. Doté d'un pied droit à la précision chirurgicale, il avait même été sur la liste des prétendants à la sélection, comme tout jeune Anglais qui tient la route dans l'élite locale. Puis il a signé à Tottenham, où depuis cet été, il joue surtout la Ligue Europa. À 25 ans, il pourrait pourtant s'imposer dans la moitié des clubs de la première division.

Philippe Mexès : cet été, c'est Silvio Berlusconi himself qui a imposé sa prolongation. Depuis, l'international français n'a joué que 4 matchs. À moins qu'il ne soit en mode « pré-retraite » , l'ancien d'Auxerre et de la Roma va devoir chercher son dernier challenge sportif ailleurs qu'en Lombardie. À Marseille pour faire mieux que Rekik et Rolando ?

Milieux : Monaco doit caser ses jeunes pousses


Rony Lopes : encourageant avec Lille la saison passée, le Portugais a été recruté par l'ASM cet été, dans le cadre du projet monégasque de « valorisation d'actifs » . Mais depuis son arrivée sur le Rocher, le Portugais n'a quasiment pas joué, et voit donc sa progression au point mort. La direction asémiste cherche donc à le placer en prêt dans un club de Ligue 1. Pas con.

Farès Balhouli : le prêt est une solution qui pourrait convenir également à Farès Balhouli. Comme Lopes, l'ex-Lyonnais ne joue pas, ce qui laisse à penser qu'il ne progresse pas et ne prend pas de valeur. Or, c'est un problème à la fois pour le joueur, en pleine stagnation, et pour le club qui a investi 3 millions d'euros sur lui, pour l'instant à perte.

Tiémoué Bakayoko : en début de saison passée, on aurait pu penser que Leonardo Jardim avait envie d'installer l'international espoir à la place du vieillissant Jérémy Toulalan. Puis quelqu'un a expliqué au Portugais que Toulalan n'était en fait pas vieillisant. Il a des cheveux blancs et une gueule de quadra depuis sa naissance. Et comme il a aussi un poumon de plus que Bakayoko, ce dernier fait banquette. Même constat que pour Lopes et Balhouli, il faut un prêt pour valoriser le milieu défensif.

Adnan Januzaj : considéré comme la future star de Manchester United avant l'arrivée de Louis van Gaal, le Belge a vu son temps de jeu mincir la saison passée. D'où l'idée de se relancer en prêt au Borussia Dortmund, un club qui lui ferait confiance et qui pratique un football offensif comme il les aime. Sauf qu'en Allemagne, il n'a disputé que des bouts de match et envisage déjà d'écourter son séjour. Car quitte à être sur le banc, autant que cela soit celui d'Old Trafford.


Franck Tabanou : on peut parler de lui comme du cocu de l'année. Recruté pour 5 millions d'euros par Swansea alors qu'il était pépère un titulaire indiscutable à Saint-Étienne, Tabanou n'a pas joué une minute de Premier League. Si jamais il rêvait encore de l'Euro - la chance sourit aux audacieux, les gars -, au moins, il est désormais fixé. Saint-Étienne rêverait de le reprendre pour le retaper. Ce serait un aveu d'échec clair, mais le gaucher a-t-il meilleur choix ?

Giannelli Imbula : en le refourguant 20 millions à Porto, Marseille a sûrement fait une excellente affaire. Car depuis qu'il est au Portugal, Imbula a perdu son statut de titulaire et réussi à se clasher avec son club en se plaignant de son manque de temps de jeu. Un divorce visiblement consommé, reste à savoir combien les Dragons réussiront à en tirer.

Attaquants : Chelsea doit dégraisser


Loïc Rémy : remplaçant du remplaçant à Chelsea, l'ancien Marseillais a logiquement perdu sa place en équipe de France. Et malgré le changement d'entraîneur et les propos de Guus Hiddink, sa situation à Stamford Bridge ne devrait pas évoluer. Sa dernière chance d'aller à l'Euro réside donc dans un transfert judicieux cet hiver, probablement dans un club du ventre mou de la Premier League.

Radamel Falcao : depuis qu'il s'est pété les croisés, il n'est plus redevenu le Tigre. Et pour Monaco, il est surtout un gros boulet financier qui a échoué à se relancer à Manchester United et à Chelsea désormais. La probabilité qu'il bouge cet hiver est grande, reste à savoir si l'ASM prendra le risque de le relancer elle-même ou si elle trouvera un acquéreur capable d'assumer les émoluments du Colombien.


Isaac Kiese Thelin : il a mis un but en Ligue Europa lors des préliminaires, puis plus rien. Vraiment plus rien. Et comme il est là depuis bientôt un an, on peut raisonnablement penser que la greffe n'a pas pris avec Bordeaux et qu'il va falloir gentiment céder sa place. There is only one Cheikh Diabaté.

Hervin Ongenda : il a joué un match de Ligue 1, et il a marqué. Mais il n'est clairement pas dans les plans de Laurent Blanc, qui préfère Ezequiel Lavezzi dans le rôle de super substitute. Même si c'est cool de s'entraîner avec Ibrahimović, l'intérêt du joueur est clairement de partir faire carrière loin de Paris. Mais son expérience à Bastia il y a un an l'a peut-être refroidi.

Jean-Christophe Bahebeck : prêté à Saint-Étienne afin de franchir un palier, Bahebeck y a surtout perdu pas mal d'illusions sur son potentiel au plus haut niveau. Les Verts semblent vouloir écourter son prêt, mais un retour à Paris n'augure pas forcément une amélioration de sa situation. L'idéal ? Trouver un point de chute dans un club moins ambitieux que Saint-Étienne.


Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge il y a 2 heures Rooney inspire DC United 2
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique vendredi 13 juillet Le Mondial 2022 aura bien lieu en hiver 73 vendredi 13 juillet Infantino : « La meilleure Coupe du monde de tous les temps » 104