Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Čech justifie la mauvaise saison par les blessures

C'est un disque qui n'arrête jamais de tourner.

Chaque saison, Arsenal se manque dans la course au titre. Chaque saison, l'infirmerie est pleine à craquer. Et chaque saison, les dirigeants ou les membres de l'équipe mettent en avant cette excuse pour justifier la décevante place au classement. Cette année, c'est Petr Čech qui s'y est collé sur le site internet du club : « Nous avions une grande équipe au début de la saison. Danny Welbeck faisait son retour, Jack Wilshere aussi. Malheureusement, Danny et Jack ont rechuté. Tomáš Rosický aussi. Toutes des absences de longue durée. Santi Cazorla et Alex Oxlade-Chamberlain les ont rejoints à leur tour. Je pense que nous avons bien géré malgré tout, mais sur la fin, nous manquions de jus en février et en mars et nous avons perdu des points. C'est là où la différence s'est faite. »


Et comme chaque saison, Wenger ne se posera pas de question sur son staff médical ou sur la façon globale de gérer les pépins physiques chez les Gunners. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur