Čech justifie la mauvaise saison par les blessures

0 9
C'est un disque qui n'arrête jamais de tourner.

Chaque saison, Arsenal se manque dans la course au titre. Chaque saison, l'infirmerie est pleine à craquer. Et chaque saison, les dirigeants ou les membres de l'équipe mettent en avant cette excuse pour justifier la décevante place au classement. Cette année, c'est Petr Čech qui s'y est collé sur le site internet du club : « Nous avions une grande équipe au début de la saison. Danny Welbeck faisait son retour, Jack Wilshere aussi. Malheureusement, Danny et Jack ont rechuté. Tomáš Rosický aussi. Toutes des absences de longue durée. Santi Cazorla et Alex Oxlade-Chamberlain les ont rejoints à leur tour. Je pense que nous avons bien géré malgré tout, mais sur la fin, nous manquions de jus en février et en mars et nous avons perdu des points. C'est là où la différence s'est faite. »

Et comme chaque saison, Wenger ne se posera pas de question sur son staff médical ou sur la façon globale de gérer les pépins physiques chez les Gunners. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

A mettre en parallèle avec la déclaration de Nainggolan...

Nasri ou le joueur que tu ne veux surtout pas dans ton equipe quand tu es supporter
Bierre PourDieux Niveau : DHR
Il le dirait dans n'importe quel autre club ça paraîtrait normal. Mais à Arsenal c'est tellement récurrent qu'il y a un effet comique...
Il s'est vite et bien adapté au changement de club Petr, il a adopté la mentalité "wengerienne" en un temps record!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 9