1. //
  2. //
  3. // Itw de Sven Petke

« Ce serait formidable si Boateng marquait le but de la victoire en finale ! »

Mardi dernier, le député Sven Petke a débarqué au parlement de Potsdam avec le maillot de Boateng sur le dos. Le but était évidemment de répondre aux provocations d'Alexander Gauland, un des chefs de l'AfD (Alternative für Deutschtland, le parti de la droite populiste), qui avait dit que les Allemands n'aimeraient pas avoir le défenseur du Bayern Munich comme voisin. Des propos qui n'ont vraiment pas plu outre-Rhin, notamment au député de la CDU, qui se trouve par ailleurs être un fan du FC Bayern Munich.

479 8
Monsieur Petke, comment s'est passée cette fameuse journée ?
C'était la première session au Landtag de Potsdam (parlement du Land de Brandebourg, ndlr) depuis les propos surréalistes d'Alexander Gauland. C'était donc la première occasion pour moi de le voir, et c'est pourquoi j'ai décidé d'y aller avec le maillot de l'équipe nationale floqué Boateng. J'ai acheté le maillot dès que j'ai entendu cette histoire, en fait. Parce que je suis fan de football, et parce que je n'ai pas supporté les propos tenus par Gauland. Je n'avais prévenu que certains de mes collègues. La plupart ont été étonnés de me voir arriver ainsi au Landtag, mais ils ont vite compris ce qu'il y avait derrière.


D'autant plus que, même si on est en période d'Euro, ce n'est pas commun de débarquer dans un parlement avec un maillot de football...
Pour beaucoup, c'était une « surprise » , mais dans le sens positif du terme. Puis la session a commencé, Gauland est arrivé à un moment. Et sur cette fameuse photo, on voit bien à quel point il est mécontent. Il ne pensait pas que quelqu'un ferait ça. Ses collègues de l'AfD n'étaient pas très contents non plus. Par la suite, sur Facebook, ils ont dénoncé mon action comme étant une « provocation » , que c'était une « folie » de ma part.

Mais qui es-tu, Jonas Hector ?

Et vous, vous pensez quoi de tout ça ?
Je trouve que les propos d'Alexander Gauland envers Jérôme Boateng et d'autres sont infâmes. Pour moi, c'est un attentat verbal. Et c'est quelque chose qu'il faut critiquer, il faut prendre une position politique claire. Il faut montrer qu'on est contre ce genre de propos. Qu'un sportif soit traité de la sorte par Gauland, c'est tout simplement infâme, et il faut bien montrer qu'une très grande majorité de l'Allemagne n'est absolument pas de cet avis.


En parallèle, il y a aussi la polémique Kinder/Pegida...
Je crois que dans notre société, il y a une infime minorité qui est d'extrême droite, qui a des pensées d'ordre raciste. Et je pense qu'avec de tels propos, Gauland veut donner une voix politique à cette minorité. Il veut les utiliser à ses fins politiques, celles de l'AfD. C'est pour ça qu'on en parle, et c'est pourquoi c'est tout à fait blâmable de s'en prendre à un sportif connu et reconnu pour arriver à ses fins. Ce n'est pas tellement Boateng qui importe ici. Le message qu'il a voulu faire passer, c'est qu'il ne veut pas de gens de couleur dans son voisinage. C'est totalement absurde. On ne juge pas les gens suivant leur couleur et leur religion. Quelques jours après, il y a eu ces propos de Frauke Petry (leader de l'AfD, ndlr) sur Mesut Özil, et la photo qu'il avait postée alors qu'il était en pèlerinage à La Mecque. L'AfD attaque et déprécie sciemment les gens qui ont des origines étrangères. Et en tant que politicien, je ne peux pas laisser passer ça.


Regrettez-vous quelque peu que les actions de l'AfD aient pris de telles proportions, ou bien au contraire, est-ce une bonne occasion de leur fermer le clapet ?
Je regrette, et surtout, j'ai honte quand je vois que ces gens peuvent tenir de tels propos.

« En Allemagne, nous avons une responsabilité particulière (du fait de l'histoire) de nous positionner clairement contre tout ce qui relève du racisme. » Sven Petke

En France, le Front national a pris beaucoup d'importance ces dernières années, sans que personne ne trouve vraiment rien à redire...
Certains aspects en France et en Allemagne sont comparables, d'autres non. En France, le président et son parti sont assez isolés, l'économie n'est pas au mieux, et ce, depuis quelques années déjà. En Allemagne, nous avons une responsabilité particulière (du fait de l'histoire) de nous positionner clairement contre tout ce qui relève du racisme.

Vous êtes originaire du Brandenburg, et vous êtes fan de... ?
(il rit) Du FC Bayern Munich !

Alors que vous avez grandi en ex-RDA ?
Bien sûr ! On captait les chaîne de l'Est, mais aussi de l'Ouest. Du coup, je regardais les matchs du Bayern, une équipe qui m'a fait vibrer quand j'étais enfant. Le Bayern était très populaire chez nous, en ex-RDA, mais aussi dans tout le bloc de l'Est. Breitner, Rummenigge et compagnie étaient des idoles chez nous.

Plus que Pommerenke, Sparwasser ou encore Zapf (joueurs de Magdeburg des années 70, vainqueurs de la C2 en 1974), par exemple ?
Ce n'est pas comparable. Pommerenke, Sparwasser, Croy, on pouvait les voir en vrai, au stade. Alors que les joueurs et les clubs de l'Ouest, qui étaient de l'autre côté du mur, on les suivait, on s'y intéressait, on les connaissait de la télévision uniquement. Ils étaient inaccessibles, en quelque sorte. C'était un peu une autre dimension, comme aujourd'hui les fans de Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi qui n'ont jamais eu l'occasion de les voir jouer en vrai.

De nos jours, le football de l'Est n'est pas beaucoup représenté dans l'élite...
C'est vrai, mais je pense que ça va revenir. Le plus dur est derrière. L'Union Berlin est en 2. Bundesliga, les grands noms que sont le FC Magdeburg ou encore Halle et le Dynamo Dresde reviennent sur le devant de la scène, Iéna aussi... Malheureusement, Cottbus est descendu (en 4e division, ndlr), mais dans l'ensemble, ça va mieux. Et avec le RB Leipzig, on a un club qui est parti pour s'établir et jouer un rôle prépondérant.

Place à l'Euro, maintenant.
Je suis content que ça commence enfin. Il va y avoir du public viewing dans toute l'Allemagne, ça va être super. Sportivement, j'espère que la Mannschaft va faire quelque chose, bien sûr.

Et ce malgré les blessures ?
Je ne surévaluerais pas ces blessures. Nous avons connu pareil cas avant la Coupe du monde. Nous sommes prêts. J'ai confiance. L'Allemagne est une équipe de tournoi, je suis tout à fait optimiste, nous allons remporter le titre. Ce serait formidable de faire le doublé. Ce ne sera pas facile, l'Euro est toujours le tournoi le plus relevé qui soit (même s'il y a plus de participants cette année), mais j'y crois. C'est tout à fait réaliste. Et ce serait formidable que Boateng marque le but en finale ! (rires) En vrai, peu m'importe qui marque le but de la victoire en finale. Mais Alexander Gauland, lui, ne le verrait certainement pas du même œil.



Propos recueillis par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Mêmes erreurs qu'en France avec 15 ans de retard. Cet élu plein de bons sentiments tombe dans le piège du differentialisme en disant cela.

Un but de Boateng en finale est un but allemand, pas un but noir ni un but de la diversité.
Oui, pour moi aussi : la présence et l'engagement de Boateng suffisent... pas beoin d'en rajouter.
La vie d'une personne de couleur, c'est une piste d'obstacles... parfois, le parcours du combattant...
Denoueix-touch Niveau : DHR
Message posté par AuxArmes
Mêmes erreurs qu'en France avec 15 ans de retard. Cet élu plein de bons sentiments tombe dans le piège du differentialisme en disant cela.

Un but de Boateng en finale est un but allemand, pas un but noir ni un but de la diversité.


En effet, mais l'Allemagne n'est toujours pas la France, le droit du sang n'est plus prépondérant depuis les années 2000 seulement, donc le geste de ce députés dans ce contexte n'est pas si bête.

Un rapport des années 2000 avait montrer que sur trois populations musulmanes dans les 3 grands pays d'Europe que sont l'Allemagne (population Turque), la France (Nord africains), et le Royaume-Uni (Pakistanais), le taux de mariage exogame dans les pays sont édifiants, moins de 2% pour l'Allemagne, idem pour les britons, alors que la France était à plus de 40% tous cela sur des enfants de 2ème ou 3ème générations.

L'idée que les allemands sont dans la même optique assimmilasioniste que la France avec ses côtés positif (mixtes fortes) mais de gros défauts aussi (déni de la spécificité de chaque culture même exagonales, comme pour les langues régionales) est fausse, donc le geste est à prendre dans ce contexte.
Juninho LALALALA Niveau : District
Il ne faut pas faire de politique dans les stades dixit Cazeneuve mais Hollande nous bassine avec sa "certaine idée de l'Europe" et ce député utilise Boateng pour nous vendre sa soupe...

Il est usant d'avoir à constater jour après jour la double éthique permanente en vigueur entre les membres du camp du bien autoproclamé et les autres!

Du coup si la Russie gagne sur un but d'un joueur proche de Poutine et des activistes pro-Russes du Donbass on aura le droit d'y voir un message formidable?
MovinLikeBernie Niveau : Loisir
Excellente interview!
Et j'adore vos commentaires les gens.
Vous trouvez le moyen de trouver que du négatif sur le mec qui dit, en rigolant, qu'il aimerait bien voir Boateng marquer en finale pour la mettre à l'envers un politicien qui dit qu'il n'aimerait pas avoir un noir dans son voisinage?
en toute retenue, allez vous soigner!
Message posté par Denoueix-touch
En effet, mais l'Allemagne n'est toujours pas la France, le droit du sang n'est plus prépondérant depuis les années 2000 seulement, donc le geste de ce députés dans ce contexte n'est pas si bête.

Un rapport des années 2000 avait montrer que sur trois populations musulmanes dans les 3 grands pays d'Europe que sont l'Allemagne (population Turque), la France (Nord africains), et le Royaume-Uni (Pakistanais), le taux de mariage exogame dans les pays sont édifiants, moins de 2% pour l'Allemagne, idem pour les britons, alors que la France était à plus de 40% tous cela sur des enfants de 2ème ou 3ème générations.

L'idée que les allemands sont dans la même optique assimmilasioniste que la France avec ses côtés positif (mixtes fortes) mais de gros défauts aussi (déni de la spécificité de chaque culture même exagonales, comme pour les langues régionales) est fausse, donc le geste est à prendre dans ce contexte.


Je trouve ça quand même bizarre de considérer l'Allemagne comme "en retard" par rapport à la France sur le point de l'intégration et de la mixité, vu la situation qui n'est pas franchement pas flatteuse dans notre pays. Difficile de trouver pire que la France en ce moment en matière de tensions sociales/religieuses en Europe de l'ouest.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le syndrome du pays-hôte
479 8